Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 février 2016 5 05 /02 /février /2016 10:29

Petite mise à jour de la chronique d'hier...

Déjà, ce n'est plus le troisième jour, c'est le quatrième... Tout augmente.

Vendredi 5 février: ah! gravats-tion

En particulier le tas de gravats. Ne nous plaignons pas, la rue n'est pas encore barrée... Je n'ose pas demander si le ramassage de ces débris relève de la municipalité ou de la communauté de communes, qui n'existe plus, enfin, si... J'avoue que je ne sais plus trop. En tout cas, prions pour que ce ne soit pas la Métropole, parce que là, on n'est pas sorti de l'auberge...

4 février 2016 4 04 /02 /février /2016 15:58

Je m'étais dit que j'arrêtais. Juré craché! Ras le bol, ça ne sert à rien qu'à fair remonter ma tension artérielle... Franchement, le petit coin rue Nostre-Seigne - rue Mérindol, j'en ai soupé.

Jeudi 4 février: rechute

Tenez, même ça, même ça, le 30 novembre dernier, j'avais laissé tomber. Quoi, c'est vrai, un lit, un frigo, le train-train, la routine. Plus personne ne s'en offusque.

Il fut un temps, il y avait une brigade verte qui se baladait de temps en temps dans le quartier, mais ça, c'était avant. Depuis, elle s'est faite "uberiser" par un superbe appli téléchargeable sur smartphone. LOL. Elle sst pas belle, pardon cool, la vie?

Bref, je m'étais résolu à consacrer mon énergie à défendre de vraies causes, sérieuses et touchant à l'humain dan ses couches les plus profondes: je travaillais à créer un compte Facebook pour promouvoir l'idée d'ouvrir les bars aixois jusqu'à 5h du matin. Noble tâche, non?

Et puis, à ma grande honte, ce matin j'ai craqué, envers et contre tout. Voilà, j'ai honte.

Jeudi 4 février: rechute

Pourquoi, grand Dieu, une telle faiblesse? Quoi, un cuvette de WC en miette, des gravats, des ordures en vrac... Il n'y a pas de quoi fouetter un chat, même noir...

Peut-être est du au fait que c'est le troisième jour que c'est là. Effet d'accumulation.

Enfin, positivons: nous avions des Rats Noirs, nous avons aussi des Castors Noirs. Qui dira encore que la biodiversité fout le camp?

2 janvier 2016 6 02 /01 /janvier /2016 10:46

Soyons optimistes en ce début d'année: ça pourrait être pire.

Le journal le Monde nous fait part des retombées de la nuit du réveillon à Copacabana:

Samedi 2 janvier: nouvelles du Monde

Comme quoi, autour du monde, c'est un peu la même chose. Il faut bien que les gens s'amusent. Et le plaisir a la même expression partout.

Bonne années au riverains des Cardeurs, de la Verrerie et autre silex découverts à marée basse...

29 décembre 2015 2 29 /12 /décembre /2015 12:40

Ces dernières semaines, je le reconnais, je n'ai pas été très prolixe. J'espère que vous ne m'en voulez pas et que vous me pardonnerez.

Puisque c'est la saison des voeux et des bonnes résolutions, je vais faire de mon mieux pour retrouver le rythme d'antan: rassurez vous: les Rats Noirs et la Cour des Miracles continuent à fournir des sujets à foison. Il suffit donc que je réorganise mes priorités. Et en attendant:

Mardi 29 décembre: Bonne Année!

Je vous souhaite, amis lecteurs et amies lectrices, une excellente année 2016, pleine de joie, de bonheur et de succès. Envers et contre tout!

Published by Phima13
commenter cet article
4 décembre 2015 5 04 /12 /décembre /2015 09:31

Il y a des évènements qui marquent définitivement toute une génération. La prise de conscience par la majorité de la planète de l'urgence écologique est certainement un marqueur fort.

Vendredi 4 décembre: Génération COP 21

Or donc, toute la Terre est résolue à traquer le gaspillage et les déchets sauvages.

Toute la Terre? Non, pas vraiment.

Il existe encore un poche de résistance acharnée contre les envahisseurs et pour la défense des vraies valeurs!

Petite visite dans cette enclave de résistance:

Première étape: rue des Etuves.

