Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 16:57
Je me doutais bien qu'ils craqueraient. Tous ces matins à faire semblant de ne pas polluer notre coin test, quitte à faire des détours quasiment plus long que d'aller au container, ce n'était pas tenable; aussi, ce matin, à 8h30, retour à la normale:
08032010577.jpg
 Un peu timide, le retour; mais comme on dit, c'est le geste qui compte.
08032010578.jpg 
Un peu plus loin, rue de la Treille, on retrouve des traces de travaux de bricolage, aménagement et autres activités génératrices d'accident du week-end.

Je profite de l'espace généreusement laissé par cette photo verticale pour vous donner des nouvelles de mes tags. Après un appel au service idoine (sur la petite brochure) ils sont intervenus dans la matinée sur le mur (exit l'oeuvre attribuée à Dubuffet ou à son atelier). En revanche, le nettoyage de la porte, ce sera une autre équipe, plus tard (bois vs pierre).

J'ai malgré tout très envie de remercier ce service anti-graffitis, et de le féliciter pour sa réactivité. mis je ne le crie pas trop fort... la dernière fois que j'ai dit du bien, la vengeance a été immédiate!
 

Revenons à nos moutons 

ce soir, plus de pain, donc, je me refais le petit tour jusqu'au boulanger, sur le coup de 17h40. Première station, notre petit coin test:
08032010583
Dont acte; le n-ième ramassage de la journée a pris de court nos joyeux rats noirs. mais au risque de jouer les rabat-joie (comment ça s'écrit au pluriel?), j etrouve quand même que ça sent un peu le traitement spécial. En effet, rue de la Treille: vous reconnaissez sans peine, je pense, notre angle avec la rue des Muletiers. Visiblement, ça bricole aussi dans la boite de nuit.

08032010580.jpg

Rappelons aussi que nous nous trouvons pratiquement en face du container:

08032010579.jpg
Bon, ça déborde de partout. C'est un peu le mystère de ce système de multi-ramassage quotidien. Il est passé par ici, mais on se demande s'il repassera par là...
Oui, je sais la photo est un peu floue..  Mais ça n'empêche pas de voir que les encombrants sont passés. Bon point!

08032010581
Donc, nous revenons par la rue des Muletiers, où nous retrouvons encore une vieille connaissance: le tas de détritus à deux niveaux du bâtiment polyvalent où se trouve pèle-mêle des salles de réunion, dont une au moins est gérée par la ville. Petits cadeaux entre camarades syndiqués. Ces dépôts sauvages sauvages sont ils là pour donner du boulot à au moins 3 tournées de ramassage? ou pour donner du boulot à la brigade verte?

Et nous revenons par notre pauvre petite place des Fontêtes:
08032010582.jpg
La malheureuse est toujours au milieu du chantier de "requalification" du Forum des Cardeurs; elle sert alternativement ou concurremment de parking de poids lourds, de dépôt de matériaux, de lieu de pique-nique (la fontaine servant de banc), et de parking personnel en dehors des heures de chantier. Mais, comme vous pouvez le voir, ça n'empêche pas de pouvoir y balancer une petite poubelle de temps en temps. 
NB: vous pouvez voir aussi que la photo est à l'envers; j'ai essayé 3 fois de la recharger et de la retourner. Y a un bug quelque part dans l'éditeur de texte! Comme ci on n'avait pas assez de soucis comme ça!


