Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 mai 2014 6 03 /05 /mai /2014 11:49

Il y a quelques jours, je publiais ici un très joli croquis réalisé par mon amie Elisabeth lors d'une de ses séances de dessin sur le vif; séance organisée dans le cadre de l'Académie Libre.

Il faut croire que ce blog est suivi par les spécialistes de l'Art Contemporain, parce que, une semaine après, on découvre un indice de la curiosité qui se développe autour de ce lieu... 

Samedi 3 mai: hommage à Elisabeth

La rue de la Treille, nouvel haut lieu de la peinture Aixoise?

Renseignement pris, il ne s'agit pas ici de l'installation de l'équipe du "Masque et la Plume", ni d'une équipe d'ARTE reportage. peut être simplement l'installation d'un atelier permanent. C'est surement plus confortable de dessiner assis à une table qu'accroupi avec le carnet sur les genoux

Repost 0
13 avril 2014 7 13 /04 /avril /2014 12:07

Ouh la la! le boulet n'est pas passé loin, les copains. Un moment, j'ai crains que notre belle ville si tranquille soit toute chamboulée par les bouleversements électoraux. frayeur d'autant plus grande que, rendes-vous compte, mon bureau de vote; le n°2, salle des mariages (pour tous?) à l'Hôtel des Ville, est l'un des 2 seuls à avoir mis Madame le Maire sortant(e?) (que Dieu l'ait en Sa Sainte Garde!) en minorité; l'autre est un voisin, le n°3, hôtel Meynier d'Oppède. mais qu'est ce qu'ils ont, les gens du Centre Historique, à être aussi grincheux? bref, tout ça m'avait tourneboulé, au point que je me suis exilé quelques jours. Dès mon retour il a fallu que je me convainque que, finalement, le terre continuait à tourner: Nous avons toujours le même adjoint de quartier, en charge du Centre Ville. Nous avons toujours le même adjoint en charge de l'espace public (bonne nouvelle pour les marchands bâches et de poteaux). Il n'y a que notre adjoint au nettoiement et à la propreté qui a disparu. Faut dire que, tel les Saxons à Leipzig, il a changé de camp pendant la bataille. Du coup, me suis-je inquiété, vous allez voir que tout va être chamboulé...

Dimanche 13 avril: on revient de loin....

J'ai donc entrepris de vérifier un peu l'état des lieux, et j'ai commencé, l'autre matin, par une escapade rue du Félibre Gault. Oui, en fin connaisseur des moeurs des Rats Noirs, je connais les bons coins.

mais, à la différence des amateurs de champignons, moi, je donne mes bonnes adresses pour que tout le monde en profite.

Et j récidive ci dessous: même jour, même heure, 30 mètre plus loin, au pied de l'ex-cabine téléphonique...

Dimanche 13 avril: on revient de loin....
Dimanche 13 avril: on revient de loin....

Et puis bien sur, je n'ai pu résister à l'envie irrépressible de mon coin à moi, mon check-point favori, l'angle des rues Nostre-Seigne et Mérindol, ce dépôt que le monde entier nous envie!

On trouve tout, à tout heure, à cet endroit béni.

Dimanche 13 avril: on revient de loin....

Absolument tout!

Et pas seulement pour l'habillement et la satisfaction de le vanité de paraitre!

Mais aussi pour le petit commerce et le lancement des campagnes de communication...

Enfin une branche pro dans le quartier.

Et bien sur, tout pour la maison.

Et bien sur, tout pour la maison.

Finalement, mon check point, je devrais peut-être le rebaptiser "le bon coin"....

 

Bon, c'est pas tout ça, je suis quand même un peu inquiet, je vais aller faire un tour au Forum des Cardeurs, pour vérifier que l'activité n'a pas pati de l'incertitude électorale...

Je vous tiens au courant...

 

Repost 0
26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 16:32
Mercredi 26 mars: fontaine, je ne boirai pas de ton eau!

