Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 18:14
100_4560.jpg

Caroline devient une collaboratrice régulière de notre chronique; et je tiens à l'en remercier chaudement.

Aujourd'hui, elle nous emmène du coté du nouveau TGI.
Pour ceux qui n'ont jamais eu maille a partir avec la justice, traduisons: Tribunal de Grande Instance.
A l'en croire, là bas, "c'est poubelle city tous les jours"

Pour situer les lieux, je cède la parole à Caroline: "En face du nouveau TGI, impasse des freres pratesi , c'est ds la zup, en allant vers le machin Vasarely, derriere le stade d'athletisme. 
j'ai pris aussi les contenairs en photos puisqu'il y en a 3 gros pour le tri selectif et un gros vert (vide, j'ai verifié ...) . 
en revanche, je n'ai pas osé fouiller les sacs (vu ce qu'on y trouve) vu le monde à côté.
" 

Bref,le superbe container vert que vous voyez ci contre est vide, lui.

faut dire qu'à l'extérieur, on compense:
100_4558.jpg

Et ce n'est pas tout:
100_4563.jpg

Voilà qui fait quand même rêver quand à la mise en place du tri sélectif...

Mais surtout résumons nous: dans le coeur de la vieille ville, il n'y a pas de place pour les gros containers, ni pour le tri sélectif; les gros camions de ramassage ont du mal à circuler. Donc, il est fatal que la propreté laisse à désirer, si j'ai bien compris. 
Alors là, c'est quoi, l'argument?


 
Repost 0
Published by Phima13 - dans Les autres aussi
commenter cet article
22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 18:01
Comme disait l'autre, ce qu'il y a de bien avec la semaine, c'est que, quand c'est fini, ça recommence!
Nous voici donc, ce lundi matin, à 9h00, à notre petit coin de rue: 
22022010529.jpg 
Encore le minimum syndical: les éboueurs sont passés il y a moins d'une heure, alors, il faut vraiment faire vite pour jeter au moins une cochonnerie avant que le reporter ne passe...

Heureusement, au cours de la journée, les mauvaises volontés se mobilisent, si bien que vers 17h55:
22022010530.jpg
Je ne veut pas cafter, c'est pas mon genre, mais il y en a un qui n'a même pas eu le courage d'aller jusqu'au tas. Alors, vous pensez, le container à l'autre bout de la rue. Peut-être ce sac a-t-il été jeté d'une voiture, ou d'une fenêtre, allez savoir. On ne va pas prendre de gants avec une décharge publique, quand même! 
Repost 0
21 février 2010 7 21 /02 /février /2010 16:50
Aujourd'hui, dimanche, je vous propose de nous la jouer CULTUREL!
Donc, il fait soleil, la température s'est adoucie, je vous emmène, vers 10h30, faire un petit tour dans le quartier, qui est riche en histoire et en détails architecturaux remarquables. 
Pour nous guider, nous utiliserons deux vieux bouquins pleins d'informations:
Evocation du vieil Aix en Provence, d'André Boulaya d'Arnaud, Editions de Minuit 1964
Les trésors cachés d'Aix en Provence, de René Borricand, éditions Borricand 1972.

Allez suivez le guide:
Rue Mérindol: elle s'appela rue Baussenque ou rue des Baux , car les maisons appartenaient à Guillem des Baux, seigneur de Marignane. En 1618, l'église Saint Sébastien fut transférée de la place aux Herbes (aujourd'hui place Richelme) au jardin du Couvent des Ursulines; la rue prit alors le nom de rue Saint Sébastien. Le portail monumental de l'église, formé de 2 pilastres ioniques soutenant un entablement mouluré et droit, donne aujourd'hui sur un jardin (n°12). Sur la ligne est de la rue, on trouve la rue Nostre Seigne, appelée ainsi à cause d'une statue du Christ. Et au coin des deux:
21022010522.jpg
La rue Nostre-Seigne débouche dans la rue de la Treille, ainsi nommée car au XIVe siècle, une vigne y était plantée. Cette rue est une rue Lice (et non pas Lisse) parce qu'elle longeait les murs de la ville, à l'intérieur.
On y trouve aujourd'hui:
21022010523.jpg
en allant vers la rue des Cordeliers et aussi:
21022010524.jpg
en allant vers la rue du Bon Pasteur.