 
Repost 0
7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 16:17
07032010573.jpg
Lors de la réunion d'information de vendredi soir à la mairie d'Aix (cf précédemment "Nous y étions"), Madame le Maire a vanté son succès dans la guerre contre les tags. Et moi, grand couillon que je suis, j'ai dit que je trouvais qu'elle avait raison... C'était oublier que Dieu possède un doigt (comme le rappelait le poète Jules Laforgue), mais qu'en plus, il n'hésite pas à tremper son doigt dans la peinture.
Donc, en partant au marché vers 11h, je découvre cette fresque (?) sur mon mur. Celà pourrait n'être qu'un aimable prétexte à philosopher sur l'art de Jean Dubuffet, qui lui avait du talent ou de Jean-Michel Basquiat, voire à encourager les jeunes talents, en leur suggérant quand même de prendre des leçons de français. 
07032010572
Mais là, il y a des limites à mon sens de l'humour.
Balancer le reste du pot de peinture sur la porte en visant la serrure, je ne pense pas qu'on puisse y voir l'expression d'un esprit créatif trop contraint par ailleurs.
Moi j'appelle ça du vandalisme imbécile;
Et, sans sombrer dans la théorie du complot, j'ai du mal à croire que ce soit du pur hasard.
Faut assumer; il y a trois jours, dans la nuit,"on" a balancé une bouteille de téquila au dessus du mur du jardin (vide, la bouteille; mais c'est pas grave, c'était encore du très bas de gamme) 
Donc, attendons lundi matin pour voir si les chevau-légers de l'escadron anti-tags réagissent à la vitesse de l'éclair.

 
En attendant, continuons notre chemin vers le marché.

En montant la rue des Cordeliers, on passe devant une impasse, au fond de laquelle se trouve une boutique de tatouage-piercing (et sur l'angle, une entreprise de pompes funèbres, aucun rapport).
Dans cette ruelle, un camion ne rentre certainement pas. Ca n'empêche pas de balancer..
07032010576.jpg

On prend la rue Verrerie (ça grimpe moins raide). Dans cette rue, on n'est jamais déçu:
07032010575.jpg
Et plus loin, au coin de la rue des Marseillais, c'est plus sobre...
07032010574.jpg


Rappelons que nous sommes dimanche jour sans collecte...
Je passe maintenant le clavier à HDP, qui m'a envoyé quelques photos prises juste avant midi;avec comme titre:
"Même le dimanche jour de non ramassage connu de tous". comme quoi les grands esprits se rencontrent. 

repertoire-3-0317.jpg
 
Allez, c'est parti: on démarre rue Fernand Dol: on appréciera l'effort d'emballage. Un disciple de Cristo? 
On remarquera aussi l'obsession du tag qui semble me poursuivre ce jour.

Au bout de la rue, le platane maintenant mythique du coin de la rue d'Italie.
repertoire-3-0318.jpg 
Puis, pour amener la touche d'humour glacé et sophistiqué qui caractérise tous les contributeurs à ce blog, l'angle de la rue Clovis Hughes et de la rue du Petit Saint Esprit, avec le gag du panneau dissuasif
repertoire-3-0319.jpg
Allons, l'esprit est déjà petit et saint, ne le rendons pas étroit, en plus...
Terminons par une très jolie perspective de la rue du Maréchal Joffre, dont HDP rappelle fort justement qu'il fait partie du trajet "Sur les pas de Cézanne"
repertoire-3-0321.JPG 
Comme je crois l'avoir déjà écrit par ailleurs:

dans les pas de Cézanne, regarde où tu mets les pieds 
Repost 0
Published by Phima13 - dans Les autres aussi
commenter cet article
7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 11:41
Ce matin démarre comme un samedi traditionnel. le coin de rue test étant maintenant relativement sanctuarisé, les poubelles se déplacent. Aussi, vers 11h, au coin de la rue Mérindol et de la place des Fontêtes:
06032010570.jpg 
Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se déplace...
Et, au coin de la rue Nostre-Seigne et de la rue de la Treille, cette très jolie scène:
06032010571.jpg 
Je ne peux m'empêcher d'y voir une tentative maladroite, mais sincère, d'un amoureux fauché - il avait dépensé tous ses sous en pinard- pour créer une gerbe pour la Journée de la femme.

