Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 16:39

C'est toujours un plaisir d'accueillir un nouveau contributeur au sein de notre petit groupe. Voici donc la première photo envoyée par... heu, appelons le "Nessie". Pour des raisons qui lui sont propres, il souhaite rester dans l'ombre. Nous lui attribuerons donc le surnom du monstre du Loch Ness, qui sait faire parler de lui tout en restant invisible... Voici donc la chose.

nessie1.JPG

"Petit cadeau pour vous ! Rue Gibelin ce soir 2 avril à 18h

 Un ami qui suit votre blog avec fidélité et qui œuvre pour la propreté de la ville."

Visiblement, dans ce quartier, il n'y a que Nessie qui fait preuve de discrétion. Il y en a d'autres qui n'hésitent pas à s'étaler en public. Normalement, c'est à ce moment de la conversation que ça devient métaphysique et qu'on se met à disserter sur la complexité de la nature humaine. Tiens, je vais boire un coup.


Repost 0
2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 16:39

M'sieu! y a Caroline, elle fait rien qu'à m'embêter, se moquer de moi et à jouer les fières... Moi je suis sympa avec elle, je lui envoie des mots doux et vous savez ce qu'elle fait en échange? Elle m'envoie un courrier, sous le titre: " Quartier Mazarin:1, Place des Fontêtes:0" Déjà, rien qu'avec l'en tête, on sent le mépris... mais c'est pas tout! Elle continue sur le même ton, comme un joueur de football du PSG qui s'adresserait à un minime du club du lycée Cézanne. Je cite: " le monde est fait d'injustices .... là où certains ne récoltent que des voitures mal garées , de la mauvaise canette de biere ou de la poubelle qui pue, chez nous les gens jettent des tulipes en bottes. 24. ouais, je sais. c'est injuste. et avec l'etiquette plaisir d'offrir en plus. J'envoie la photo rrrrhhhhho , la voila , le temps de mettre les fleurs ds deux vases (oui,n deux !

Dossier-n-16-0228.jpg

Et en plus, elle l'a récupéré. Alors, non seulement, ça vit dans les quartiers chics, et en plus, ça jouit d'avantages en nature! Voulez que je vous dise? C'est le bouquet!

Repost 0
1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 15:48

Cette année, le lundi de Pâques et le 1er avril coincident. Deux traditions qui s'entrechoquent. Entre l'acte de foi de d'un bon nombre, et la crise de foie de beaucoup...

Ce qui m'amène à réfléchir (mais oui, ça m'arrive) sur le mot tradition. Mais comme je suis plutôt flemmard, ma réflexion se limite a ouvrir Wikipedia, et à piller sans vergogne la définition:" La tradition désigne la transmission continue d'un contenu culturel à travers l'histoire depuis un évènement fondateur ou un passé immémorial. (...) dans le langage courant,le mot tradition est parfois employé pour désigner un usage, voire une habitude, conacré par une pratique prolongée au sein d'un groupe social même restreint..."

Résumons nous, les traditions ont la vie dure. et les décisions, aussi rationnelles soient-elles, que la modernité imposent, ont bien du mal à s'imposer. Nous en avons une preuve éclatante rue du Félibre Gault; il y a maintenant une vingtaine de jours, les containers ont été supprimés; ils étaient un point de ralliement des Rats Noirs du coin; et force affiches les ont priés d'aller noirattiser ailleurs. (Voir ici  Mardi 19 mars: au pied de la lettre)

Vous voulez que je vous dise? La tradition est la plus forte...

Dossier-n-16-1237.JPG

Ceci, c'était samedi 30, vers 11h...

Dossier-n-16-1239.JPG

Et celà, c'était ce lundi 1er, vers midi...

