Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 novembre 2015 1 02 /11 /novembre /2015 10:12

Vous le saviez surement, mais, bon, je vais le rappeler quand même. On attribue généralement l'invention du jeu de quilles à des moines allemands au IVeme siècle. Sacrés moines, on leur en attribue, des trucs...

En fait, même si dans le milieu urbain moderne, la vision du jeu de quilles (pour adultes) se confond avec celle du bowling américain, la tradition se maintient dans beaucoup de régions françaises. Et c'est fascinant de voir la variété de règles qui exixtent.

Le nombre de quilles d'abord, de 5 à 9, 10 pour le bowling.

L'objet que l'on lance pour faire tomber les quilles: au départ, avant la boule (de taille variable) on utilise traditionnellement un "maillet" c'est à dire un baton.

La surface sur laquelle on joue: souvent c'est un jeu de plein air, donc le sol en terre battue ou le gazon, mais, souvent, on créera des piste en bois. Et tenez vous bien, et je vous jure que je ne l'invente pas, il existe des règles du jeu sur asphalte!!!

Voici qui explique ce que j'ai vu ce matin rue des Cordeliers

Lundi 2 novembre: ...dans un jeu de quilles

Bon, ce n'est pas un coup super: 3 quilles touchées seulement sur un tel alignement. Si, si, 3. Attendes, je change de point de vue pour confirmer:

Lundi 2 novembre: ...dans un jeu de quilles

Vu le nombre de quilles, c'est sur que l'on a à faire ici à un règle originale:

  • sur asphalte
  • nombre de quilles: une vingtaine
  • maillet: alors là, je ne sais pas

Reste à lui donner un nom...

Repost 0
Published by Phima13 - dans Réactions
commenter cet article
12 octobre 2015 1 12 /10 /octobre /2015 18:06

On a beau dire, on a beau faire, on a beau croire qu'à un certain âge, on a tout expérimenté et connu, le monde nous réserve toujours des surprises...

Tenez, hier, en passant rue de la Verrerie, le long de l'hôtel de ville, j'ai rencontré un établissement dont j'ignorais qu'il puisse exister. Je vous montre:

Lundi 12 octobre: nouveau concept (?)

Franchement, vous y croyez? Servir le thé, maintenant, nécessite une licence IV. Oserai-je dire que c'est fort de café... Décidément, l'influence du Forum des Cardeurs est bien nocive sur son environnement proche.

Mais franchement quand votre belle-mère vous dit qu'elle a passé l'après midi au salon de thé avec ses amies à papoter en sirotant de l'Earl Grey, est ce que vous comprenez qu'Earl Grey est une marque de whisky pur malt?

Repost 0
Published by Phima13 - dans Réactions
commenter cet article
29 juillet 2015 3 29 /07 /juillet /2015 09:39

Je ne sais pas quels sont les commentaires que "la Provence" a reçus après la publication de cet article, mais je n'ose imaginer ceux qui me seraient parvenus si j'avais rédigé un papier comme ça... Que j'aurais illustré de la même photo....

Mercredi 29 juillet: Ils sont gonflés, ces journalistes...

Remarquez, les photos, ce n'est pas ce qui manque, c'est comme les restaurants... sauf que malgré tout, on a beau aller gaillardement vers les 400 établissements, j'avoue que la liste des endroits où nous aimons aller, en famille ou avec des amis, est toujours aussi restreinte... mais nous sommes sûrement des gens trop difficiles...

D'autant que finalement, en tant que piétons des rues et places d'Aix, ce à quoi nous nous heurtons, ce sont plutôt des terrasses. Oui, c'est normal qu'un resto ait une terrasse. Une seulement? En tout cas avec un passage pour ceux qui vont ailleurs... (en option)

Mercredi 29 juillet: Ils sont gonflés, ces journalistes...
Mercredi 29 juillet: Ils sont gonflés, ces journalistes...

Ce qui serait normal aussi, c'est qu'une terrasse ait un restaurant.... un restaurant avec une salle à l'intérieur, et une terrasse en complément pour les beaux jours.. J'avoue que j'attends avec curiosité le mois de novembre pur voir les 80 couverts dressés dans la salle de 15mètres-carrés. Vous avez peut-être lu cette nouvelle d'Alphonse Allais dans laquelle il raconte qu'un de ses copains avait fait fortune en achetant un immeuble avec des appartements très hauts de plafond. Il avait ensuite divisé les pièces dans le sens de la hauteur, pour faire 3 appartements dans le sens vertical; il les louait à des culs-de-jatte... Et au rez de chaussée, il y avait un restaurant où l'on ne servait que des crêpes et des soles... Et il disait: "la fortune est cul-de-jatte, il suffit de lui prendre ses fers à repasser!" Sérieusement, c'est une piste à explorer... (suggestion gratuite; on dira encore que je suis inamical!)

