Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 octobre 2013 3 23 /10 /octobre /2013 12:10

Vous aimez l'opéra? personellement j'adore.

Hier, j'ai été envahi par l'air de Manon, dans l'opéra de Massenet (l'année dernière, je l'ai entendu à l'opéra Bastille, chanté par l'incontournable Nathalie Dessay). Pour ceux qiui ne connaissent pas l'histoire: Manon a décidé de plaquer son amant de coeur pour aller chez un riche soupirant qui lui donnera plein de sous. (Oui, je pense comme vous); elle dit adieu à la modeste chambrette où elle vivait chichement avec son gentil petit amoureux. (les femmes , j'vous jure!) 

Adieu, notre petite table

Qui nous réunit si souvent!

Adieu, adieu, notre petite table,

Si grande pour nous cependant!

On tient, c'est inimaginable...

Si peiu de place en se serrant...

Un même verre était le notre,

Chacun de nous, quand il buvait,

Y cherchait les lèvres de l'autre...

Ah, pauvre ami, comme il m'aimait!

Adieu, notre petite table, adieu!

Comment ça m'est venu? Attendais, j'essaie de me souvenir...Ah oui ça me revient!

 

 

Mercredi 23 octobre: à Manon...

C'était donc hier mardi, vers 14h30, rue Félibre Gault.

Visiblement, des Greux a piqué une crise en découvrant que Manon s'était barrée, il a balancé la table et le reste par la fenêtre avant d'aller se saoûler dans un des (nombreux) pubs du quartier. Elle va mal finir, cette histoire....

Repost 0
19 octobre 2013 6 19 /10 /octobre /2013 11:45

Non, il ne s'agit pas d'un hommage à Léo Ferré...

Cette chronique m'est inspirée par une image qui m'a frappée ce matin, alors que je passais rue des Etuves, devant l'entrée du parking public. J'ai eu immédiatement le réflexe clic-clac. car voici l'image:

J'ai eu une pensée émue pour tous ces braves gens qui débattent de l'opportunité d'installer d'avantage de corbeilles dans nos rues. L'idée étant bien sur de réduire le nombre de papiers (gras ou maigres) qui sont jetés sur le sol...

J'ai eu une pensée émue pour tous ces braves gens qui débattent de l'opportunité d'installer d'avantage de corbeilles dans nos rues. L'idée étant bien sur de réduire le nombre de papiers (gras ou maigres) qui sont jetés sur le sol...

Ceci n'est qu'une pièce au dossier, bien sur. Et ne saurait représenter un phénomène général, évidemment.

On parle aussi de mettre des cendriers pour limiter les mégots sur le sol... On fait une manip?

Repost 0
18 octobre 2013 5 18 /10 /octobre /2013 14:14
Vendredi 18 octobre: qu'est ce que je vais pouvoir vous raconter?

J'ai déjà du vous le répéter cent fois, c'est plutôt difficile de se renouveler dans l'art de chroniquer sur les hauts et les bas (soyons honnêtes, surtout les bas) de la vie de quartier. On a vraiment l'impression de bégayer, voire de radoter...

Pourtant, le ciel m'en est témoin, il y a des vrais efforts de la part de nos amis Rats Noirs... Là ce matin à 9h, rue de la Treille, bel effort! Je ne vais pas cracher dessus - quoi que personne ne le remarquerait, mais enfin, bon. C'est vrai, que des cuvettes de WC sur le trottoir, on en a vu plein. Mais la plaque chauffante directement dedans, ça vous donne un côté "Directement du producteur au consommateur" qui interpelle le spectateur.Pour le reste , je me contenterai de commenter par "peut mieux faire". j'ai confiance, ils vont continuer et progresser.

Vendredi 18 octobre: qu'est ce que je vais pouvoir vous raconter?

Continuons notre ballade et revenons à notre lieu favori, rue Nostre Seigne, à l'angle de ma rue Mérindol.

