Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 18:03
Retour à notre routine quotidienne, avec notre image de 8h30, comme chaque matin (ou presque)
01032010555.jpg 
Il y a bien eu passage d'un camion ce matin. Il a ramassé l'énorme tas de sacs qui trônait hier soir vers minuit, quand nous sommes rentrés. Mais:
  • les boiseries sont toujours là
  • quelques Rats Noirs matinaux ou insomniaques ont déjà frappé
On peut voir aussi que le nettoyage de peinture a été très partiel... 

Retour vers 17h30, et là, surprise:
01032010556.jpg 
Ben ça alors! Que les encombrants soient passés est plutôt une bonne chose, voire inespérée. A moins que des chineurs infatigables ne soient passés (je ne citerai pas de nom) 
Mais que les sacs-poubelles aient disparu, celà vient forcément d'un ramassage supplémentaire dans l'après-midi.. Je ne comprends plus rien A quand le tapis roulant permanent sur les trottoirs, comme qui dirait un comptoir de sushi-bar à l'envers? 
Repost 0
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 16:06
Comme je vous l'ai déjà indiqué précédemment, nous sommes allés hier au thêatre du Jeu de Paume. En le quittant vers 18h30, nous sommes sortis par la porte arrière, rue de la Mule Noire. Nous nous sommes fait la réflexion que la rue était impeccable, avec un revêtement sans défaut, brillant de propreté (c'est vrai qu'il a beaucoup plu dans l'après-midi) et pas une seule poubelle... Ca fait rêver?
En bas, on arrive place Ganay; une petite place sur la rue Thiers, au bout de la rue Tournefort. Un endroit plutôt chic: un orfèvre-bijoutier, un magasin d'équipement auditif, une agence immobilière haut de gamme, un cabinet médical. Et au milieu:
27022010548.jpg 
Déjà, c'est surprenant, non. Mais, à peine avais je pris cette photo, une dame est sortie d'une boutique; jupe type Chanel, chemisier blanc à jabot; elle portait un gros sac poubelle blanc et l'a jeté sur le tas, avant de rentrer dans son magasin.  Dans ma tête, ça a fait tilt.

Il faut vous dire que le spectacle que nous avions vu juste avant s'appelle: "Le cas Jekill" *, un récit de l'histoire du Dr Jekill et de Mr Hide. Sur le thème des 2 personnes qui sont en chacun de nous: le gentleman (ou la lady) très social et plein de bonnes intentions; et le "monstre" qui exprime tous les refoulements et les mauvais instincts que nous avons tous.

Je n'ai pas pu m'empêcher de faire un lien avec ce que je venais de voir. Et puis nous avons continué notre chemin.
Et 10 minutes plus tard, nous arrivons place Richelme,  sur l'arrière de l'ancienne Halle aux Grains, où se trouve le bureau de poste:
27022010549.jpg
Et là encore, on ne peut s'empêcher de penser à l'environnement direct: tous les matins, le marché se tient là; il est  suivi d'un nettoyage intensif. Tout autour de la place, il y a des bars, des restaurants, une excellente librairie, une brûlerie de café (excellente elle aussi) une pharmacie... Bref, que des endroits dont la vocation est de recevoir des clients dans le cadre le plus accueillant possible.
Alors qui balance ses cochonneries en vrac en un tel lieu? Des "étrangers" qui font des kilomètres pour déposer leurs ordures à cet endroit là? des extra-terrestres?
Ou bien, des gentils riverains se transforment le soir affreux pollueurs? Mr Hide prend le dessus...

27022010550
 Pour rentrer, nous repassons rue Lieutaud (oui, je sais, vous avez déjà vu cette photo hier; je recycle). Avec un chapelet de sacs-poubelles le long de la rue... Là, nous sommes dans notre quartier. Et il m'est revenu qu'il y a 3 ans environ, nous avons été confrontés pour la première fois à une série de décharges sauvages au coin de la rue Mérindol et de la rue Nostre-Seigne. A l'époque, nous avons fait signer une pétition à tous les riverains du quartier. Nous avons recueilli plus de 80 signatures
Alors, même question: D'où viennent-ils, tous ces gens qui nous balancent leurs ordures dans les jambes? De Strasbourg ou de Lille? 