Le thème des fontaines, à Aix, c'est un peu bateau. L'autre jour, un candidat aux élections (je ne sais plus lequel), dans un débat public évoquait un auteur du XVIIIème (je ne sais plus lequel non plus) qui évoquait un aveugle qui, circulant dans Aix, était persuadé qu'il pleuvait sans cesse, à cause du bruit de l'eau cascadant dans les fontaines. Oui, certes, mais à condition qu'il y ait de l'eau dans les-dites fontaines.

C'est encore l'ami Claude, qui a décidément le déclencheur facile en ce beau printemps, qui nous envoie cette image de la place de Verdun. C'est d'ailleurs le même Claude qui m'avait branché sur les fontaines, avec son image de fontaine-poubelle rue Verrerie.Et d'ailleurs, comme ça me démangeait, je suis retourné la voir...

Mercredi 26 mars: fontaine, je ne boirai pas de ton eau!

Je suis donc reparti gaiement, le 21 au matin, vers la jonction des rues Verrerie et Félibre Gault. En arrivant, j'ai été pris d'une grande déception, car, contre toute attente, un employé municipal s'éloignait de la fontaine en question en poussant son petit chariot. "Raté! que je me dit in petto, la patrouille est passée avant moi" Mais vous savez ce que c'est que l'inertie, je continue sur mon erre, comme un vulgaire cargo, et j'arrive jusqu'à la margelle. Et là, miracle. Ou bien le brave et honnête employé ne faisait que passer, appelé à une urgence brulante, ou bien il pratique le tri sélectif, et à laissé quelques pièces recyclable pour un autre spécialiste qui ne aurait tarder... On a beau dire, l'organisation du travail, c'est quand même quelque chose....

Mercredi 26 mars: fontaine, je ne boirai pas de ton eau!

Mais tout ceci ne a emmené bien loin (au moins 300m) de mon terrain de chasse habituel. Une espèce de nostalgie m'étreint...( Le changement d'air?)

Et puis, vous l'avez peut-être remarqué, je suis très légèrement obsédé par le Forum des Cardeurs. Et par la fontaine de Jean Amato, monument classé que le réhabilitation pharaonique du Forum a superbement remis en valeur.

Enfin, il faudrait peut-être parler de valeur marchande que de valeur esthétique, parce que elle trône juste au milieu de l'espace "réservé (????)" à une terrasse (aviez vous remarqué qu'il y a des terrasses sur le Forum des Cardeurs?), et on ne plaisante pas ici avec le sens de la propriété privée, donc, le passage est bloqué au non-consommateur.Et on prévoit même un parking pour les bons clients.

Là, c'est sur, je ne boirait pas de son eau, ou alors dans un pastis. payant, bien sur.

Pour terminer, et sur mon chemin du retour, je m'arrête place des Fontêtes... What else? comme dirait Georges. Oui là c'est le soir, il doit être autour de 21h30...

La nature a horreur du vide. La construction mécanique aussi...

La nature a horreur du vide. La construction mécanique aussi...

Pour revenir à l'aveugle évoqué par je ne sais plus quel auteur du XVIII ème cité par je ne sais plus quel candidat, je me dis que le brave homme a peut-être loupé beaucoup de choses. A moins que les temps n'aient changé. A son époque, il y avait le guet qui patrouillait. Je ne sais pas non plus de quelle couleur elle était, la patrouille du guet...

Repost 0
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 11:50
Vendredi 21 mars: pendant les travaux, la campagne continue.

A première vue, comme ça, on a l'impression que la ville ne vit plus que pour ça: la campagne des municipales. Et même quand on ne voit pas de tracteurs, pas diesels, heureusement (je voulais faire une blague vaseuse sur les particules, mais je me suis dit qu'il n'y avait qu'un candidat en cause, c'était pas juste), on ne risque pas d'oublier que si les paroles s'envolent, les écrits restent. Oui, d'accord, il arrive que les écrits s'envolent un peu, mais ils finissent par retomber quelques pas plus loin... Mais on ne peut pas en vouloir au balayeurs qui n'ont pas eu la force de nettoyer la rue Mérindol ce matin: quand on a passé la nuit à coller des affiches, on a pas envie de ramasser les tracts le lendemain matin. En plus, ça parait illogique..