Ici nous sommes le 27 novembre, vers 16h30. Le mur est celui du parking de l'Aquabella.

Vendredi 4 décembre: Génération COP 21

Et le surlendemain, 29 novembre, sur le trottoir d'en face.

Vendredi 4 décembre: Génération COP 21

Peut-être qu'après avoir libéré de la place dans un appartement, les nouveaux habitants ont finalement emménagé le lendemain.

En tout cas, heureusement qu'il y a des trottoirs dans le quartier...

Deuxième étape: vous ne devinerez jamais: Rue Nostre Seigne, angle de la rue Mérindol!

Nous aurions tous été déçus si nos Rats Noirs avaient fait faux bond.

Ici, nous sommes le 29 novembre, vers 11h du matin

Vendredi 4 décembre: Génération COP 21

C'est décidément la bonne période pour renouveler son mobilier. Mais en fait ici,, on a plutôt une phase d'amorçage.

Parce que le lendemain, 30 novembre, ça ne rigole plus...

Vendredi 4 décembre: Génération COP 21

Résistance, résistance; ils tiendront jusqu'au dernier pot de yaourt.

Aucun cm2 ne sera épargné!

24 novembre 2015 2 24 /11 /novembre /2015 16:15

Rien ne doit changer dans notre attitude et nos actions. Beaucoup d'entre nous ont du mal, quoi qu'ils en disent, à appliquer cette résolution.

Eh bien, voyez , nos amis Rats Noirs de la rue Nostre-Seigne nous donnent l'exemple.

Dès le samedi 14 au matin, imperturbables, ils nous font profiter de restes de petit mobilier et accessoires domestiques.

Moderato cantabile.

Mais c'est le geste qui compte.

Mardi 24 novembre: la vie continue...

Le jeudi 19, on sent que nos Rats Noirs ont repris du poil de la bête.

Toujours un renouvellement de mobilier(?)

Mardi 24 novembre: la vie continue...

Et petit à petit, toute l'énergie revient: le vendredi 21, c'est l'étalage aux yeux de tous de la maitrise retrouvée...

Mardi 24 novembre: la vie continue...

Si on m'avait dit qu'un jour, je prendrai exemple sur les Rats Noirs..

Parce qu'enfin, il doit être possible d'avoir la même attitude dans d'autres domaines, non?

9 novembre 2015 1 09 /11 /novembre /2015 11:31

C'est vraiment tendance. Dans le cadre du grand mouvement de l'économie solidaire, en ligne avec "consommer local" et de l'échange de service entre citoyens, on a vu dans beaucoup de villes ou de cantons une nouveauté (ou un retour vers le passé?) avec l'apparition d'une monnaie locale, voire de la coutume du troc: je te repeins tes volets et tu m'apportes un litre de lait de ta vache tous le matins.

Dans un tel contexte, une fois encore, notre bonne ville prend des initiatives, en introduisant le concept dans le service public... la preuve, ce matin, rue des Etuves, le long des jardins le l'hôtel.

Lundi 9 novembre: monnaie locale.

Payer son parking avec de la bière, voilà une idée originale.

Après le paiement au quart d'heure, voici le paiement au demi...

2 novembre 2015 1 02 /11 /novembre /2015 10:12

Vous le saviez surement, mais, bon, je vais le rappeler quand même. On attribue généralement l'invention du jeu de quilles à des moines allemands au IVeme siècle. Sacrés moines, on leur en attribue, des trucs...

En fait, même si dans le milieu urbain moderne, la vision du jeu de quilles (pour adultes) se confond avec celle du bowling américain, la tradition se maintient dans beaucoup de régions françaises. Et c'est fascinant de voir la variété de règles qui exixtent.

Le nombre de quilles d'abord, de 5 à 9, 10 pour le bowling.

L'objet que l'on lance pour faire tomber les quilles: au départ, avant la boule (de taille variable) on utilise traditionnellement un "maillet" c'est à dire un baton.

La surface sur laquelle on joue: souvent c'est un jeu de plein air, donc le sol en terre battue ou le gazon, mais, souvent, on créera des piste en bois. Et tenez vous bien, et je vous jure que je ne l'invente pas, il existe des règles du jeu sur asphalte!!!