Ou bien, le Dr Jekyll signe des pétitions pour la propreté des rues, pendant Mr Hide jette sur le trottoir ce qui l'encombre à la maison. 

Il faut regarder les choses en face. Lorsque nous évoquons nos problèmes de décharge sauvage, beaucoup réagissent en incriminant les services municipaux (ou de la communauté de communes, n'y revenons pas). mais soyons honnêtes, au moins il réagissent! Pas toujours comme on le souhaiterait, pas toujours très efficacement, mais au moins, avec un minimum de bonne volonté.
Mais en face, rien n'y fait. On pourrait même dire, au contraire; essayez l'explication, la colère, la dérision, la menace; rien n'y fait.

Et pourtant, vous en avez rencontré beaucoup, des gens qui vous disent: "Moi, je m'en fiche complètement, de vos règlements, de vos soucis d'hygiène. je balancerai mes merdes où je veux, quand je veux.."?  Et tout le monde signe les pétitions.
Alors quoi? Dr Chlorophylle-le-lérot et Mr Anthracite-le-rat-noir?
MACHEROT-2- 

* Note qui  n'a rien à voir: Le Cas Jekyll est un très beau texte de Christine Montalbetti, d'après R.L. Stevenson. Il est interprété par un Denis Podalydès en état de grâce, qui a aussi réalisé une mise en scène lumineuse. Si vous ne l'avez pas vu, vous avez vraiment manqué quelque chose... Si ce spectacle croise votre route un jour, courrez-y!
Repost 0
Published by Phima13 - dans Billet d'humeur
commenter cet article
27 février 2010 6 27 /02 /février /2010 18:57

27022010546.jpg 
Comme tous les samedis, nous allons au marché vers 11h, pour nous faire confirmer que le week-end, c'est le moment fort pour les bricoleurs.
Bigre! On s'attaque aux boiseries maintenant! Voilà des jolis placards qui finissent sur le trottoir.
Espérons que c'est pour faire place à du design de haute volée...


Pas de sac poubelle.

Les gentils voisins auraient-ils opté pour le container/conteneur? Justement, on passe devant, rue de la Treille, pour aller chez le boulanger:
27022010547.jpg
Effectivement, il a eu du succès. Ceci dit, il est surprenant qu'on atteigne un tel taux de remplissage le matin, quand le container a du être vidé au plus tôt la veille au soir. Encore un mystère...

Nous sommes allés au théâtre en matinée -c'est à dire en fin d'après midi... ah! les subtilités de la langue de Racine- et nous rentrons sur les coups de 18h20.
Nous passons par la rue Lieutaud (le tronçon court), que je ne résiste pas à la tentation de prendre en enfilade.
27022010550.jpg
 
Rappelons que le dépôt des sacs-poubelles est autorisé après 19h. On notera aussi la densité de Rats Noirs est à peu près constante au long de la rue. La démonstration se prolonge sur la place des Fontêtes, qui se remet doucement des horreurs du chantier durant la semaine:
27022010551.jpg 
Et nous terminons notre tour en repassant à notre point de départ: pas de changement notable:
27022010552.jpg 
Deux sacs seulement. il est vrai que nos portes de placard sont intimidantes.... et dire qu'on va encore se les taper demain toute la journée! 
Repost 0
27 février 2010 6 27 /02 /février /2010 14:56
Notre très précieuse Caroline est revenue dans son quartier. Elle nous adresse ces 3 images mémorables.
La première vient du coin de la rue Goirand. De quoi se meubler:
100_4607.jpg 
Notons que personne ne l'a récupéré. Il ne doit pas être en bon état... Caroline indique que par ailleurs le reste de a rue est assez propre, et ce malgré les travaux.
   100_4611.jpg 
Les deux photos suivantes ont été prises au coin de la rue Fernand Dol, vers midi, à coté d'une supérette. voilà qui ouvre l'appétit en faisant son petit marché... 
Ce lieu semble être "le point de ralliement de toute poubelle qui se respecte" dans le secteur. Le reste de la rue semblant correct. Un peu l'équivalent de notre coin Mérindol/Nostre-Seigne, si j'ai bien compris.