Bon, ce n'est pas le sujet.

Ce que je voulais dire c'est que pendant qu'il y en a qui draguent comme des bêtes sur tous les marchés de la ville en distribuant leur photo, il y en a qui bossent! Heureusement. sinon, où irait la France?

C'est l'ami Claude, décidément très en verve en ce moment. qui le premier a réussi à détecter des traces de ces activités laborieuses...

Vendredi 21 mars: pendant les travaux, la campagne continue.

Pour être francs, il a d'abord cru que c'étaient des décorations de Noël qui avaient été oubliées rue du Bon Pasteur. Il se permet même une blague vaseuse sur le thème "Bon Pasteur, mais pas Bon Balayeur". En fait, il manque un peu de discernement: il aurait du réaliser que les banderoles rouge et blanc annonçaient une zone de travaux intenses, et visaient à l'origine, à écarter les distributeurs de tracs qui risquaient de recevoir des corniches sur la tête..

Vendredi 21 mars: pendant les travaux, la campagne continue.

Les traces du chantier, elles, sont visibles quelques pas plus loin en direction de la Cathédrale...

On comprend mieux l'expression " J'ai abattu du travail aujourd'hui"

On notera aussi, et c'est rassurant que les travailleurs de force ont pu ses restaurer et récupérer des forces...

Vendredi 21 mars: pendant les travaux, la campagne continue.

Et des forces, ils en avaient besoins, les bougres, puisque dès le lendemain, ils devaient remettre ça rue de Treille. Je pense que ce sont les mêmes. Forcément, ne me dites pas qu'il y a plus d'une équipe de Rats Noirs bricoleurs qui coexistent dans un secteur aussi restreint. C'est sur, ils sont super rares, les gens qui se moquent de la propreté des rues et du passage des piétons. S'il y en avait tant, on les aurait déjà croisés...

C'est probablement ça qu'on appelle le travail au (rat) noir...

Vendredi 21 mars: pendant les travaux, la campagne continue.

Et positions un brin: les travaux ne servent pas qu'à démolir: ils permettent d'aménager les lieux, et de renouveler le mobilier.

Une pensée émue pour les pauvres gars qui ont du après les deux chantiers d'abattage, on du transporter un frigo jusqu'à l'angle des rues Mérindol et Nostre Seigne...

Parce que, ce sont les mêmes n'est ce pas? Comment? Non? vous ne croyez pas? Vous pensez qu'il y en a plusieurs? Combien vous dites? Trois? Trois! J'y crois pas!

Ce sont le mêmes. Pour transporter les trucs lourds, ils ont du demander un coup d main aux colleurs d'affiches et aux tracteurs qui trainent partout!

Repost 0
16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 14:26

Les copains, dans une semaine, nous allons élire le nouveau conseil municipal. On ne peut s'empêcher de penser que des choses vont changer Car même dans l'hypothèse où Madame le Maire (que Dieu l'ait en Sa Sainte Garde) soit élue derechef - grâce à la protection de sainte Marie-Madeleine, patronne des femmes en délicatesse avec les règles (en italien "traviata"), on peut penser que le débat d'idées l'aura amenée à revoir ses priorités.

Dimanche 16 mars: faisons un rêve...

Et si c'est une autre équipe d'une autre couleur (on a le choix, du bleu marine au rouge vif, en passant par le rose, le vert, l'orange et le caméléon, on se prend à rêver.. par exemple, remettre en place des "réceptacles" qui inciteraient les Rats Noirs à réfléchir un peu.pas beaucoup, mais un peu. Du coup, mon point test - que vous avez reconnu, je pense , deviendrait fréquentable à toute heure..

Dimanche 16 mars: faisons un rêve...