Voici qui explique ce que j'ai vu ce matin rue des Cordeliers

Lundi 2 novembre: ...dans un jeu de quilles

Bon, ce n'est pas un coup super: 3 quilles touchées seulement sur un tel alignement. Si, si, 3. Attendes, je change de point de vue pour confirmer:

Lundi 2 novembre: ...dans un jeu de quilles

Vu le nombre de quilles, c'est sur que l'on a à faire ici à un règle originale:

  • sur asphalte
  • nombre de quilles: une vingtaine
  • maillet: alors là, je ne sais pas

Reste à lui donner un nom...

Published by Phima13 - dans Réactions
commenter cet article
18 octobre 2015 7 18 /10 /octobre /2015 14:38
Dimanche 18 octobre: Aux premières loges.

Ce dimanche matin, il est 11h, et, honnêtement, à première vue, cette vue à l'entrée de la rue du Félibre Gault, rien de bien extraordinaire...

Je parle , bien sur, du point de vue du blogueur qui, depuis 7 ans maintenant, constate les déchets (je choisis mes mots) abandonnés dans nos rues...

Mais je suis de plus en plus sensible à la critique constructive (j'ai eu mon compte récemment; jusqu'à des invitations au suicide) aussi appliquerai-je à la lettre cette injonction, à la saveur légèrement langue de bois, mais bon: "Il faut replacer une citation, ou une image dans son contexte.

En effet que dire de ce fauteuil rangé bien sagement le long du mur. Si vous êtes un passionné d'histoire (un peu réac, mais n'ayez pas honte, c'est la mode), vous ne pouvez vous empêcher au général d'Elbe, ce chef chouan, qui, blessé, fut fusillé assis dans un fauteuil par les Bleus, à Noirmoutier en 1793. Mais évidemment, il ne s'agit pas de ce fauteuil là, qui est conservé au château de Noirmoutier..

Aussi, avant de porter un jugement, il convient de prendre un peu de recul par rapport au sujet:

Dimanche 18 octobre: Aux premières loges.

Effectivement, ce n'est pas le sujet. Côté géographique, on n'est pas à Noirmoutier, malgré la petite pluie. C'est plutôt l'ambiance d'Amsterdam, "red light district".

Seule question récente: est-ce un siège réservé, ou est-il ouvert à tous les passants?

Le peep-show du pauvre...

15 octobre 2015 4 15 /10 /octobre /2015 15:24

C'était ce matin à 9h, juste à mon check-point favori; je répète pour les retardataires: angle des rues Mérindol et Nostre-Seigne. Pour une fois, ce ne sont pas des sacs-poubelles, ni les mares d'urine qui m'ont frappés. Mais bizarrement, ça m'a rappelé une séquence du JT de 20h sur France 2 la veille...

Jeudi 15 octobre: portions individuelles

C'était une "enquête" (était-ce l'oeil du 20 heures?) visant à nous sensibiliser aux écarts de prix du même produit alimentaire en fonction du type d'emballage... En gros, si vous achetez une crème caramel en portion individuelle, vous pouvez la payer jusqu'à 3 fois plus cher qu'en pot familial!

Finalement, c'est, sinon satisfaisant, au moins réconfortant de ce dire que les Rats Noirs de la nuit dernière se sont fait arnaquer.

Ou peut-être qu'ils veulent faire étalage de leur niveau vie...

Présentation

  • : Poubelle la vie
  • Poubelle la vie
  • : Les mésaventures d'un quartier qui ne veut pas devenir une décharge publique
  • Contact

Profil

  • Phima13

Que les choses soient claires

Poubelle la Vie n'est inféodé à aucune structure, aucune association, aucun parti. Le contenu éditorial de ce blog reflète les opinions et humeurs de ses rédacteurs, et n'engage qu'eux-même.
Ceci étant posé, ses colonnes sont ouvertes à toute information susceptible de faire avancer le débat.
Bien sur, sous le contrôle complètement arbitraire des rédacteurs. 

pour mémoire

 

Dossier-n-16-0777.JPG



Ce panneau est à la disposition de tous ceux qui souhaitent faire passer un message...

Pour nous contacter

si vous habitez Aix en Provence
si vous vivez une situation analogue
envoyez nous vos commentaires et photos
aix-poubelles@voila.fr