100_4612.jpg 
Ah, les célèbres platanes d'Aix en Provence. on ne chantera jamais assez leurs charmes, et tout ce qu'ils offrent aux Aixois amoureux de leur ville... 
Repost 0
Published by Phima13 - dans Les autres aussi
commenter cet article
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 17:41

Ce matin, à 8h40, double surprise.
D'abord, un employé de la société chargée du nettoyage des graffitis est en train de nettoyer (enfin) l'infâme tâche de peinture blanche qui macule depuis plus de 2 ans la porte-fenêtre du local inoccupé au coin de nos rues. Un miracle!
Ensuite, nos affichettes -celles que j'avais réinstallées la semaine dernière- ont été enlevées. Est-ce partie de la même action de nettoyage? C'est vrai que la Brigade Verte a été très présente hier dans le quartier. D'ici à ce que je me prenne une amende pour affichage illégal et dégradation du paysage urbain...
Mais revenons à notre image du matin.
26022010543.jpg 
Enfin, voilà qui ne dérange personne, visiblement.

De retour à 17h30, on peut prendre un peu de recul pour avoir une vue d'ensemble: 
26022010544.jpg 
il est peut-être encore tôt pour l'épanouissement du tas d'ordures, mais on a progressé depuis ce matin;
La mauvaise surprise, c'est que visiblement, seule une moitié supérieure de la tâche s'est évaporée. Volontaire ou pas? Ou alors il y en avait tellement que ça représente deux journées de boulot.
Décidément, la vie est pleine de mystères.

Mais il y en a qui eux restent les pieds bien sur terre: ce sont nos joyeux déménageurs/bricoleurs, qui continuent à rejeter leur trop plein d'objets inutiles, cette fois devant chez eux rue Mérindol.
26022010545.jpg
Vous êtes surs qu'il ne reste plus rien? Je ne sais pas, moi, une armoire normande, un congélateur de 250 litres, un piano à queue? Caroline, qu'est ce qui vous ferait plaisir?

Repost 0
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 10:44
Ma journée de ce jeudi a été un peu perturbée, mais je suis tombé, vers 15h45, rue Lieutaud (dans la petite partie entre la rue des Muletiers et la rue des Cordeliers) sue ce spectacle qui m'a glacé d'effroi:
25022010541.jpg 

EURODIF!!!!
C'est à dire: European Gaseous Diffusion Uranium Enrichissement Consortium; soit, dans la langue de Rabelais: "Consortium Européen pour l'enrichissement de l'uranium par diffusion en phase gazeuse".
Des gens mal intentionnés sont ils venu du Tricastin jusqu'à Aix pour nous balancer des déchets radioactifs? (ils allaient peut-être à Cadarache...)
Ou alors, un espion iranien qui a récupéré des infos secrètes et, par inattention, a laissé traîner un indice compromettant... 
Dans tous les cas, ça fout les jetons, non?

PS: en hommage à Orson Welles et à son adaptation radiophonique de "la Guerre des Mondes" 
 
Repost 0
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 17:47
J'ai un gros complexe ce soir, après l'abondante documentation de Caroline.. Je me sens tout bête avec mon petit quartier. 
Et pourtant, il se passe des choses. par exemple, ce matin à 8h30
24022010538.jpg 
Bon d'accord, c'est peu de chose, mais il y a le geste qui compte, et surtout l'esprit: on vient de ramasser les poubelles de la nuit, mais par principe, on en remets un peu, et pile poil sous l'affichette qui demande poliment (trop?) d'utiliser le container au bout de la rue. Cambronne avait beaucoup moins de classe...

Un peu plus loin, rue de la Treille, sur le chemin de la boulangerie, un autre de nos coins favoris: vous savez, contre la boite d enuit, pratiquement en face du container (à 5m quand même!)
24022010539.jpg 
C'est indéniablement la saison des rénovations. Caroline a loupé un lampadaire presque récupérable...