On portait essayer de reparler des heures où les poubelles peuvent et doivent être déposées sur le trottoir ou sur la chaussée, même - je rêve, d'accord- sur le Forum des Cardeurs. Il suffirait d'autoriser la Brigade Verte à y accéder.

Je mets quand même un bémol: à cet endroit précis, si le seul reproche à faire concernait les horaires de sortie des poubelles, on serait drôlement content... je parlais plus haut de gestion des priorités.. soyons ouverts... de deux, non trois, non quatre, heu enfin je ne sais pas combien, de maux, il faut choisir le moindre...

Dimanche 16 mars: faisons un rêve...

Pour aller dans le même sens, notre ami Claude nous offre un autre exemple.Nous sommes ici rue de la Verrerie, à moins que ce soit rue du Félibre Gault; en fait nous sommes à la jonction des deux. Il y a là un petit resto, pour lequel la petite fontaine sert à la fois d'enseigne et d'argument commercial, et qui, croyez le ou non, a une terrasse légale (si, si, il y en a). sauf qu'il est fermé pour travaux. Du coup, il n'y a personne pour entretenir la dite fontaine... Alors forcément, ce n'est plus une fontaine, c'est une poubelle. C'est vrai quoi, c'est à qui de nettoyer?

Vous avez peut-être une réponse à la question.

Dimanche 16 mars: faisons un rêve...

Place des Fontêtes, au moins, on a appris à respecter la Fontaine, et on se tient à distance. C'est pour ça, que ce dimanche matin, une heure avent l'installation des terrasses (légales aussi celle là, on se demande comment c'est possible qu'il y en ait autant) on prend bien soin de respecter l'environnement. c'est pas grave, Nano et Jean-Marie se chargeront de porter tout ça au container; chacun son job...

Après tout, si 90% des habitants nettoyaient les ordures déposées par les 10% de rats Noirs, la vie de nos équipes municipales ne serait-elle pas plus cool?

Dimanche 16 mars: faisons un rêve...

Pareil rue Lieutaud. Alors quoi, bande de feignants, ce n'est pas parce que c'est dimanche matin qu'il faut faire la gras' mat'. La Ville a besoin de vous!

At ne nous plaignis pas, ça pourrait être pire. Imaginez que tous nos candidats soient venus "tracter dans ce quartier, il y aurait en plus plein de prospectus jonchant le sol. Rendons hommage à nos futurs édiles d'avoir respecté la propreté de cet endroit.

Eux, ils savent bien que les rues ne peuvent pas être nickel en une période ou tant de braves gens sont occupés à coller des affiches aux endroits stratégiques!

Bon, je m'égare...

Dimanche 16 mars: faisons un rêve...

Comme je le disais en commençant cette chronique, rêvons un peu...

Dans une semaine, plutôt dans 2 semaines, ça va changer tout ça.

Mais si, mais si.

Et vous le verrez: sur toutes ces emmerdes, on pourra refermer le couvercle..

Repost 0
4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 15:49

Quand je vous disais l'autre jour que j'ai tendance à m'égarer en haut du Forum des Cardeurs… Mon fidèle public n'hésite pas à me rappeler à l'ordre. Gentiment, mais fermement. Ainsi, discrètement, notre ami Claude m'envoie une petite carte postale, envoyée hier lundi, à 15h30 depuis la rue des Tanneurs...

Du vrai, du pur, du dur "Poubelle la Vie", jugez en vous même...

Mardi 4 mars: à mon bon souvenir...

En plus, Claude fait de l'humour!!

"Je crois que le nom du magasin est approprié à la situation" qu'il dit..

C'est vrai, que le lundi, les magasins sont fermés. mais ça ne veut pas dire pour autant que les commerçants coincent la bulle. Je dirais même que là, ils sont décoincés.

 

Repost 0
24 décembre 2013 2 24 /12 /décembre /2013 15:45

je ne sais pas si vous suivez l'actualité, mais ce soir c'est Noël…. mais si, je suis sur que vous en avez entendu parler. En tout cas, depuis quelques jours, je peux vous dire qu'il y en a qui s'y préparent..