Mercredi 29 juillet: Ils sont gonflés, ces journalistes...

Ce qui est important, aussi ce de ne pas se laisser enquiquiner par les gens qui passent sans vouloir s'arrêter. dans ce sport très particulier, j'étais persuadé que le Forum des Cardeurs tenait le pompon. mais moi, à sa place je me méfierais, car voici un rival de choix: le passage Agard arrive en force, qui réussit quand même à caser 2 terrasses dans un couloir de 5m de large! On vise le livre Guiness des records, c'est sur.

Comme quoi, sur le Forum, on a servi en fait de modèle. qu'un autre commerce du passage se transforme en restaurant - pour que ça soit drôle, il faudrait que ce soit de l'autre côté - et ça va slalomer sec. D'ici à ce qu'ils couvrent leurs terrasses pour le jours de pluie, et en rajoutent un peu à l'extérieur pour le beaux jours...

Angoisse: les restaurateurs vont ils se laisser ridiculiser par cette nouvelle génération qui ne respectent rien? Non mais sans blague! D'abord, je suis sûr qu'ils n'ont même pas de sono, ces rigolos!

La guerre est déclarée. Pourvu que le presse ne s'en mêle pas....

Repost 0
Published by Phima13 - dans Réactions
commenter cet article
14 juin 2015 7 14 /06 /juin /2015 10:39

Je voudrais vous parler aujourd'hui d'un très grand film: M le Maudit de Fritz Lang. Ce film a été tourné en 1931. C'est le premier film parlant de Lang; c'est aussi le rôle qui révéla l'acteur Peter Lorre, qui, comme Lang, partira aux Etats Unis pour fuir le nazisme. Les deux y feront carrière.

Dimanche 14 juin: Ciné-club: M le Maudit

L'histoire se passe dans une grande ville allemande (Berlin, mais ce n'est pas explicitement dit). Un mystérieux individu enlève des petites filles et les assassine.La ville est terrorisée, et la police, menée par un sympathique commissaire Lohman qui se démène pour trouver l'assassin. Mais la police, malgré ses efforts, n'avance pas dans ses recherches. mais cette agitation embête beaucoup la pègre locale, qui ne peut plus faire ses petites affaires tranquillement...

Dimanche 14 juin: Ciné-club: M le Maudit

De ce fait, le chef de la pègre décide de prendre le choses en mains: il regroupe ses sbires, cherche lui même les indices, et, avec sa troupe, finit par coincer l'assassin dans une vieille usine. Et là, il organise un procès en bonne et due forme...

Dimanche 14 juin: Ciné-club: M le Maudit

La police officielle interviendra à temps pour empêcher le lynchage de l'assassin. Force reste à la loi, mais on ne sait pas la peine à laquelle le coupable sera condamné. Et la pègre reprend ses petites affaires comme avant.

Rappelons que ce film a été tourné à un moment où un parti d'extrême droite montait en force élection après élection et apparaissait comme le vainqueur du prochain scrutin, ce qui arrivera 2 ans plus tard. beaucoup d'historiens - Marc Ferro en tête- voient dans ce film la crainte de la montée de l'extrémisme et du débordement des structure légales. Il est vrai qu'au départ, Lang voulait appeler son film "les assassins sont parmi nous". Le propriétaire des locaux de tournage - qui portait un petite croix bizarre à la boutonnière- refusa et exigea que le titre fût changé. Se sentait-il visé?

Repost 0
5 juin 2015 5 05 /06 /juin /2015 17:38

On a beau dire, je ne fais pas ce blog pour le gloire, mais il y avait des moments où c'est dur de se sentir négligé. Je pense souvent à ces journalistes du Figaro qui écrivent dans le Figaro des articles pour convaincre les lecteurs du Figaro de ne pas voter pour Hollande. (Si vous préférez, vou pouvez remplacer "Figaro" par "Libération" et Hollande par "Sarkozy"). Ils sont surs d'avoir du succès, ces journalistes, mais en même temps, je me demande s'ils font vraiment bouger les lignes... Bref, déprimé, j'étais. Et là, d'un coup, d'un seul ça y est, je me fais injurier: ce blog est un torchon, je fais de la diffamation, de la diarrhée verbale et tout et tout.