Dans l'après-midi,vers 16h30, notre correspondant bénévole Hubert, dit HDP s'est baladé dans son quartier, vers la rue d'Italie: on commence par un lieu qui est en train de devenir culte, le coin de la rue d'Italie et de la rue Fernand Dol:
repertoire-3-0313.jpg
Ce lieu, rappelons le, a été choisi aussi par notre nouveau coordinateur du centre ville. Faudra y amener Fabrice Lucchini.
Ensuite, rue du Petit Saint Esprit, un tas de sable que Hubert qualifie de "perpétuel". 
repertoire-3-0314.jpg
 Celà me fait penser à mon premier voyage en Grèce: là-bas, on ne commence à payer sa taxe d'habitation que lorsque la maison est terminée. Du coup, dans les villages, toute les maisons sont encore "en chantier", un des symboles étant le tas de sable à coté de la porte d'entrée... Faudra vérifier le registre des impôts..
On termine rue du Maréchal Joffre:
repertoire-3-0315.jpg
Ben quoi, qu'est ce que vous voulez? un Marché aux Puces tous les jours? Laissez un peu aux gens le temps de se lasser de leurs nouveaux meubles...
 
Repost 0
Published by Phima13 - dans Les autres aussi
commenter cet article
6 mars 2010 6 06 /03 /mars /2010 16:09
05032010565.jpg

Or donc, en ce vendredi soir, Madame le Maire avait réuni le ban et l'arrière ban du conseil municipal, la fine fleur de la fonction publique municipale, les responsables des CIQ, des associations professionnelles (commerçants, restaurateurs etc...), culturelles, et autres corps constitués.
Et bien mes enfants, poubelle-le-vie y était aussi! Parfaitement! Avec la ruse du renard et la discrétion du serpent, je me suis mis une fausse barbe et j'y suis allé. Donc, j'y étais, et j'ajouterais volontiers, à l'heure, moi! 
Une fois tout le monde en place, la parole a été donnée au nouveau coordinateur du centre ville, récemment nommé pour, comme son nom l'indique, coordonner les divers plans d'actions visant à "apaiser le centre-ville".
Je suis vraiment désolé, mais je devais être le seul bizuth dans la salle, on n'a pas jugé nécessaire de le présenter. Tout le monde était censé le connaître, probablement. Donc je n'ai pas noté son nom. (si un lecteur veut bien me l'indiquer....)
Nous avons eu droit à une bonne présentation Powerpoint, type consultant BCG, Accenture ou E&Y, qui présente son diagnostic d'entreprise avant de suggérer la mise en place d'une action type "Objectifs, Stratégies, Tactiques" (OST pour les intimes). Ayant au cours de ma vie professionnelle subi et infligé une grosse quantité de ce genre de présentation, je vais me permettre quelques commentaires sur la forme.
Nota: je vais dire mes vacheries tout de suite, parce qu'après il y a des commentaires plutôt favorables. Toujours finir sur une note positive!  (Le manager sans peine. Règle n°17)
Les consultants s'étendent toujours plus sur le diagnostic: normal: ils vous répètent ce que vous leur avez dit: pas de risque de contestation. Mais là, c'était long, très long avant d'en venir au fait. Ah si! il a déjeuné avec Fabrice Lucchini. Je pense que toute cette introduction été plutôt perçue comme rasoir par beaucoup de membres de l'auditoire. (pas moi! pas moi, m'sieu!)
Du coup les parties Solutions et Mise en Oeuvre ont été passées au pas de charge, voire bâclées à la fin. et comme en plus, c'était pour annoncer la création de plusieurs structures de concertation, on a fini un peu sur l'impression du fameux "On crée une commission, on se fait une bouffe et on en parle..." C'est dommage parce ce que je pense que c'est plus concret que ça.  
Bref pour finir sur ma critique, je pense surtout que cette présentation était très bien faite pour le top management (Madame le Maire), et aurait du être retouchée pour la présentation-client. Mais c'était une belle présentation. Passons au contenu.