Mardi 24 décembre: faire place nette

Déjà que je vous explique: le bruit court qu'il y a un personnage célèbre et mystérieux, pour ne pas dire mythique, appelé "Père Noël" qui, dans la nuit du 2' au 25, atterrit sur les toits et descend des cadeaux chez les gens en passant par la cheminée. C'est bizarre, d'ailleurs, car l'iconographie montre un personnage rondouillard (pour le moins), ce qui au vu du diamètre des cheminées que l'on peut voir, rend l'opération délicate.

C'est probablement à cause de ceci que certains préparent l'arrivée du Père Noël en agrandissant le passage, quitte à effectuer des découpages dans les plafonds et ou les parois.

C'est effectivement prudent, voire indispensable si l'on a le chauffage électrique… En tout cas ici, rue des Muletiers, on a vu grand.

Mardi 24 décembre: faire place nette

Une fois que l'on a prévu le passage du bon Papa Noël et de sa hotte-sur-le-dos, encore faut-il s'assurer qu'il vous apporte le bon cadeau...

Il y a la lettre (encore faut-il savoir écrire), le SMS (encore faut-il avoir reçu un smartphone l'année dernière); mais au bout du compte, il ne faut pas négliger l'action psychologique; vous savez le petit geste, l'air de rien, mais qui en dit long sur vos aspirations profondes

.Et surtout, faire comprendre que l'on souhaite un cadeau utile, ras le bol des rivières de diamants et des fourrures luxueuses!

Plutôt investir dans l'électroménager; tiens, par exemple, un sèche-linge. Voilà un truc à la fois pratique et esthétique plus de linge qui sèche au milieu du salon et qui empêche d regarder Plus belle la vie à la télé.

Alors zou, le tancarville, à la poubelle! Si le Père Noël ne le remarque pas, le mari, lui, va remarquer que maintenant, le linge sèche sur le porte-bouteilles… Si après ça, ni l'un ni l'autre n'ont compris, il y de quoi perdre toute foi..

Mardi 24 décembre: faire place nette

Autre thème favori pour les cadeaux utiles, c'est bien évidemment le sport et la fitness. je ne vais pas vous expliquer que le marché de la bonne forme physique est devenu, depuis une vingtaine d'années, un business florissant; (il parait que c'est nous, les papy-boomers, qui l'avons créé… mais je vous jure que moi, je n'y suis pour rien!)

En tout cas, rue Nostre-Seigne, nous avons droit à un autre appel sans ambigüité: je veux un nouveau vélo, le mien il est vieux et démodé. et puis d'abord, le dérailleur est tout cassé et la selle n'est même pas ergonomique.

Bon, eh bien, cher Père Noël, va falloir passer un vélo par la cheminée. je compatis.

Mardi 24 décembre: faire place nette

Mais ne soyons pas restrictifs. verts, c'est Noël, mais c'est aussi, voir surtout, la fin de l'année qui s'annonce. Dans une semaine, c'est le Nouvel an; de ce fait, il va nous falloir nous débarrasser d'un tas de vieux trucs obsolètes et donc maintenant inutiles.

Et là, ce n'est pas le Père Noël qui intervient; c'est le facteur, les pompiers, les employés de la Mairie chargés de la propreté qui viennent nous proposer de renouveler nos calendriers. Comment résister? Du coup, il faut bien se débarrasser des vieux.

Je note quand même que le Rat Noir de la rue Lieutaud est un conservateur: le calendrier au premier plan date de 2011, les 2 plus loin de 2012 et 2013. (oui, je sais, on ne voit pas bien sur la photo, j'ai oublié de zoomer)

L'important, c'est d'avoir de la place sur les murs

Allez, assez d'ironie vacharde pour aujourd'hui.

A toutes mes amies lectrices et tous mes amis lecteurs, je souhaite de joyeuses fêtes ( que le Père Noël comble vos voeux) et un bon bout d'an.