5 ans, que je trime, 5 ans que je dis du mal des Rats Noirs' et enfin, il y en a qui m'ont lu (ce qui contredit ceux qui prétendent qu'ils ne savent pas lire. Il savent même écrire, certains - pas tous- sans faute d'orthographe) Et ils ne me l'envoient pas dire. si vous avez loupé ça retournez lire "la Cour des Miracles" et "Rue du Cancel", j'en prends plein la poire. Et pas un Rat Noir, toute la horde: le 1er juin: 528 pages lues, 280 connections à partir de Facebook! Kim Kardashian peut aller se rhabiller. Enfin, pas trop quand même. Bref enfin un fan club.

Ca s'arrose!

Vendredi 5 juin: Enfin!
Vendredi 5 juin: Enfin!

Mais tout ça m'invite à revoir de près les témoignages qu'on m'envoie. Tenez, par exemple, prenez cette photo que mon ami Claude m'a envoyée la semaine dernière. Il prétend l'avoir prise sur le Forum un matin à 8h30. Au deuxième regard, elle ne vous parait pas louche? Pour tout dire, ça sent le Photoshop à plein nez...

Vous n'allez pas me faire croire que dans un lieu, classé seconde place préférée des Aixois, après la place d'Albertas (il parait que le DJ y est super, vous devriez l'essayer), qui ne vit que de et par la convivialité du lieu et l'appétit qu'elle entraine, les tenanciers d'établissement feraient de tels oublis dans le nettoyage minutieux des terrasses qu'ils font, sans bruit, après la fermeture...

Bref, c'est de l'intox. honte à toi Claude, qui m'a ainsi mené sur le chemin de l'erreur, de la mauvaise fois et de la honte... Du coup, je me suis fait vomir (pour éliminer l'alcool), j'ai pris une douche pour me remettre le idées en place, et je suis allé voir de mes yeux... Et là, j'ai vu le Forum dans sa pureté et sa vérité vraie...

Vendredi 5 juin: Enfin!

Le paradis, je vous dit. Comment ai-je pu être aussi naïf?

D'ailleurs, du coup, je voudrais revenir sur un des commentaires qui m'ont été faits. Celui où l'on m'avertit que le patron du Woods a engagé des maitres-chiens - probablement pour m'empêcher d'approcher avec mon appareil photo. Alors, voilà, je voudrais lui dire, poliment: S'il vous plait, pensez à leur donner les petits sacs plastiques pour ramasser les déjections canines; ça serait dommage qu'ils fassent caca sur la plage...

Repost 0
22 juin 2014 7 22 /06 /juin /2014 16:43

Je me suis encore pris une prune. Il y a une dizaine de jours, je roulais sur la portion d'autoroute urbaine, entre Aix Ouest et Pont de l'Arc à la vitesse vertigineuse de 116 km/h. Même ramené avec obligeance - mais sans piston - à 111, ça reste franchement supérieur aux 110 autorisés. Donc 45€ et 1 point de permis. Dont acte. Comme je suis un bon citoyen, j'ai payé illico. Dura lex, sed lex, comme disait Ben Hur. J'avais la conscience tranquille jusqu'à jeudi dernier, 19 juin, quand j'ai lu la Provence. Figurez vous qu'il y avait une interview de M. Rolando, le nouvel Adjoint au Maire (que Dieu l'ait en Sa Sainte Garde!) en charge, tenez vous bien, de l'espace public et de la police municipale. Il causait des terrasses, ce qui a attiré mon attention (vous savez que ce sujet m'intéresse)..

Dimanche 22 juin: des prunes et des poires

Je me demande si mon zèle à payer mon amende n'est pas exagéré.

Bon, d'accord, ce n'est pas la même chose. je sais que je suis un dangereux chauffard qui met en danger la vie de mes concitoyens et que, comme j'ai déjà eu l'occasion de l'écrire ici, Dieu possède un doigt. Et que je suis scandaleusement riche, à la différence de ces braves et honnêtes commerçants, qui sont déjà écrasés par les taxes sur le chiffre d'affaire, la TVA, les charges sociales sur les salaires du personnel, la taxe sur leurs 25 mètres carrés (chacun) de leurs terrasses, sans oublier les droits à la SACEM sur la musique qu'ils diffusent harmonieusement pour tout le monde... Une situation tellement dramatique que je n'arrive pas à comprendre pourquoi ils sont si nombreux à s'obstiner dans une carrière aussi peu attrayante.

Mais enfin, par moment, je ne peux m'empêcher de me demander si, plutôt qu'un bon citoyen, je ne suis pas simplement une poire...