Qu'est ce qu'on peut faire contre la tradition? Je voudrais bien remonter le moral des résidents, mais j'ai bien peur de ne pas pouvoir les aider. Parce que, à titre plus personnel, je rencontre une persistance bien vivace dans mon coin, et pour être précis, à mon point test, à l'angle des rues Merindol et Nostre-Seigne. Car enfin, celà fait plus de 2 ans que la même décision administrative a retiré les containers qui s'y trouvaient.  Et depuis, la tradition persiste...

Dossier-n-16-1236.jpg

Dossier-n-16-1230.jpg

Dernière séquence (digne d'un reportage): les 28 et 29 mars, vers 8h du matin. Tradition ( 2 ans après, ça continue) et persistence (ça peut rester plusieurs jours...)

Bon, ben les gars, bon courage. Pâques, ça fait près de 2000 ans. Le poisson d'avril date de 1564.

Et si on lançait la poubelle en chocolat? Tradition pour tradition, au moins on se ferait un petit plaisir.

Repost 0
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 09:41

Nous avons tous entendu parler des naufrageurs et du pillage, par les riverains, des épaves jetées contre la côte. Ce thème des naufrageurs a été popularisé au XIXe par Michelet et Mérimée. En fait, ce "pillage" des épaves échouées - naturellement, bien sûr - a fait l'objet d'une réglementation pendant tout l'ancien régime. Mais, détail, ce droit était réservé.... au seigneur suzerain du territoire au bord duquel le malheureux bateau était venu se fracasser. d'où nombre d'anecdotes des plus piquantes. Pourquoi je vous raconte ça? Parce qu'aujourd'hui, je voudrais vous parler d'une épave.

Dossier-n-16-1217.jpg

Dossier-n-16-1212.jpg

En fait, ce pétulant 2 roues, vous l'avez déjà vu dans ces pages, à l'occasion de mes énervements sur le viol permanent de la place des Fontêtes. (Il n'y a pas lontemps:  Lundi 1 8 mars:Place des Fontêtes. Sans paroles.) en recherchant, la plus ancienen photo le montrant date du 15 mars. Les deux images ci contre datent, à gauche du 20 mars au matin, à droite du 21 mars au soir. Au bout d'une semaine d'immobilité, on pouvait de poser la question du fougeux cavalier de la chose: ou bien il était dans le lit d'une maitresse impétueuse qui le retenait par un grand sortilège et beaucoup de cuisine au gingembre (Ah, Viviane. Ah, Circé); ou bien il s'était envolé (avec le butin du vol de la banque?). En tout cas, son fichu tas de tôle était toujours là. ctee situation aurait pu durer, d'autant plus que le Force Publique, alertée sur la situation, a décidé de s'en désinterresser.  mais voilà, l'évènement extérieur s'est produit: c'était le printemps, et il faisait beau!

Du coup, nos gentils restaurateurs ont donc réactivé leurs petites terrasses. Sauf que notre épave se trouvait à l'endroit stratégique, au milieu de la terrasse d'Angélina. Nos deux amis ont donc décidé de déplacer cet objet encombrant et de le mettre là où il ne dérangerait pas. Et dès le 22 mars au matin, dérive de l'épave qui se trouve maintenant devinez où?

Dossier-n-16-1218.JPG

Et oui, bravo, vous avez deviné: à mon vieux point clé: angle Mérindol/ Nostre Seigne! Où elle a rejoint les objets divers que la marée nous apporte quotidiennement.

Et bien sur ce n'est pas fini.. tenez, le 24 mars à midi:

Dossier-n-16-1220.JPG

Et le 25, vers 14h...

Dossier-n-16-1224.JPG

Bon, pour revenir à mon droit de bris. Je ne sias pas s'il a été aboli la nuit du 4 août, mais visiblement le petit peuple aixois le respecte. Alors permettez moi de le répêter, l'épave appartient d edroit au Seigneur des lieux. Peut-être que la question se pose, de savoir de quel Seigneur nous parlons. Celui de notre bonne ville? Celui de notre communauté communale? les deux devraient pouvoir s'entendre, non?