Repost 0
10 décembre 2013 2 10 /12 /décembre /2013 17:17

je le reconnais bien volontiers, j'ai tendance à faire preuve d'un égoïsme, pour ne pas dire d'un nombrilisme, tout à fait hors de saison. D'autant plus hors de saison qu'avec le froid qu'il fait en ce moment, on a intérêt à le couvrir, son nombril.

Donc j'accepte la critique qui me dit: "Ami Chlorophile, tu nous gaves avec ta rue Mérindol; il n'y a pas que ça dans la vie, nous aussi nous avons nos Rats Noirs qui valent bien les tiens" Bon, je veux bien. Et je suis ouvert...

Moi même, d'ailleurs, je glane des images ailleurs; simplement, ces derniers temps j'étais un peu obsédé. Alors je corrige.

C'était donc il y a quelques jours, le 28 novembre exactement, sur le somptueux Forum des Cardeurs (que les Romains nous envient; à moins que ce soit les Napolitains, pizza oblige). Et clic clac...

Le spécialiste de ce haut lieu de la vie culturelle aixoise fera la remarque que, la bise étant venue, les gastronomes s'installent moins volontiers en grand plein air, et se réfugient dans les élégants hangars disposés par les amphitryons locaux. Donc ça fait de l'espace; on a le choix (faut pas gâcher) entre gare des bagnoles ou jeter des ordures. Cet après midi là, c'était poubelle-party

Le spécialiste de ce haut lieu de la vie culturelle aixoise fera la remarque que, la bise étant venue, les gastronomes s'installent moins volontiers en grand plein air, et se réfugient dans les élégants hangars disposés par les amphitryons locaux. Donc ça fait de l'espace; on a le choix (faut pas gâcher) entre gare des bagnoles ou jeter des ordures. Cet après midi là, c'était poubelle-party

Continuons la balade, 2 jours après, 30 novembre, rue du Bon Pasteur. Sciences Po, c'est bien connu, ça vous initie à la vie politique, et en particulier à la tactique électorale. Autrement dit, comment conquérir un siège...

Visiblement, le siège en question a été victime d'un découpage électoral peu favorable… A moins que ce soit un signe prémonitoire quand au prochain scrutin..

Visiblement, le siège en question a été victime d'un découpage électoral peu favorable… A moins que ce soit un signe prémonitoire quand au prochain scrutin..

Et puisque nous sommes en vadrouille, poussons un peu plus loin, vers le boulevard Carnot, pour retrouver notre nouvel et prolifique correspondant Jean-Louis, qui persiste et signe, en nous envoyant ces deux images. saisissantes de vérité. Elles datent du 8 décembre

Mardi 10 décembre: pendant ce temps….
Mardi 10 décembre: pendant ce temps….

Commentaire de l'auteur : "Rien n’a changé , c’est presque a regretter les bons vieux containers, quel spectacle pour les touristes qui sortent du parking Carnot"...

Bon, alors là, Jean-Louis, si je peux me permettre, deux conseils d'un vieux de la vieille à un nouveau blogueur Aixois:

1/ les touristes, ils ne sont pas là pour porter un jugement sur la ville; ils sont là pour filer leur fric, et plus vite que ça. Pourquoi leur demander une critique gastronomique sur les restaurants du Sifflet, pendant qu'on y est.... Non mais sans blague!

2/ le boulevard carnot, le boulevard Carnot, il n'y a pas que ça dans la vie... varie un peu les sites visités, sinon, tu vas voir, on va te le reprocher....

Repost 0
29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 10:24

Je l'avais annoncé l'autre jour: nous avons un nouveau correspondant, Jean-Louis, qui vit dans les contrées lointaines, aux abords du boulevard Carnot... C'est de là bas qu'il nous a envoyé ce reportage poignant, que l'on aurait pu appeler "Carton Plein". ces images sont un peu anciennes, elles datent du 19 novembre.

Ben oui, quoi, c'est bien connu que le problème de notre bonne ville, c'est l'étroitesse des rues et le manque de place pour installer des poubelles dignes de ce nom. C'est bien connu, le boulevard Carnot n'est qu'une ruelle au coeur de la ville.