Cette fois, c'est assez innovant: des matelas, des sommiers, on en a eu des palanquées. cette fois, c'est original: c'est (probablement) une moitié (?) de fauteuil-lit d'appoint. Avec le pelochon. Alors là, on se perd en conjectures. Fondamentalement, je vois 2 hypothèses.

1/ Hypothèse "feuiileton du matin sur TF1": après une courte passion, Pablo et Conchita décident de divorcer. Le juge déclare le partage des biens, et Pablo, furieux, décide de couper les meubles en deux. Grand prince, il laisse la tête de lit à Conchita, Qui, dépitée jette les restes de leur couche nuptiale. ( c'est peut être aussi elle qui a jeté la cuvette de WC rue de la Treille)

2/ Hypothèse "le Rat Noir contre les pauvres dans le quartier": la dernière fois qu'un matelas a été jeté là (c'était cet été si je me souviens) il était resté là plus de 8 jours, parce que les services de ramassage avaient découvert, un soir, qu'un SDF dormait dessus. Alors comme notre Rat Noir est très porté sur des positions très mises en avant par les médias en ce moment, il se dit qu'en coupant le matelas en deux, il y a moins de risques.

Choisissez votre version!

Finalement, j'ai réussi à vous raconter des trucs. Bon, je suis d'accord, c'est pas terrible. Promis, j'essaierai de faire mieux la prochaine fois. je boirai un coup avant, pas après...

Repost 0
3 juillet 2013 3 03 /07 /juillet /2013 16:31

Juré! Craché par terre! ce matin, ma résolution était de faire une chronique consacrée aux autres rues. Histoire d ede pas passer pour un chauvin nombriliste qui ne voit midi qu'à sa porte. C'est une chronique aixoise à part entière (même si ma flemme ne m'emmêne jamais bien loin de mes bases). et comme j'ai beaucoup planché sur mon coin de rue, en fait j'ai des images en réserve depuis quelques jours. la preuve

Rue Lieutaud, le 29 juin, vers 11h45. Face à face des 2 côtés de la rue.

Dossier-n--17-1502.jpg

Dossier-n--17-1503.jpg

C'est vraiment dommage que la production de matériel électronique grand public ait complêtement disparu de l'hexagone. Voilà qui aurait donné un coup de fouet à l'économie et contribué au redressement productif.

La rue Félibre Gault de son côté, continue à briller au firmament des déchetteries honoris causa de la vieille ville. Sur le thème du "C'est pas parce que du m'a enlevé mes containers que je vais changer mes habitudes.

Ici à gauche le 30 juin à 9h30.                                                   Ici à droite, aujourd'hui 3 juillet à 11h20

Dossier-n--17-1517.jpg

Dossier-n--17-1506.jpg

Variations sur le même thème...

Et tiens même rue Rifle Rafle; enfin, je crois. c'est juste sur le large trottoir, devant l'ex-décathlon-devenu-monop'. Vers 10h. A nouveau les matelas.

Dossier-n--17-1512.JPG

Décidément, ça me poursuit les matelas. Je vais finir par en rêver...

 

D'autant plus que le rêve vire vraiment au cauchemar... je suis désolé de ne pas tenir mes promesses, et de revenir une fois encore à mon point test, l'angle des rues Mérindol et Nostre Seigne. C'est une obsession. Ben oui, une obsession pour moi, mais aussi pour quelques voisins... 

Dossier-n--17-1516.JPG

Nous sommes donc le 3 juillet. Ci-contre, il est 8h 15. Matelas et tapis sont toujours là. On notera un tas d'ordures en vrac sur la gauche. Un tas d'ordures ordinaires... pas de quoi affoler un balayeur ordinaire...

Et ci dessous, il est 16h. Indéniablement ça bouge et ça se meuble. Emménagement en cours. En plus, aujourd'hui, il pleut. Puis je me permettre une suggestion positive (je n'ose dire constructive) On pourrait déménager tout ça sous une des merveilleuses cabanes dont s'est couvert le Forum des Cardeurs. Et là en plus, là haut, il y a le gite et le couvert. et ce serait plus confortable et moins risqué qu'une tente Quechua.

photo.JPG

 

Repost 0
28 juin 2013 5 28 /06 /juin /2013 17:25

Du neuf, il n'y en a pas vraiment. Enfin, si, parce que c'est nouveau; mais en même temps, c'est toujours la même chose. Et en plus, le qualificatif "neuf" n'est pas le plus approprié...