Le DIAGNOSTIC:
Le diagnostic présenté est finalement assez simple: le  centre-ville est victime de tous les atouts dont il dispose et dont nous a très largement parlé - architecture, culture, convivialité, art de vivre, commerces, jeunesse étudiante etc. Tout le monde aime (y compris Fabrice Lucchini. Je vous ai dit qu'il avait déjeuné avec Fabrice Lucchini?) 
Du coup, toute la population de la communauté de communes s'engouffre dans le centre ville qui a tendance à s'engorger. 
Et comme on chacun se sent bien, comme chez soi, il prend ses aises. 
Et comme on est à l'étroit, celui qui prend ses aises le fait au détriment de l'autre.
06032010569.jpg

C'est qu'illustre la photo ci dessus (elle vient de moi, pas de la présentation) regroupe 3 des problèmes principaux: la place de la bagnole (et son stationnement anarchique et bloquant), la propreté et l'envahissement de l'espace public (terrasses, panneaux publicitaires etc..) Sur cette image, montrez où faire passer une voiture d'enfant...
Sur le sujet qui nous concerne dans ces pages, l'orateur a pris quelques photos qui ne dépareraient pas dans ces colonnes. 
Note pour Caroline: il a repéré votre coin favori, au coin de la rue d'Italie et de la rue Fernand Dol!

Au passage, des informations qui nous touchent:
On en est maintenant à 3 ramassages de poubelles par jour.
Le coût de la collecte des déchets à Aix est de 135€ par habitant, contre 25€ "ailleurs" 
Mise en place de containers enterrés à l'usage exclusif des commerçants, qui représentent 20% du tonnage des déchets, mais 40% du volume!  et d'un ramassage spécifique des emballages. (Faudrait peut-être leur faire un training de pliage des cartons)
Finalement, nos brigadiers verts sont assermentés depuis 3 semaines seulement! Si on est bien sage, on va en embaucher un quatrième. J'espère qu'ils vont penser à lui commander à temps un uniforme, sinon, on va encore perdre 6 mois...

LES SOLUTIONS:
Il convient donc de travailler le rapport entre les gens, et leur réapprendre à vivre ensemble. Et ceci passe par l'édition de règles communes, avec la trilogie des conditions de réussite:
  • adhésion des gens (qui sont supposés être matures)
  • règles justes et utiles
  • règles adaptées aux spécificités locales
On ajoutera qu'il faut communiquer sur ce qu'on fait... 

Nota: on ne peut qu'être d'accord! J'ajouterai même que je reconnais pas mal des idées que nous avancions en octobre dernier, lors de la création de ce bulletin. Il y manque mon slogan favori: "je ne cherche pas un coupable, je cherche une solution."

Et si on parlait de:
LA MISE EN OEUVRE

On continue dans le manuel du gentil manager en proposant une structure de projet, c'est à dire une coordination transversale entre des entités opérationnelles qui conservent leur hiérarchie respective.
(Nota: c'était très à la mode il y a 15 ans dans les groupes industriels. C'était très discuté. Personnellement, ça m'a toujours laissé sceptique, mais ça ne concerne que moi.)
Ceci nous emmène vers un organigramme assez vertical, sauf pour notre coordinateur.On trouve donc, de haut en bas:
Madame le Maire
Le comité de pilotage
Le Directeur général des services
Un conseil des usagers        Une coordination des services       des groupes de travail 

Le coordinateur (notre ami qui a déjeuné avec Fabrice Lucchini, je crois vous l'avoir dit) lui, est hors structure, puisqu'il n'est pas fonctionnaire municipal. Dans le cadre de ce projet, il rapporte au Directeur Général des Services. 

Très honnêtement, j'ai vu pire dans ma vie; mais ça aurait mérité quelques questions/réponses. Malheureusement, on était vachement à la bourre, et il fallait laisser la parole à
Madame le Maire
qui nous a en gros tenu in discours para-électoral pour nous dire tout ce qu'elle avait fait de bien dans le domaine depuis son arrivée à ce poste, en dépit des difficultés, des critiques de l'opposition et de la suppression des heures supplémentaires. Elle met en avant son succès dans la guerre des tags (et elle a raison), et donc rien ne lui résistera. Voilà circulez, pas de questions, c'est l'heure de rentrer chez vous..
Ah si, j'allais oublier une info: elle a déjeuné avec Eve Ruggieri..... 