Ben oui, quoi, c'est bien connu que le problème de notre bonne ville, c'est l'étroitesse des rues et le manque de place pour installer des poubelles dignes de ce nom. C'est bien connu, le boulevard Carnot n'est qu'une ruelle au coeur de la ville.

Pour compléter le tableau - Jean-Louis est assez exhaustif - nous nous intéressons aussi aux coutumes locales concernant les moyens de transports, avec cette vue intéressante de l'esplanade du Palais des Congrès... (oui, je sais c'est loin, c'est à l'extérieur du boulevard de ceinture, mais il y a des gens qui vivent là-bas...)

On voit que, chez ces tribus lointaines, le chamanisme exerce un réel pouvoir; comment expliquer autrement la présence de  tant de voitures sur une esplanade fermée...

On voit que, chez ces tribus lointaines, le chamanisme exerce un réel pouvoir; comment expliquer autrement la présence de tant de voitures sur une esplanade fermée...

Ah, Jean-Louis, merci pour ce témoignage poignant... Nous sommes de tout coeur avec vous..

Repost 0
1 novembre 2013 5 01 /11 /novembre /2013 14:30

C'était mercredi soir, vers 19h30. J'étais à la bourre, et j'ai donc rompu avec ma résolution la plus ferme: éviter le Forum des Cardeurs (parce que ça me rend malade). J'y suis donc passé, après avoir pris ma respiration. Et là, j'ai été frappé par une image.

En préambule, il est peut être important de rappeler qu'un affrontement à haut niveau a lieu depuis des lustres entre notre Maire bien-aimée (que Dieu l'ait en Sa Sainte Garde) et le Grand Architecte des Bâtiments de France (qui c'est celui-là?) à propos des choix esthétiques du Forum des Cardeurs. En gros, que choisir, entre l'harmonie des façades classiques, comme le disait fort justement, dans un de ses documents déclaratifs, madame le Maire (que Dieu l'ait en Sa Sainte Garde) et l'avant-gardisme néo-effeilien. Nul ne voulant céder, il en a résulté une absence de décision; la nature ayant horreur du vide, la créativité gargotière s'en est donné à coeur joie. Et nous avons hérité d'un ensemble hétéroclite, dans un style à mi-chemin entre la favela carioca et la cabine de chantier.  Mais là, brutalement, j'ai réalisé qu'un vrai compromis avait été trouvé, à l'angle de la rue de la Verrerie (et en vue de 4 terrasses distinctes quoi que condensées)

Vendredi 1er novembre: Forum des Cardeurs: ça bouge..

Je l'avoue, je ne suis pas assez calé pour dire, à vue de nez, si l'on est plus dans le style classique que dans le post-moderne, mais reconnaissons une chose:au moins , l'harmonie avec les rues environnantes est assurée.

On pourrait aussi dire que les clients des dites terrasses ont l'estomac et le coeur bien accrochés. mais ça, on le savait déjà….

Repost 0

Présentation

  • : Poubelle la vie
  • Poubelle la vie
  • : Les mésaventures d'un quartier qui ne veut pas devenir une décharge publique
  • Contact

Profil

  • Phima13

Que les choses soient claires

Poubelle la Vie n'est inféodé à aucune structure, aucune association, aucun parti. Le contenu éditorial de ce blog reflète les opinions et humeurs de ses rédacteurs, et n'engage qu'eux-même.
Ceci étant posé, ses colonnes sont ouvertes à toute information susceptible de faire avancer le débat.
Bien sur, sous le contrôle complètement arbitraire des rédacteurs. 

pour mémoire

 

Dossier-n-16-0777.JPG



Ce panneau est à la disposition de tous ceux qui souhaitent faire passer un message...

Pour nous contacter

si vous habitez Aix en Provence
si vous vivez une situation analogue
envoyez nous vos commentaires et photos
aix-poubelles@voila.fr