Et à 18h, on retrouve le clan des joyeux déménageurs, à notre point test...
24022010540.jpg 
Ils se sont payé un chouette lampadaire, et se sont débarrassés d'une télé antédiluvienne. Ils se sont acheté un grand écran plat pour regarder l'émission de déco sur M6? Bande d'esthètes, va... 
Repost 0
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 16:10
Mine de rien et en douce, comme dirait mon père, Caroline est en train de glisser du statut de pigiste occasionnelle au poste de rédactrice à plein temps à Poubelle-le-vie. Je m'en réjouis très sincèrement, car, voir une autre que moi se creuser la tête pour trouver des petites phrases aussi rigolotes qu'assassines autour des photos de poubelles, ça m'apporte un soulagement énorme. En plus aujourd'hui, elle s'est fendue d'une visite guidée intensive. 
Alors accrochez vous, et suivez le guide.
"  vu ce soir en plein centre ville (nota: 21 février NDLR)

on commence par la *place RAMUS* toujours tres richement dotée (j'y ai recupéré deux magnifiques cache pots en metal noir superbes il y a deux mois !!) et ce soir c'etait foire à la HIFI + des petites poub' (emballage de malette de dessin, bouteilles vides, portant ...) . l'arrivée prochaine de la TNT va nous valoir quelques belles poubelles !

Ramus1.jpg

Ramus2

un peu plus haut, la *minuscule rue dont j'ai oublié le nom* (juste à côté de la boutique morgan), toujours copieusement sale ; de surcroit, il doit y avoir un pbl d'écoulement des eaux usées, l'odeur y est insupportable  !!!

Ramus3.jpg 


 (PS : difficile de faire de bonnes photos avec flash, c'est dingue comme les gens sont hargneux de vous voir faire qq photos de leurs cagades ...)

 

on continue : *rue des épinaux,* derriere la place des trois ormeaux où je passe quotidiennement et qui est toujours sacrement deg' ...
epinaux1.jpg
 là on sent la vidange d'appartement d'étudiants, on peut m^me y relever si on voulait le nom vu que l'occupant a jeté ses factures bouygues tel... si

on voulait. 
on notera l'effort de dissimulation des poub' à l'interieur de la gazinière. Et si on contourne celle ci, horreur, malheur, que de crasse .... vieux balais , vieux classeurs .... tout pour faire une année etudiante à aix ....

epinaux3.jpg 

d'ailleurs est ce un étudiant ayant raté quelques partiels qui a jeté ceci ? mais j'ai deja vu pire dans cet angle de rue . 

mais attention, hormis une petite poubelle noire sur la place des trois ormeaux, il n'y a rien : zero réceptacle , contenairs, poubelles ou ( soyons fous)  tri selectif.  bref, ça ne justifie pas la crasse mais on peut comprendre l'accumulation de petits sacs ici et là. 

Nous arrivons rue Loubon:

1loubon1.jpg 
curieux ... une espece de table basse immonde ....
(NDLR: rappelons que Caroline est une chineuse invétérée et que je la soupçonne de faire ces reportages uniquement pour se meubler) 

loubon2.jpg 

Nous sommes maintenant derriere la cour d'appel
CA1.jpg 

 

là, parfait, RAS : des poubelles soigneusement emballées, triées, le neuf avec le neuf, la vaisselle avec la vaisselle . on ose y plonger la main sans crainte de retirer un objet suspect ...


à gauche ds le sac jaune des polaires neuves soigneusement pliées , à droite un carton contenant de la vaisselle en excellent etat, une poele, un espèce de bibelot en verre soufflé ,  le tout aligné contre un arbre, sagement, proprement , tout regroupé. Propre, net, carré.
CA3-copie-1.jpg 


CA4 

 

de l'autre côté, des poubelles soigneusement fermées, bien alignées egalement ; tout ce que j'aime; comme quoi, l'absence de systeme de depot collectif n'empeche pas un sursaut de civisme (et une petite pensée pour les amateurs de recup' comme moi)

bref, le top de la poubelle, 20 / 20 :  la rue des épinaux peut en prendre de la graine : pas de contenairs collectifs mais un alignement digne des colonnes de buren (enfin, n'exagerons rien non plus)



Nous terminons rue Clovis Hugues

 

deux photos enfin pour finir (les piles de l'apn m'ont lachées brutalement... dommage car derriere monoprix et en face d'aubade, il y avait de quoi se meubler, halogène, chaine stereo pur 1984 ... )
Hughes1.jpg 

les photos sont un peu floues mais on vient bien le joli panneau qui interdit les depots .

 

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui.


 mention TB au quartier mazarin et rue fernand dol, toujours tirées au carré (juste un petit sac de cintre rue goyrand et trois poubelles). rien ou presque dans ma poubelle sous mes fenetres et des poubelles copieusement garnies à la nativité comme d'hab (cette semaine, c'etait huitres, champagne et thé mariage freres )

hélas pas une plante verte, pas une jardiniere . rien 

Merci Caroline pour ce remarquable reportage Et à la prochaine! 