Repost 0
24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 15:20

Dans notre dernier article, nous évoquions le grand bond en avant du félibre Gault, qui après des années d'overdose de conteneurs à poubelles  a donc entrepris une cure de desintoxication. Si vous remontez à cet article (c'est celui juste en dessous) vous avez pu constater que, si notre félibre a décidé d'arrêter, les Rats Noirs du coin, eux, ne semblaient pas d'accord. Mais il convient d'être objectif: Rome ne s'est pas construite en un jour, il faut donner du temps au temps, qui veut voyager loin ménage sa monture etc etc.... Donc nous avons essayé de suivre.

Le mercredi 20, vers 14h15, c'était pas gagné.

Dossier-n-16-1213.JPG

Pourtant, on avait pris soin de coller le petit message au bon endroit. Un peu haut pour un Rat.

Dossier-n-16-1219.jpg

Hier samedi 23, à 11h30, le tas a pris ses distances avec le téléphone; l'exemplaire de la lettre d'information a disparu. On notera avec un intérêt quasi-scientifique que nous sommes passé de boites en carton aux cageots en bois. Un signe encourageant quand on sait que le tri sélectif arrive dans le quartier.

Dossier-n-16-1221.jpg

Dimanche 24, 11h30: clairement une petite pause.. 

Mais on ne résiste pas au confort calin de la petite cabine téléphonique. 

Allez, c'est pas tout ça, j'ai de la route à faire. On reviendra, c'est promis.

 

Repost 0
19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 14:20

Depuis que je hante le centre ville d'Aix (13 ans déjà!), et plus particulièrement depuis que je joue les traqueurs de Rats Noirs, j'ai pu remarquer un certain nombre de "points chauds". Je ne vous parlerai pas aujourd'hui de mon point test favori (mais non, ne soyez pas déçus! On y reviendra sous peu). Je voudrais me consacrer à la rue du Félibre Gault, et plus spécifiquement de l'entrée de la rue, lorsque l'on arrive de la rue des Cordeliers. ne faites pas l'étonné, nous l'avons vu des dizaines de fois. Pour les étourdis, une image datant d'il y a 3 jours, samedi 16, vers 10h30.

Dossier-n-16-1206.JPG

Ca y est, vous remettez? Souvent ça déborde ausi sur la cabine téléphonique à gauche... Bon, j'en viens à mon anecdote du jour. 

Or donc ce matin, vers 11h, je reviens d'un nième rendez-vous médical. Allez savoir pourquoi, quelque diable aussi me poussant, je décide de prendre la rue à partir de la place Richelme; et après quelques pas, mon oeil est attiré par des affichettes collées sur toutes les portes de la rue:

Dossier-n-16-1209.JPG

Chic, chic chic, que je me dis. Un scoop! Je suis the right man, at the right place, at the right time! C'est le jour de la mise en oeuvre de cette étape nouvelle de la lutte contre les points noirs. J'accélère donc mon dandinement vers l'extrémité de la rue, là où ça se passe.. Et là

Dossier-n-16-1210.JPG

Ah,rien à dire: les containers ont bien été enlevés. C'est la première partie du plan qui est déjà mise en oeuvre. La deuxième partie, c'est pour plus tard..

Repost 0
5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 16:08

Hier lundi, dès le matin, je me suis senti agressé. Pensez donc, dès 8h30, place des Fontêtes, voila-t-y pas qu'on me nargue:

Dossier-n-16-1154.jpg

Ne me dites pas qu'il n'a pas pensé à moi, le Rat Noir de service, en me collant ce slogan narquois sous le nez....

Et en plus, Caroline m'en remet une couche avec ses rebuts chics des quartiers rupins...