PS qui n'a (presque) rien à voir:
Ma femme, qui lit par dessus mon épaule, me signale, que, elle aussi a rencontré Fabrice Lucchini, et même qu'elle lui a prêté son stylo pour qu'il signe des autographes. Et toc! 
Repost 0
Published by Phima13 - dans Réactions
commenter cet article
5 mars 2010 5 05 /03 /mars /2010 15:16
05032010564.jpg
Bon d'accord, notre coin de rues-thermomètre est à peu près sanctuarisé. je dis à peu près, parce que deux bouteilles (vides)  de 1,5 litres de boisson gazeuse à fort contenu en caféine (pas de pub) - pas étonnant qu'ils pissent autant dans le recoin de la rue Nostre-Seigne - plus un pot de yaourt, c'est un bon début de reconquête...
mais, en sortant de chez moi à 8h30, j'avais quand même un petit cadeau, juste à coté de ma porte.. 
Voilà qui trahit soit une surcharge pondérale morbide, soit une scène de ménage carabinée.

Mais ne boudons pas notre plaisir: un peu plus loin, au bout de la rue Nostre-Seigne, le destin m'a offert l'angle de prise de vue dont je rêvais depuis des mois:
05032010560.jpg 
En une image, l'exposé complet du problème, dans toute sa crudité: au premier plan, un dépôt sauvage. Au fond, de l'autre coté de la rue, le container vide. Distance entre les deux: moins de 5 mètres.
DEVINETTE:
Quelle est la distance maximum qu'un Rat Noir accepte de parcourir pour jeter sa poubelle?
(Vous pouvez arrondir votre réponse au centimètre, ne finassons pas trop)
 

Pour rentrer de chez mon boulanger je prends la rue Lieutaud, que j'avais déjà photographiée l'autre soir. mais je précise qu'il est 8h40; (oui, j'ai bavardé avec la marchande de journaux)
05032010561.jpg 
Histoire de mettre en avant la geste héroïque du reporter prêt à tous les risques pour informer ses lecteurs, je signale que j'ai failli mettre le pied dans une énorme crotte de chien pour prendre cette photo.
Je ne résiste pas à l'envie de mettre le même tronçon, mais vu de l'autre bout:
05032010563.jpg 
Non, on ne voit pas la crotte de chien. Je n'ai pas de téléobjectif.. Et de toute façon, elle est derrière le pot de peinture. 
En tout cas, dans cette rue, il n'y a pas que la perspective qui soit cavalière. 
Repost 0
5 mars 2010 5 05 /03 /mars /2010 11:19
Celà fait quelque temps que nous n'avions pas eu de nouvelles du quartier Vendôme; notre envoyée spéciale permanente- baroudeuse impénitente, Caroline, a donc pris sur elle de se risquer loin de ses bases.
Elle nous transmet ces 2 images de la rue Vendôme , prises le 28 février.
Ca-Sext-1.jpg
Ca-sext2.jpg
 En fait, faute d'un objectif grand angle, il a fallu couper le plan en deux... Si la situation ne s'améliore pas, va falloir investir...

Ensuite, en remontant, on arrive en haut du cours Sextius, sur la partie en surplomb des Thermes..
Un joli miroir, malheureusement un peu cassé, puis un ordinateur "vintage" (Andromac, en contrebas, n'a pas pu le retaper..


Ca-sext3.jpg 
Ca sext4
ca-sext5.jpg
Et on termine un peu plus bas  à coté de l'école primaire... 

Encore un petit déplacement qui valait le détour...
 