Dossier-n--17-1496.jpg

Alors pour faire du vieux avec du neuf, je vous montre de slieux que je ne vous montre pas souvent. Ci contre, jeudi 27, vers 16h nous sommes tout en bas de la rue du Bon Pasteur, à l'angle de la rue de la Treille, coincé juste derrière le container (l'un des 2 qui restent dans le quartier, et contre l'horodateur.... protestation contre le stationnement payant (alors qu'il est gratuit place des Fontêtes, à 50 mètres)? ou message comme quoi le continer est trop petit (et pourtant, il est vide...

Ci dessous, toujours rue du Bon Pasteur, mais plus haut, contre Sciences Po, il est 17h environ.

Dossier-n--17-1497.JPG

Là, on sent le rangement cartésien, oserais-je dire "à la française", par opposition au style "à l'anglaise" de l'image précédente. visiblement le laqué blanc "à la suédoise" lui, est passé de mode...

Mais je ne résiste pas à la tentation de faire du vieux evc du vieu, en vous ramenant, où ça? non pas à la cabane Bambou, mais à mon petit coin favori, angle des rues Mérindol et Nostre Seigne; valeur sure dont on n'arrive pas à se lasser (enfin, quand on voit les images; parce que, quand on vit à coté, il y a des moments de déprime)

Dossier-n--17-1495.JPG

Celà fait déjà 3 jours que ce matelas et ses accessoires trône à cet endroit(voir l'article précédent) Et hier jeudi, vers 14h, il a commencé à prendre ses aises en s'allongeant.C'est vrai que la position debout, c'est fatigant. et il eu raison de prendre se mettre à l'aise, parce que vendredi à 8h30, il est encore là..

Dossier-n--17-1499.JPG

Charitablement, son oreiller fidèle l'a rejoint, tout en restant respectueusement à distance... Touchant attachement de l'humble compagnon au grand leader... Et l'accumulation continue, car, cet après midi à 17h, un nouveau venu:

Dossier-n--17-1500.jpg 

Résumons nous, un bon matelas, un oreiller douillet et une télé couleur. Que demande le peuple?

Quelqu'un aura-t-il la délicate attention de balancer l'exemplaire valide de Télépoche? (Télérama, je ne pense pas que ça le fasse....

Repost 0
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 15:41

Oui, bon, c'accord, je le reconnais: je n'ai pas été très assidu ces derniers jours. mais faut pas croire, je m'intéresse! C'est juste que la vie m'entraine dans tout un tas d'activités bien au delà de mes attentes...

Dossier-n--17-1481.jpg

Mias ça ne veut pas dire que je ne garde pas l'oeil ouvert, voire attentif; surtout quand le hasard - enfin, disons plutôt le Rat Noir de service - vient déposer sous mon nez, à mon endroit favori (c'était le 17 juin à 8h45, angle Mérindol / Nostre Seigne) de quoi faire un mot d'esprit: il a sorti sa poubelle! Bon d'accord, pas à la bonne heure, mais il l'a sortie complètement.

Le même jour, vers 11h rue Cardinale, on ne fait pas les choses à moitié.

Dossier-n--17-1482.JPG

Peut être le Rat Noir en charge a-t-il un nom à coucher dehors?

Et en revenant 20 minutes plus tard par la rue Lieutaud, on découvre que certains sont très préoccupés par la propreté des rues.

Dossier-n--17-1483.jpg

Voilà qui pose, pour nos gentils édiles, un nouvau problème: jusqu'à ce jour, on a prévu des prises d'eau plus ou moins régulièrement espacées (d'une distance supérieure à la longueur des tuyaux d'arrosage) Il va falloir penser aux prises de courant et aux rallonges indispensables. Attirons quand même l'attention sur le fait qu'un aspirateur abandonné sur le trottoir risque fort de se faire voler, bien plus qu'un chariot avec un tuyau dessus.