"décidemment, l'injustice est criante selon les quartiers. 

chez nous, on continue dans le neuf, le propre, l'empaqueté , le prêt à emporter. 
rue de l'Opera, un matelas, sommier, couette , quasi neufs, de tres bonnes marques , dans des états impec' .
Dossier-n-16-0140.jpg
la couette etant emballée, elle a eté prestement emportée et lavée chez moi.... 

Dossier-n-16-0141.jpg
juste à côté, un bureau tres "années 90", pieds noirs en metal et plateau en verre décoré façon graphisme noir et blanc. 
le hic ? je n'avais pas réalisé mais depuis la mise en place des bornes automatiques, les gros récupérateurs qui venaient avec estafette ne peuvent plus vraiment circuler...."

Intéressante, la remarque de Caroline sur les effets colatérauxde l'istallation des contrôles d'accès. Va-t-il falloir revoir la stratégie de collecte des encombrants en fonction des plans de piétonnisation?

 

En toit cas, moi aujourd'hui, j'ai cherché à faire mieux. Mais non.

Dossier-n-16-1160.jpg

Rue Nostre-Seigne, emplacement bien connu, à 9h30: j'ai bien une boite de cassoulet (vide) avec une banane dedans (entière). De quoi satisfaire un poête surréaliste, mais pas un blogueur...

Dossier-n-16-1161.jpg

   Après-midi, vers 15h, rue du Bon Pasteur.

   Ici on est plus côté liquide.

je termine ci dessous avec une perspective plutôt cavalière de la rue du Cancel, toujours aux alentours d 15h

Dossier-n-16-1163.jpg

Rendons à César ce qui lui appartient: si les Rats Noirs ont créé le terrain favorable, le vent d'est est quand même le metteur en scène du spectacle.

 

PS: A propos de metteur en scène, Jérôme Savary est mort ce matin. Décidément, quelle journée...

Repost 0
3 mars 2013 7 03 /03 /mars /2013 15:05

Six mois d'interruption! Mine de rien, ça fait long. Et ça provoque le besoin de retourner sur ses pas, pour voir si le monde a changé. Non pas que l'on ait déserté la ville historique et ses lieux mythiques; mais à partir du moment où le chasseur a rengainé son arme, il ne voit plus le terrain du même oeil.. Et voilà, j'ai redégainé. Et le spectacle rejaillit.

Dossier-n-16-1136.jpg

Ainsi, ici à gauche, reconnaissez vous l'angle de la rue des Marseillais et de la rue de la Verrerie? C'était le vendredi 1er, vers 11h30. Oh là, me direz vous, on l'a connu beaucoup plus chargé, ce coin! Dont acte, mais que voulez vous, je suis en rééducation. Laissez moi retrouver ma forme.

Dossier-n-16-1144.jpg 

De même, samedi 2, vers 10h, rue Lieutaud (petit côté, vers le Forum des Cardeurs). Là aussi, on a vu pire, mais l'esthète que je suis a craqué pour la palette contrstée et tellement provençale dans l'esprit. C'est d'autant plus remarquable que cet endroit précis sert habituellement de dépotoir au restaurant qui donne sur le Forum des Cardeurs et dont la porte de service est juste en face.. sympa pour le petit Libanais dont l'entrée, elle, est juste à côté.

Cela fait aussi plaisir de constater à nouveau que le spectacle de la rue est sans cesse renouvellé, pour le plus grand plaisir des badeaux... Ainsi, à mon lieu de référence, angle Mérindol-Nostre Seigne, toujours samedi 2:

Le matin, 9h40                                                                                                              Le midi, 12h30

Dossier-n-16-1145.jpg 

Dossier-n-16-1142.JPG

Le tri sélectif et personnel fonctionne bien. et la nature ayant horreur du vide, la place laissée vacante est très vite récupérée.... Il y a de la vie dans mon quartier

 

Dossier-n-16-1130.jpg

Pour terminer, et pour rester dans le mode pélerin, je voudrais solannellement faire ici un mea culpa sincère et public à propos de ma dernière idée fixe, la place des Fontêtes.... je vous serine avec la transformation de la place en parking. Je vous ai collé ici une photo au hasard (j'en ai une quizaine inédite en réserve: je prépare une édition spéciale). Et bien ce n'est pas vrai. Ou pour le moindre c'est très restrictif.