Repost 0
Published by Phima13 - dans Les autres aussi
commenter cet article
4 mars 2010 4 04 /03 /mars /2010 17:35
04032010558.jpg

Celà fait quelques jours que je vous ai laissés sans nouvelle du quartier. je ne cherche pas d'excuse, j'étais simplement absent; c'est pourquoi j'ai fait appel au contenu éditorial de mes correspondants permanents dans d'autres quartiers.

L'autre fait assez surprenant, c'est que hier après midi, hier soir, ce matin, et ce midi, l'image de notre coin de rues favori est la même, celle que vous voyez ci-contre. 
Que ce passe-t-il, grands dieux?
le lieu serait-il devenu tabou tout d'un coup?
le passage de temps en temps de la brigade verte a-t-il eu un effet terrifiant sur les Rats Noirs.
nos nouveaux déménageurs-bricoleurs ont ils des problèmes de budget? On ne dira jamais assez que les banques ne jouent pas leur rôle de bailleurs de crédit...

Je ne dirai qu'une phrase: pas de panique! Si le lieu est tabou, c'est vraiment un micro-climat.
En effet, à 8h10, rue de la Treille, à côté du fameux container du quartier:
04032010557.jpg 

Un délicieux mélange entre le salon de l'équipement de la maison et le Consumer Electronics Show de Las Vegas, les hôtesses sexy en moins. Au passage, je signale au responsable marketing-communication de Sony que s'il veut rémunérer cette publicité, je peux lui communiquer les statistiques de fréquentation de cette rubrique, et que je marche au cpm.

Allez, redevenons sérieux; rue Mérindol, au niveau du 20, à deux pas de chez moi. Il est 15h15
04032010559.jpg

Qui est-ce qui disait que les pigeons de ville, c'étaient des rats qui volent..... 
Repost 0
4 mars 2010 4 04 /03 /mars /2010 16:36
Ca-ital.jpg
Moi, si j'étais Rat Noir dans le quartier du haut du cours Mirabeau, de la rue d'Italie, de la rue du maréchal Joffre (et autres lieux découverts à marée basse) je me méfierais.

Nous savons déjà qu'il existe dans ce secteur une redoutable chatte de gouttière, répondant au nom de Caroline, qui pourchasse le rat noir (et les bonnes occases) avec obstination.
(Elle nous a transmis cette photo le 27 février dernier. C'est un de ses lieux de chasse favoris, au coin de la rue Fernand Dol)

Mais il s'avère que dans le quartier, un matou se manifeste aussi, et il semble animé au moins d'autant de frénésie chasseresse que sa consoeur. Il s'agit de HDP, que nous avons déjà rencontré dans ces pages
Hub-1.jpg
 ( Son pseudonyme me fait toujours penser aux romans d'espionnage, je ne sais pas pourquoi)
Toujours est-il qu'il nous a adressé ce paquet de photos le 1er mars. avec un court commentaire que je reproduis ci dessous.

"Voici quelques photos prises cet après midi dans le quartier autour de la rue d'Italie et le haut du cours Mirabeau,
Désespérant à constater, où que les yeux se portent, ce n'est que déchets, sacs poubelles et objets encombrants,
déposés en pleine rue sans compter sur les grandes poubelles sorties des immeubles en fin de matinée rue Joffre
alors que le ramassage dans cette rue ne se fait que vers 22h00.
" 

J'ai évidemment peu de choses à ajouter, ci ce n'est que n'étant pas familier des dédales de ce quartier, je ne suis pas sur de localiser exactement chacune de ces images, mais les intéressés (se) reconnaîtront. 