Dossier-n--17-1487.jpg

le 23 juin, vers midi, revenons à notre check point favori. ici aussi , les déménagements continuent, avec leur lot d'abandons poignants. On notera que l'on plaide à nouveau pour la mise à disposition de prises électriques publiques, qui pourraient contribuer à l'éclairage public...

Le 24 à 9h, ça a dégagé un peu...

Dossier-n--17-1489.JPG

Enfin, soyons honnêtes,  un peu seulement. On dirait que les chineurs deviennent de plus en plus difficiles, question vestimentaire. C'est vrai que les soldes commencent bientôt. Alors, ne nous précipitons pas!

 

 

Dossier-n--17-1490.jpg

Terminons cette revue des chantiers et déménagements du quartier aujourd'hui 26.

Nous commençons ici à gauche à 8h45, rue Lieutaud. On remarquera qu'à l'endroit même où, il y a quelques jours, on demandait de l'électricité, on réclame maintenant l'eau courante! Comment voulez vous mettre en place une politique cohérente avec des citoyens qui n'arrêtent pas d'émettre des demandes contradictoires! je ne suis pas surpris d'apprendre que madame notre Maire - que Dieu l'ait en Sa Sainte Garde - soit bien lasse de cette schizophrénie ambiante..

Dossier-n--17-1491.jpg

Autre exemple, à notre sempiternel point de test favori: sur les coups de 9h, petit mobilier style écolo-scandinave, en plus même pas moche. On se demande ce qu'il a fait de mal pour déplaire à son maitre (ou a sa maitresse). Cela vous fend le coeur; mais on se dit aussi que la SPM (société de protection des mobiliers) va s'en occuper. Et effectivement, à 12h30, il a disparu. mais la nature a horreur du vide:

Dossier-n--17-1492.JPG

Et là, pour boucher le vide, on a bouché le vide. Qui c'est qui parlait de Sysiphe, récemment?

Repost 0
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 18:04

Ce sont toujours les meilleurs qui partent les premiers, affirme la sagesse populaire: c'est bien vrai, ma bonne dame. Je ne fais ici aucune allusion macabre; je me réfère seulement à l'année universitaire qui se termine actuellement. 

Dossier-n--17-1455.jpg

Or donc, les meilleurs, ce sont ceux qui ont réussi leurs examens de fin d'année du premier coup, et que leurs parents viennent donc arracher aux tentations lubriques de la ville corrompue pour les ramener chez eux, dans la saine ambiance familiale. Alors, on bloque (pas plus de 2 heures) ce samedi matin la rue Lieutaud...

Dossier-n--17-1456.jpg

Embarquement général. mais bien sur, on laisse en arrière tout ce qui pourrait rappeler à la chère tête blonde le stupre de l'année passée loin du cocon familial; en plus, ça pourrait lui donner des regrets... Et en plus, tout ne rentrerait pas dans le monospace familial. Alors on se limite aux choses indispensables

Dossier-n--17-1457.jpg

Confirmation ce dimanche matin, même si la télé a été récupérée par un chineur pas trop regardant (il aurait surement préféré un écran plat, mais un budget étudiant est limité), on retrouve les lampions qui égayæient les nuits studieuses dans l'année écoulée... Enfin, il y en a une qui a du se dire, à l'arrière de la bagnole du papa, que partir c'était mourir un peu. Allez, courage ma belle, c'est la petite mort.

mais pour revenir sur le titre de cette chronique, c'est bien pour ceux qui restent que c'est le plus dur:

ceux qui doivent passer les sessions de rattrapag et qui voient leurs petis camarades partir en vacances (et en plus, le soleil est -enfin- revenu)..