Revenons par la rue des Muletiers; elle est ainsi nommée parce qu'ele abritait des auberges où s'arrétaient les voyageurs qui allaient de Haute Provence à Marseille et inversement. C'est là que furent logés en 1236 les ambassadeurs du roi Henri III d'Angleterre, venus demander la main de la princesse Eléonore de Provence au comte Raimond-Béranger V.
On y voit, au 7 sur la façade 2 petits arcs de plein cintre encadrant un grand arc surbaissé (XVIe siècle).
On y voit aussi:
21022010525.jpg 
Au numéro 12, un motif sculpté représentant un pélerin. Et en prime
21022010527.jpg

(Au passage, on appréciera l'humour de la "logic box". On sent la motivation de l'acheteur NDLR)

Au bout de la rue des Muletiers on retombe sur la place des Fontêtes, ainsi nommée à cause des sources qui y jaillissaient naturellement. on y accédait par des degrés. la place fut aplanie et pavée au XVIeme siècle. et on conduisit les sources par un puits, qui fut lui même supprimé au XVIIeme.
Au coin de la rue des Cardeurs: pile d'angle à refend soutenant un reste de corniche denticulée. Niche élégante, longue et moulurée. la statue est une restauration récente. Et juste en diagonalede la place
21022010528.jpg


Ah quel plaisir d'habiter dans un vieux quartier chargé d'histoire et de sentir à quel point ses habitants le chérissent et l'entretiennent!

N'oubliez pas le guide!
 
Repost 0
20 février 2010 6 20 /02 /février /2010 17:52
C'est vraiment une question de principe, dont nous voyons l'expression à 10h30 ce matin. 
20022010519.jpg 
Quel sens du devoir: c'est vraiment le minimum syndical: pas grand chose à jeter, mais en faire un maximum pour que ça fasse le plus crade possible. Et en plus il a fallu résister à la tentation d'aller à 20m jusqu'au container! Quel exemple de dépassement de soi! Dommage qu'on n'a pas leurs noms, on leur élèverait une statue, à ces héros... 

Qu'en est-il vers le soir, à 17h50
20022010521.jpg 
L'acte d'héroïsme de ce matin est maintenant un peu masqué par des sauvages qui ne respectent même pas le travail bien fait.
On dirait bien que notre nouveau voisin (nouvelle voisine?) a monté hier sa nouvelle penderie et en a profité pour s'offrir des nouveaux cintres 
Ah, les problèmes de la vie de quartier! Vos voisins s'intéressent à votre vie privée... Pour un peu, ils vous donneraient des conseils... 
Repost 0
19 février 2010 5 19 /02 /février /2010 17:47
Commentaire à 9h ce matin: "Ah, quand même!"
19022010517.jpg 
"On" a fin par enlever les 2 sacs de gravats. Ils auront bien tenu le coup: 5 jours complets.
Du coup, le silence du vide des espaces infinis effrayant le Rat Noir de base, il a fallu balancer une petite "cacugne" - comme dit mon amie Anne (qui est d'origine landaise)

En revanche, à 17h30, l'espace est peut-être toujours infini, mais le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il n'est pas vide! 
19022010518.jpg 
Les quelques uns sans imagination qui se sont contentés de jeter leurs (banales) poubelles sont surclassés par notre nouveau voisin, qui, après s'être débarrassé des ses vieux trucs et avoir un peu démoli, est en train de se remeubler: des meubles en kit, une télévision, une lampe; on notera aussi (CAROLINE! c'est pour vous) une plante qui a du être verte à un moment, et qui n'a pas résisté à la rage rénovatrice. 