Hub2.jpg 
Hub3.jpg 
Hub5.jpg 
Là, je crois bien qu'on est  rue de la Mule Noire, et ensuite Cours Mirabeau
hub6.jpg 
Hub7.jpg 
Hub8.jpg 
Et bien mes enfants, c'est ce que j'appelle une bonne chasse.
Tous nos compliments à nos deux félins de compétition.

je lisais l'autre jour , sur le site web du journal La Provence, les commentaires sur l'article consacré à notre blog. Un lecteur nous attaquait en disant que nous montions en épingle un cas isolé, et qu'en fait 90% de la ville était dans un état de propreté impeccable... Où ça? On y fera un reportage... 
Repost 0
Published by Phima13 - dans Les autres aussi
commenter cet article
4 mars 2010 4 04 /03 /mars /2010 16:17
Il faut être ouvert à toutes les suggestions, et savoir chercher les compromis qui permettent à toutes les parties de satisfaire leurs motivations profondes.
Résumons nous, nous avons 3 populations distinctes d'usagers de nos trottoirs:
  • Les rats Noirs, qui tiennent à balancer leurs ordures à moins de 2 mètres de leurs fenêtres
  • Les édiles qui tiennent à conserver le "sac-poubelle" comme unité de stockage des déchets.
  • Les mauvais coucheurs comme nous qui trouvent tout ça dégoûtant.
Et bien, la solution existe: je l'ai trouvée dans le Télérama de cette semaine. (on ne dira jamais assez de bien des intellectuels de gauche). Voyez plutôt:
vuitton.jpg 

Voilà-t-y pas une solution qui plaît à tout le monde?
  • Pour le Rat Noir, ça fait quand même plus chic d'utiliser du sac Vuitton que du sac Mac Do
  • Pour l'édile, on est en plein dans l'image valorisante: Aix, ce petit morceau du faubourg Saint Germain emporté par le mistral.
  • Pour le mauvais coucheur, il comprend enfin pourquoi la taxe d'habitation est aussi élevée dans le centre ville. 

Merci qui?
Repost 0
Published by Phima13 - dans Réactions
commenter cet article
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 18:24
Qui d'autre que l'inépuisable Caroline pouvait nous proposer ce reportage? Il a été réalisé le 27 février dernier.
Comme d'habitude, je lui cède la parole:

" hop hop hop, rue Maréchal Joffre : 
Voici des photos , je ne me suis pas amusée à en prendre plus mais c'était assez marrant :
ça a commencé à 10 h avec une salle à manger complete, table + chaises + armoire/vaisselier
.
Chineurs1.jpg 

De passage à 10 h 30 , il ne restait plus que les portes de l'armoire. 

chineur2.jpg

Puis les tiroirs ont été posés et récuperérés ds la demi heure. 

chineur3.jpg

conclusion : les chinois , heu les chineurs, sont plus efficaces que les encombrants !!!!
 "

100_4706.JPG

Sacré Caroline! ceci dit, dans le genre chineuse, elle n'est pas mal on plus.
Elle ramasse plein de trucs, et elle s'en vante! Faut dire qu'elle a un  voisinage particulièrement généreux et prolixe.
Comme on peut le voir dans l'image ci contre, elle trouve même un jour de quoi retaper ce qu'elle a chiné la veille (ou qu'elle chinera demain)

Et en plus, elle a la main verte, donc elle fait aussi du sauvetage de plantes en péril!

Il y a des gens qui font des émissions de télé avec moins de talent!100_4709.JPG 
Repost 0
Published by Phima13 - dans Les autres aussi
commenter cet article

Présentation

  • : Poubelle la vie
  • Poubelle la vie
  • : Les mésaventures d'un quartier qui ne veut pas devenir une décharge publique
  • Contact

Profil

  • Phima13

Que les choses soient claires

Poubelle la Vie n'est inféodé à aucune structure, aucune association, aucun parti. Le contenu éditorial de ce blog reflète les opinions et humeurs de ses rédacteurs, et n'engage qu'eux-même.
Ceci étant posé, ses colonnes sont ouvertes à toute information susceptible de faire avancer le débat.
Bien sur, sous le contrôle complètement arbitraire des rédacteurs. 

pour mémoire

 

Dossier-n-16-0777.JPG



Ce panneau est à la disposition de tous ceux qui souhaitent faire passer un message...

Pour nous contacter

si vous habitez Aix en Provence
si vous vivez une situation analogue
envoyez nous vos commentaires et photos
aix-poubelles@voila.fr