Et puis les habitants du quartier, qui évitent comme ils peuvent les restes étalés sur les trottoirs, et qui se disent qu'après les oraux, ils auront droit à une deuxième couche... En attendant la rentrée prochaine

Repost 0
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 14:41

Résumé des chapitres précédents: depuis 5 jours, Sisyphe constate que le cauchemar du dépôt d'ordures inépuisable de notre check-point habituel (angle Nostre Seigne - Mérindol) se perpétue. Il rêve qu'un matin au réveil, il aura diaparu... son espoir va-t-il se réaliser?

Dossier-n-16-1324.JPG

Mon pauvre Sisyphe... pourquoi donc t'es-tu réveillé ce matin? Tu aurais pu rester au chaud sous ta couette en rêvant à des villes pimpantes peuplées de bisounours et de véhicules aux couleurs pastel respectant les sens interdits et les places de parking...

Au lieu de ça, tu t'es bêtement levé, et tu as quitté ton cocon douillet pour sortir dans la dure réalité du Vieil Aix. Et ça n'a pas loupé, à 9h00, tu as pu constater que la réalité dépasse la fiction... Ben oui, mon vieux; le mythe de Sisyphe, comme tous les mythes, exprime en fait, de façon allégorique, la dure réalité de la condition humaine: tu étais poussière, tu retourneras poussière, mais entre deux, tu pataugeras dans les immondices.

bon, alors je vais essayer, sinon de te changer les idées, au moins de te réconforter en te montrant que tu n'es pas seul dans ta détresse: je vais te dresser un tableau rapide de ces derniers jours dans un autre coin réputé du secteur: la rue du félibre Gault, qui, rappelons le, s'est vu retirer ses containers au début du mois.

Dossier-n-16-1297.jpg

Ici, à gauche, c'était le 24 avril dernier, vers 17h30. La cabine téléphonique se pose en serre-file, et veille à l'alignement des différents dépots. Elle a même été coiffée d'une auréole assez emblèmatique.

Dossier-n-16-1317.jpg

Ici à droite, nous sommes le dimanche 28, à 11h15. On a pris ses distances avec le téléphone. Le pauvre a perdu son auréole. Cause ou conséquence de ce désamour? Les voies du Seigneur sont impénétrables, mais pas très propres... Et toutes les petites affichettes apposées sur le sportes, indiquant les nouvelle srègles d eramassage ont disparu. En fouillant dans les sacs, on devrait pouvoir en retrouver quelques unes... et pour compléter le panorama de la tache su Sisyphe local...

Dossier-n-16-1323.jpg

Lundi 29, 17h30. retour d'affection pour le cabine téléphonique, au pied de laquelle on se peletonne. faut dire que la température s'est refroidie depuis quelques jours...

Donc, mon vieux Sisyphe, comme te l'aurait chanté Jacques Brel: "Non Sis, t'es pas tout seul". Oui, je sais, ça ne réconforte pas vraiment. Mais ça fait réfléchir.

Pourquoi donc ces dépotoirs quasi officiels dans des quartiers assez fréquentés, en particulier par les touristes? J'ai peut-être une explication. Nous sommes entré en phase pré-électorale, et il est donc important que nos édiles (que Dieu les ait en Sa Sainte Garde) montrent à quel point ils sont soucieux du confort du petit peuple. Réfléchissons un pau: la déchetterie se trouve au lieu dit la Parade, à au moins 3 ou 4 km du Centre Ville. C'est donc un service de proximité, offert à nos concitoyens (et une économie d'essence; en plus, c'est un acte écologique!) Pas la peine de vous déranger:on vous apporte la décharge à côté de chez vous. En plus, à la Parade, quand vous arrivez en voiture, on note votre immatriculation et on vous demande si vous êtes Aixois. Ostracisme inacceptable! Avec la décharge de proximité, le touriste de passage peut jeter son papier de bonbon sur place, le festivalier balancer son carton à pizza après Don Giovanni (ou sa boite de choucroute après l'Or du Rhin) sans devoir aller au bout du monde.

Tiens voilà un slogan électoral qui pête le feu, et que j'offre gratuitement à l'équipe municipale (que Dieu l'ait en Sa Sainte Garde), et en plus, c'est gratuit: ça n'entre pas (non plus) dans les comptes de campagne:

 Si tu ne vas pas à la décharge, la décharge viendra-t-à toi.