PS: J'ai essayé de mettre systématiquement les paroles de Caroline en vert pistache. dans certains cas, ça ne veut pas. je ne sais pas pourquoi...

 

 

 

Repost 0
Published by Phima13 - dans Les autres aussi
commenter cet article
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 10:30
Une journée très routinière. début à 9h00:
23022010531.jpg 
C'est presque devenu une règle: j'attends que le ramassage du matin soit passé pour balancer mon sac...

La photo du soir est un peu plus tardive, vers 19h
23022010536.jpg 
A part la palette de couleurs très tendance, rien de bien original...

peut-il y avoir accoutumance à la crasse? 
Repost 0
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 10:45
Des nouvelles de ce malheureux quartier, envoyées par "phineschein" (je soupçonne que e pseudo est une des multiples identités d'une fidèle lectrice; ne cherchons pas à briser son anonymat).
le 15 février dernier, elle nous adressait le petit message suivant:
"Je suis fatiguée et j'ai abandonné un peu devant l'ampleur.
Je suis dégoûtée par notre ville. Il n'y a pas que la saleté !
Notre rue, la rue du 11 novembre est  jonchée de cacas de chien écrasés. Au niveau des poubelles, il y a un léger mieux.
Quant au bout de la rue Duperrier, au niveau poubelles un mieux aussi mais c'est le parcours du combattant à cause de la bataille d'expert avec cette maison qui s'écroule. Cela peut durer des années
." 

Et hier, 22, elle nous faisait parvenir les photos ci dessous, avec ce commentaire, titré:
Ce matin, j'ai craqué! 
"Excusez-moi, je devrais dire Aix en Provence annexe des gadoues !!  
Voila ce qui m'a empêché de passer ce matin  22/02/10 à 9 h.
Il a fallu que je pousse le carton plein de déjections, os, restant de table etc,  afin que je ne sois pas
obligée de faire un grand détour. 
Après avoir fait l'éboueur, par ailleurs, métier fort honorable, courageux,  je n'avais plus qu'à aller me laver les mains
chez la personne chez laquelle j'allais.

Attention passants, rue coupe-gorge : plusieurs personnes ont été attaquées ! facile ! pas d'éclairage public, des voitures constamment 
garées à la queue leu leu et des motos stationnées sur le trottoir, l'idéal !!

J'allais oublier : depuis quelques jours des travaux ont repris (y a-t-il une autorisation de construire, de laisser un camion stationner sur la chaussée ?) et  si vous êtes un peu grand et étourdi,  vous vous tapez la tête dans ces espèces de cornets orange  par où les déblais sont évacués. 

Petit rappel : il y a une école, beaucoup de petits pieds passent
."

Poubelle-la-rue-1.jpg
 
La même vue, d'un peu plus près:
Poubelle-la-rue_2.jpg 

Il faut reconnaître que le spectacle est assez réjouissant.
Il faudra bientôt s'excuser de vouloir utiliser le trottoir pour rentrer chez soi. Et de plus, ce n'est pas le seul cas de ce genre dans la vieille ville
Nous avons là un parfait symbole de l'estime dans laquelle est tenu le vulgum pecus qui peuple notre ville.
Repost 0
Published by Phima13 - dans Les autres aussi
commenter cet article

Présentation

  • : Poubelle la vie
  • Poubelle la vie
  • : Les mésaventures d'un quartier qui ne veut pas devenir une décharge publique
  • Contact

Profil

  • Phima13

Que les choses soient claires

Poubelle la Vie n'est inféodé à aucune structure, aucune association, aucun parti. Le contenu éditorial de ce blog reflète les opinions et humeurs de ses rédacteurs, et n'engage qu'eux-même.
Ceci étant posé, ses colonnes sont ouvertes à toute information susceptible de faire avancer le débat.
Bien sur, sous le contrôle complètement arbitraire des rédacteurs. 

pour mémoire

 

Dossier-n-16-0777.JPG



Ce panneau est à la disposition de tous ceux qui souhaitent faire passer un message...

Pour nous contacter

si vous habitez Aix en Provence
si vous vivez une situation analogue
envoyez nous vos commentaires et photos
aix-poubelles@voila.fr