Dossier-n-16 1153

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme le montre cette image saisie ce dimanche matin à 11h, la version "dépôt d'ordures" a aussi ses défenseurs... Je frémis à l'idée du conflit qui émerge entre la rue Nostre Seigne et la place des Fontêtes: d'un côté, le dépot d'ordures qui guigne les places de parking, et de l'autre, le parking qui veut récupérer un morceau du gâteau des immondices. Vous imaginez la bataille des lobbyistes auprès des édiles en charge, afin de faire triompher leur clan...

Repost 0
25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 09:56

Vendredi dernier, Caroline m'envoie un mail un peu hautain (elle est comme ça, elle ne peut pas s'en empêcher) qui me dit: " De l'interêt de vivre dans un quartier riche ... quand certains trouvent des déchets à côté de chez eux, nous on trouve de l'étagere ikea de compet' encore emballée .... et je suis sure que si j'insiste, je trouve l'argenterie familiale à poser dessus ! "

Dossier-n-16 0053

C'est vrai qu'elle réside dans le quartier Villeneuve, riche  en hôtels particuliers de classe...

Tandis que moi, qui ne suis rien qu'un petit fils de français moyen, j'habite dans un quartier "populaire" (on est prié de prononcer "populaire" avec l'accent adéquate...) et du coup, d'une part on exhibe l'intérieur des colis (pour épater les voisins) et d'autre part les cartons sont moins chics. Ainsi ce matin, rue de la Treille:

Dossier-n-16 1123

Pas vraiment le même style, reconnaissons le...

Et rue des Cordeliers, des traces de travail du week-end:

Dossier-n-16 1124

En tout cas, ce n'était pas du travail au noir.....



 



Repost 0
18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 15:00

Avant toute chose, laissez moi dire mon plaisir: j'ai redémarré ce blog depuis samedi, et ce lundi, j'ai déjà eu 6 réactions de vieux complices, 2 sur le blog, le reste en mails directs. merci de ne m'avoir pas oublié.

Et, cerise sur le gateau, Caroline, la chère Caroline, est déjà de retour dans nos pages. Je m'empresse de lui céder le clavier:

"ci joint les poubelles de la bibliotheque de la Méjanes , 7 ou 8 gros cartons de livres pour enfants en tres bon état , jetés à la poubelle . 

mejane.jpg

les nerfs. 
la honte. 
dire que ça ferait le bonheur d'un centre aeré, d'une bibliotheque de quartier, d'une maternelle ..."
Ben quoi Caroline, c'est ça, la culture dans la rue! C'est vrai qu'il y manque peut-être un emballage rouge à pois blancs...
Repost 0

Présentation

  • : Poubelle la vie
  • Poubelle la vie
  • : Les mésaventures d'un quartier qui ne veut pas devenir une décharge publique
  • Contact

Profil

  • Phima13

Que les choses soient claires

Poubelle la Vie n'est inféodé à aucune structure, aucune association, aucun parti. Le contenu éditorial de ce blog reflète les opinions et humeurs de ses rédacteurs, et n'engage qu'eux-même.
Ceci étant posé, ses colonnes sont ouvertes à toute information susceptible de faire avancer le débat.
Bien sur, sous le contrôle complètement arbitraire des rédacteurs. 

pour mémoire

 

Dossier-n-16-0777.JPG



Ce panneau est à la disposition de tous ceux qui souhaitent faire passer un message...

Pour nous contacter

si vous habitez Aix en Provence
si vous vivez une situation analogue
envoyez nous vos commentaires et photos
aix-poubelles@voila.fr