Tout ça, ça donne envie voter... Vivement les élections!

Repost 0
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 15:03

Tous les pédagogues vous le diront, avec plus ou moins d'emphase ou de vocabulaire: faut pas lâcher le morceau. Nous allons donc effectuer un controle continu - autant que faire se peut - sur la rue du félibre Gault à qui le surveillant général vient de retirer ses 2 containers. (si vous avez loupé un épisode,  Mardi 19 mars: au pied de la lettre ) Nous avons déjà pu observer que l'habitude reste forte; ou que des riverains distraits n'ont pas remarqué la différence... Souvenez vous, le 1er avril, nous avions ça:

Dossier-n-16 1239

Le 7 avril, un peu plus léger...

Dossier-n-16-1247.JPG

Difficile de porter un jugement objectif: il y a 4 ou 5 ramassages par jour. Alors, forcément, ça va, ça vient.

le 8 avril, toujours dans la matinée

Dossier-n-16-1250.jpg

Il convient de dire que le camion poubelle arrivait juste derrière moi et a ramassé. ben oui, quoi, nous avons un servive de collecte de poubelles le dimanche matin entre dix et onze heures. de quoi oserions nous nous plaindre...

Et ce matin, vendredi 12, vers 9h30.

Dossier-n-16-1256.JPG

Les gens ont tellement l'habitude de jeter leurs déchets des 2 côtés des containers, que même après leur disparition, ils respectent la distance entre les 2 extrèmités. cela me rappelle un souvenir d'étudiant: nous avions à l'Ecole des travaux pratiques d'électronique. L'un de ces TP consistait à tracer les caractéristiques de composants éléctroniques. Bien sur, comme nous étions plutôt cossards, nous nous repassions de promotion en promotion les comptes rendus de la promotion précédent, que nous reproduisions avec soin. Un assistant me confia un jour qu'en fait, un des tubes avait été changé 4 ans auparavant, mais que les copies des étudiants, elles, n'avaient pas changé, et que le même courbe apparaissait toujours sur les copies, sans aucun rapport avec le vrai composant.... 

Pour en revenir au sujet du jour, appréciation: des progrès, mais peut mieux faire....

Repost 0
5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 11:49

Il y a 2 jours j'ai attribué  le surnom de Nessie à notre nouveau correspondant pour préserver son anonymat. En fait, j'ai pas mal hésité; j'avais une très forte envie de choisir un thème genre "Justicier Masqué", voire même "Zorro". J'aurais peut-être du.

En effet, hier il m'envoyait une nouvelle image.

Nessie-2.JPG

Avec un commentaire implacable: "Comme quoi la ville et la CPA met en œuvre la réactivité nécessaire. Cordialement  NESSIE"

Finalement c'est bien un partisan de le loi et de l'ordre. Nessie aurait-il des moyens de pression qui nous dépassent? On regrettera qund même l'absence d'un Z sur le mur. A moins que le service anti tag ait réagi avec la même célérité...

Repost 0

Présentation

  • : Poubelle la vie
  • Poubelle la vie
  • : Les mésaventures d'un quartier qui ne veut pas devenir une décharge publique
  • Contact

Profil

  • Phima13

Que les choses soient claires

Poubelle la Vie n'est inféodé à aucune structure, aucune association, aucun parti. Le contenu éditorial de ce blog reflète les opinions et humeurs de ses rédacteurs, et n'engage qu'eux-même.
Ceci étant posé, ses colonnes sont ouvertes à toute information susceptible de faire avancer le débat.
Bien sur, sous le contrôle complètement arbitraire des rédacteurs. 

pour mémoire

 

Dossier-n-16-0777.JPG



Ce panneau est à la disposition de tous ceux qui souhaitent faire passer un message...

Pour nous contacter

si vous habitez Aix en Provence
si vous vivez une situation analogue
envoyez nous vos commentaires et photos
aix-poubelles@voila.fr