Puis-je m'épancher un instant et exprimer l'angoisse qui m'envahit à ce moment. car enfin, reconnaissons que l'être humain est bizarrement fichu:
voilà des gens qui emménagent dans un nouveau quartier, qu'ils ont choisi, parce qu'il a du caractère, qu'il est chargé d'histoire, qu'il est centre-ville, avec plein de petits commerçants autour, avec des petits restos en pagaille à moins de 5 minutes à pied.... Et la première chose qu'ils font en arrivant, c'est de créer une décharge publique en bas de chez eux. Pour se sentir plus chez eux?
Décidément, la psychologie, c'est trop fort pour moi.... 
Repost 0
18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 17:00
Il fallait s'y attendre! A force de les laisser tous seuls à deux, dans le noir, ça y est:
18022010514.jpg 

ILS ONT FAIT UN PETIT!

Comme le prouve cette image, prise à 9h00, il n'y a pas de génération spontanée... je voudrais vous y voir vous, dehors depuis 5 nuit, avec ce froid. On cherche à se réchauffer, et puis une chose en entraîne une autre...

plus sérieusement, je vous propose ce gros plan du sac entrouvert:
18022010515.jpg 
Des gens pleins de bonnes intentions ont déposés leurs propres déchets dans ce sac plutôt que sur le sol. Un ethnologue optimiste pourrait en déduire que si un dispositif existait pour recueillir ces déchets, il serait utilisé...
A bon entendeur, salut! 

Avec la persévérance qui nous caractérise, nous voici de retour à 17h50, au même endroit. Pas vraiment de surprise:
18022010516.jpg 
le petit a invité des copains pour l'après midi, et il n'a pas choisi les plus distingués.

Il faut quand même que je dise ma perplexité: si vous re-visitez les photos des 4 derniers jours, vous verrez que nos deux gros sacs de gravats sont toujours fidèles au poste; mais vous remarquerez aussi dansent une sorte de square-dance -  pardon de quadrille - qui les fait s'éloigner, puis se rapprocher au cours de la journée, avec une régularité surprenante.

Qui fait ça? Est-ce la même personne qui les rapproche, puis les sépare? Dans quel but? Y-a-t-il un message? Est-ce le symbole d'une lutte de clans?
Et on dira encore que la vie en province manque de piquant.... 
Repost 0
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 17:28
Non, décidément non, mille fois non! On ne les ramassera pas, ces fichus sacs. Ce matin, à 9h, ils entament leur cinquième journée sur la rue. 
17022010511.jpg 
Ami lecteur fidèle, tu remarqueras que, si hier soir les sacs étaient collés les uns contre les autres (à cause du froid?), ce matin ils ont fait le grand écart. Il a bien fallu les séparer pour prendre les poubelles coincées entre le deux. Du coup, des Rats Noirs disciplinés sont venus poser leurs saletés entre les deux. Comme qui dirait, sur un eplage, les limites de baignade surveillée...

Mais, à 17h30, force est de réviser notre position:
17022010512.jpg 
Il y a des esprits définitivement réfractaires à toute forme de discipline, même librement consentie. 
Ou alors des footballeurs qui visent très mal... même avec la main!
Repost 0
16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 18:26
15022010506
Commençons la journée dans la joie et la bonne humeur! le eptit panneau cartonné que je vous montrais hier a été arraché ce matin. Plusieurs pistes s'ouvrent à nous:
  • Un instituteur colérique qui ne supporte pas les fautes d'accord nom-adjectif
  • Un juriste pointilleux qui tient à rappeler que le ramassage des poubelles, c'est un problème de Communauté de Communes, et pas municipal. 
En tout cas, ça ne change rien à l'état de la rue, à 9h00
16022010508.jpg 
Je ne sais pas combien de ramassages ont eu lieu depuis hier soir, mais nos sacs n'ont toujours disparu. Ils entament courageusement leur quatrième journée. La planche tente-t-elle de les rejoindre au palmarès.

Et effectivement à 18h, tout n'a fait que croître et embellir: 
16022010510.jpg 
On dirait que les diverses ordures qui ont été rajoutées se blottissent contre nos sacs squatters. Ils espèrent probablement jouir de la même impunité et s'accrocher à notre coin de rue si sympathique!
Pas de chance pour la planche: elle a déjà trouvé preneur.