Repost 0
17 mai 2014 6 17 /05 /mai /2014 09:57

J'ai pris cette photo jeudi matin, en remontant le Forum des Cardeurs. Oui, je sais, j'ai dit que j'évitais d'y passer trop souvent, mon cardioloque me l'a déconseillé, mais bon, j'étais pressé. En arrivant au Sifflet (dans le haut, là où ça se rétrécit, le long de l'Hôtel de Ville, j'ai remarqué une image qui m'a frappé.

Cette image m'a fait penser à une nouvelle d'Alphonse Allais (j'ai essayé de trouver les références exactes, mais je ne retrouve pas le bouquin dans mon capharnaüm; je suis sur qu'un lecteur mieux organisé que moi saura le faire). Il s'agit de l'histoire d'un gars qui avait loué un appartement haut de plafond, qu'il avait découpé en deux horizontalement, de manière à réaliser deux appartements bas de plafond, qu'il sous-louait exclusivement à des  culs-de-jatte... Un des locaux avait été d'ailleurs transformé en restaurant qui ne servait que des crêpes et des poissons plats... Si je me souviens bien, le gars en question disait en morale de l'histoire: " la fortune est cul-de-jatte, il suffit de lui enlever ses fers à repasser".

Alors, pourquoi je pense à ça, puisque mon sujet est complètement orthogonal au sujet ci dessus? Ben, je ne sais pas trop...

Samedi 17 mai: coup de Sifflet.

C'est vrai que les 2 gentils restaurateurs ont eu l'extrême amabilité de bien voulu laisser un passage aux indésirables qui ont choisi d'habiter à l'étage de cette maison. Je sais qu'à ce niveau du Sifflet habite un jeune couple que je connais, et qui a un bébé qui circule (quel culot!) en voiture d'enfant... J'espère que c'est là qu'ils habitent, car, s'ils habitent à l'une des entrées suivantes, ils sont alors obligés de rentrer à l'intérieur des des terrasses mons gentilles et duement abritées par des "vérandas" (!?!??) pour pénétrer chez eux.

Au moins, à la différence de l'histoire d'Alphonse Allais, ils peuvent se tenir debout!

Pour les habitants en tout cas, c'est une incitation à surveiller sa ligne et à ne pas grossir. Carole, ne retombe pas enceinte!

Repost 0
20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 09:26

Moi, Monsieur, je ne fais pas de politique! Non mais ça n'empêche pas d'avoir la conscience citoyenne. Alors je me disais que j'allais vous conseiller des lectures édifiantes, histoire d'affiner vos capacité d'analyse... Le Contrat Social, de Rousseau, l'Esprit des Lois, de Montesquieu; ou alors plus récent, le Capital, de Marx, De la propriété, d'Adolphe Thiers, encore plus récent "Pour supprimer les partis politiques" de Cohn-Bendit, ou "De la Vérité en politique" de François Bayrou, ou, tiens, "les Balkany" de Julien Martin..

Et puis flûte, il fait beau, c'est le printemps: on va se faire une bonne vieille BD...

Comme le chantait Bobby Lapointe: "Comprend qui peut..."

Comme le chantait Bobby Lapointe: "Comprend qui peut..."

Repost 0
Published by Phima13 - dans Réactions
commenter cet article
13 février 2014 4 13 /02 /février /2014 17:43

Cela fait quelque temps que vous n'avez pas eu de mes nouvelles… Il faut vous dire que nous étions partis très loin d'ici, et les liaisons avec la France n'étaient pas très simples pas très simples. Ceci étant dit, il nous arrivait d'écouter la radio de France, et nous avons suivi avec angoisse et intérêt les perturbations climatiques qui secoué la France ces deux dernières semaines. Sur la côte atlantique d'abord (amis, bon, les Bretons ont l'habitude, n'est ce pas?) mais même dans nos belles régions provençale, ce qui est moins courant. Bref, pour vous dire que, certes nous nous attendions à voir des séquelles de la tempête, mais là, franchement, hier mercredi soir vers 16h, comme j'arrivais de l'aéroport, le spectacle de la plage Mérindol - Nostre Seigne m'a laissé pantois!

Jeudi 13 février: vigilance orange

Impressionnant, la force des vagues, non?

Mais vous savez ce que c'est, le flux et le reflux, tout ça, je vais et je viens etc etc.. Bref, me disais-je avec l'optimisme incorrigible qui me caractérise, la prochaine marée va remporter tout ça… Aussi, ce matin, à mon heure habituelle, soit 8h30 (et tant pis pour le décalage horaire) , je me suis aventuré sur la plage.. Soyons réalistes, la marée n'a pas tout nettoyé..

C'est normal, direz vous, le bois flotte, et il est reparti… le reste est trop lourd...

C'est normal, direz vous, le bois flotte, et il est reparti… le reste est trop lourd...

Nous avons appelé vers 11h les Marins sauveteurs d'Aix Press, mais visiblement, il doit y avoir des dégâts plus grave ailleurs, qui sait, peut-être dans le jardin de Madame le Maire (que Dieu l'ait en Sa Sainte Garde), ce qui doit être prioritaire. en tout cas, à l'heure où je mets sous presse, c'est toujours là.

A titre de suggestion pour les édiles qui nous lisent, je confie cette anecdote: je viens de passer quelques jours avec un de mes fils et de sa famille. Ma petite fille de 10 ans est en CM2 à l'école française de Hong Kong. Elle devait rédiger pandant ses vacances de Nouvel An (Chinois: bonne année du Cheval à tous) un petite compte rendu sur un journée que tous les CM2 ont passée en septembre à nettoyer une plage. Elle était assez écoeurée, mais ils récupéré 750 kg de détritus dans la journée. Il y avait même une machine à laver.. La pauvre Lou n'en croyait pas ses yeux. Elle est jeune, ça lui passera. Déjà, elle vient tous les ans une semaine en vacances chez nous, ça va la durcir. Si ça peut vous aider, on pourrait faire venir tous les mômes de l'école française de Hong Kong cet été. Eux, ils ont du coeur à l'ouvrage. Et pour les loger, pas de souci: il suffirait de réquisitionner quelques unes des cabanes du Forum des Cardeurs. Avec l'accord de l'Architecte des Bâtiments de France, bien sûr..

Repost 0
4 octobre 2013 5 04 /10 /octobre /2013 17:36

Mea culpa! mea maxima culpa!

les copains, j'ai honte; parce que ça fait 3 ans que je n'arrête pas de ronchonner, voire d'ironiser (lorsque ma muse est rieuse) sur la propreté des rues ne notre capitale ex-aequo de la Culture. Eh bien j'ai grand tort! et je devrais faire plus attention aux initiatives de nos édiles (Que Dieu les ait tous en Sa Sainte Garde).

Heureusement, j'ai mon Jiminy Cricket à moi, sous la forme de ami Alain, qui m'envoie aujourd'hui une devinette:

"Mais qu'est ce?????"

Comm je suis feignant, je vous retransmets l'énigme telle quelle.

Image.jpg

 

Toujours ausi feignant, je laisse Alain vous donner la réponse:

"Le grand programme d'embellissement entrepris par la Mairie d'Aix :

La nouvelle plaque des bouches  de récupération des pluviales avec les
armoiries d'Aix !!!
Ce matin la Rue du Cancel ( une quinzaine de plaques ).
J'ai remarqué que ce changement avait déjà été réalisé dans d'autres rues."

Alors que je croyais qu'Alain allait chanter les louanges de cette initiative, à ma grande surprise, voilà-t-y pas qu'il balance un ephrase quasi assassine : "Je ne connais malheureusement pas le budget de cette opération ...encore moins sa raison  ;-)"

Allons Alain, sois positif: c'est joli, c'est trop petit pour qu'on y installe des terrasses, et en tout cas, je suis sur que ça a couté moins cher que la "réhabilitation" (sic) du Forum des Cardeurs...

Repost 0
Published by Phima13 - dans Réactions
commenter cet article

Présentation

  • : Poubelle la vie
  • Poubelle la vie
  • : Les mésaventures d'un quartier qui ne veut pas devenir une décharge publique
  • Contact

Profil

  • Phima13

Que les choses soient claires

Poubelle la Vie n'est inféodé à aucune structure, aucune association, aucun parti. Le contenu éditorial de ce blog reflète les opinions et humeurs de ses rédacteurs, et n'engage qu'eux-même.
Ceci étant posé, ses colonnes sont ouvertes à toute information susceptible de faire avancer le débat.
Bien sur, sous le contrôle complètement arbitraire des rédacteurs. 

pour mémoire

 

Dossier-n-16-0777.JPG



Ce panneau est à la disposition de tous ceux qui souhaitent faire passer un message...

Pour nous contacter

si vous habitez Aix en Provence
si vous vivez une situation analogue
envoyez nous vos commentaires et photos
aix-poubelles@voila.fr