POST SCRIPTUM 

Vers 15h30, je suis passé place des Tanneurs. Intéressant aussi, ce coin là....
16022010509.jpg 
Repost 0
15 février 2010 1 15 /02 /février /2010 17:47
Après cette première photo, ce matin à 8h45, je n'avais pas beaucoup le moral.
15022010505.jpg 
Eh oui, nos sacs de gravats sont toujours là! espérons que ce n'est pas une guerre des nerfs entre les services municipaux et le rat-noir-bricoleur-invétéré. Du genre: "Non je ne le ramasserais pas. T'as qu'à le reprendre!"
et ""Non je le reprends pas. T'as qu'à le ramasser!" Et moi, pauvre riverain? "T'as qu'à t'habituer!" (en choeur)

Alors, j'étais sur le point de tout laisser tomber: à quoi ça sert tout ça, puisque tout le monde s'en fout...
Et puis, sur le coup de midi, une lueur au fond du brouillard: un panneau de carton, au dessus de la porte grillagée que vous connaissez:
15022010506.jpg 
Quelqu'un qui réagit dans le même sens que nous! Orthographe discutable, mais bonne volonté indiscutable!
Du coup, ça m'a regonflé à bloc; j'ai réimprimé mes petites affiches et je les ai remises en place: l'une avait été arrachée (les références du blog), l'autre était complètement délavée depuis des semaines... On les voit sur cette photo, prise vers 16h45:
15022010507.jpg 
Comment ça, ceci n'a pas l'air très efficace? Ne le découragez pas, ce brave homme qui a collé son carton au dessus de la porte! Il faut laisser le temps au temps.... 
Repost 0
15 février 2010 1 15 /02 /février /2010 16:58
Décidément, voilà un quartier où il y a de l'animation! deux de nos fidèles lecteurs nous en apportent des images aujourd'hui.
D'abord Hubert, qui correspond sous le pseudo romanesque de HDC, nous envoie cette photo, prise rue Saint Joseph:
second-repertoire-0284.jpg 
je ne pense pas utile d'ajouter un commentaire.

La suite de ce reportage vient de la très fidèle Caroline, toujours à son poste rue Boulégon. Faut dire qu'il y a de quoi faire.
100_4459.jpg 
je ne veux pas faire la fine bouche, mais là, on est dans l'ultra classique! allez Caroline, un petit effort!
100 4463 

Voilà qui est mieux.

Ceci dit, franchement, Caroline, vous n'avez pas le sentiment de les provoquer, ces dépots mobiliers?

A force de clamer partout que vous êtes une chineuse, que vous aimez retaper les vieux machins, vous attirez les généreux donateurs Et comme la générosité est souvent discrète, ils déposent leurs cadeaux devant votre porte...

Tenez, la preuve!

100_4514.jpg 

En outre, Caroline contribue à l'élaboration du profil culturel et sociologique du Rat Noir de base, avec ces 2 trouvailles sur le trottoir:
100_4521.jpg 
La femelle du Rat Noir est plutôt "BCBG" (bon chic, bon genre! bande d'obsédés!) 
100 4524-1 
Le mâle du Rat Noir, lui, est très branché....
En tout cas, les deux ont les moyens... 
Repost 0
Published by Phima13 - dans Les autres aussi
commenter cet article

Présentation

  • : Poubelle la vie
  • Poubelle la vie
  • : Les mésaventures d'un quartier qui ne veut pas devenir une décharge publique
  • Contact

Profil

  • Phima13

Que les choses soient claires

Poubelle la Vie n'est inféodé à aucune structure, aucune association, aucun parti. Le contenu éditorial de ce blog reflète les opinions et humeurs de ses rédacteurs, et n'engage qu'eux-même.
Ceci étant posé, ses colonnes sont ouvertes à toute information susceptible de faire avancer le débat.
Bien sur, sous le contrôle complètement arbitraire des rédacteurs. 

pour mémoire

 

Dossier-n-16-0777.JPG



Ce panneau est à la disposition de tous ceux qui souhaitent faire passer un message...

Pour nous contacter

si vous habitez Aix en Provence
si vous vivez une situation analogue
envoyez nous vos commentaires et photos
aix-poubelles@voila.fr