Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 septembre 2014 2 23 /09 /septembre /2014 10:14
Mardi 23 septembre: je crois que j'ai compris

Quand j'ai vu ça, ce matin, je ne vous répète pas où, j'ai eu 2 réflexes:

1/ Tiens une plante verte, faut que je prévienne Caroline.

2/ Cela fait bientôt 10 jours que ça dure...

Là dessus je vais chercher mon pain, j'achète Libé et je rentre. Après le petit dej, j'ouvre elle journal et là, tel Saint Paul sur le chemin de Damas, la lumière m'éblouit!

Mardi 23 septembre: je crois que j'ai compris

J'ai tout compris:

CE SONT LES PILOTES D'AIR FRANCE QUI RAMASSENT LES POUBELLES DANS NOS RUESi

C'est logique: seulement environ 40% su service assuré, ça correspond.

Et sincèrement, je les comprends, les pilotes: leurs uniformes ne sont plus ce qu'il étaient.

Repost 0
20 septembre 2014 6 20 /09 /septembre /2014 17:50

Je ne sais pas si l'un d'entre vous, mes lecteurs bien aimés, connait l'honorable chef qui supervise le ramassage des saloperies dans nos rues; je ne sais pas s'il est à la Mairie, à la Communauté de Communes, au Département, à la Région ou au Ministère du Balayage Productif; mais enfin, bon sang de bois, il est bien quelque part entre 2 couches du millefeuille administratif.

Donc si vous le connaissez, allez jusqu'à son bureau. ne le réveillez pas brutalement, ça pourrait être dangereux et lui causer une attaque. Non, rédigez un petit mot sur un post-it, et collez le sur sa lampe de bureau, ou sur sa thermos de café, ou sur sa bouteille de pastis, enfin sur un truc qu'il risque de trouver à son réveil.

Sur le post it, vous lui dite demander à sa secrétaire de connecter son ordinateur sur cette page de blog afin qu'il voie cette photo, prise cet après-midi devinez où: rue Nostre Seigne, à l'angle de la rue Mérindol, bien sur.

Samedi 20 septembre: chut! pas si fort!

Et sur le post-it, vous lui écrivez poliment, j'insiste, que ça fait 8 jours maintenant que ce merdier traine à cet endroit là, et que ça commence à bien faire...

S'il vous plait, faites le pour moi, et faites le poliment. Parce que, si c'est moi qui le fais, j'aurai du mal à rester poli...

Merci les copains...

Repost 0
19 septembre 2014 5 19 /09 /septembre /2014 13:59
Vendredi 19 septembre: ce à quoi vous avez échappé.

Franchement, je manquais un peu d'enthousiasme ce matin.

Oui, bon, vous avez raison, c'était plutôt d'idées dont j'étais à court. Hier matin, il y avait bien cet éternel tas à mon lieu favori (Mérindol Nostre Seigne), et bien sur, il y était encore ce matin. Je l'ai photographié bien sur, mais sans gloutonnerie.

Comme dirait notre Président: "C'est pas facile de se renouveler devant un spectacle immuable." Qu'est ce que vous voulez que je vous raconte encore. Que je crie mon ras-le-bol des Rats Noirs qui se complaisent dans l'environnement de leurs propres déchets? Que je brocarde cette merveilleuse organisation du travail du service de nettoyage où personne ne se sent responsable d'avertir l'autre équipe qu'il y a un dépôt qui le concerne à cet endroit? Que je ricane des chariots de nettoyage abandonnés au coin des rues?

Vous me direz: "Si tu arrêtes de t'agiter, ça veut dire que ce sont eux les vainqueurs!" Bien sur, bien sur. N'empêche que il y a des moments, comme ça, où on n'a pas la pêche.

Bref, je m'apprêtais à vous pondre une tartine peu digeste (oui, je sais, l'image et osée). Et comme l'inspiration, j'ai un peu surfé sur Internet. Et là, j'ai sauvé ma journée... Je suis tombé sur le blog de mes petits camarades du CIQ Mairie Saint Sauveur, qui viennent de sortir une image assez bluffante.

Alors un conseil: laissez tomber cette chronique rasoir et précipitez vous que Aix Pensées. je vais être sympa, voilà le lien: http://aix-pensees.over-blog.com/2014/09/forum-des-cardeurs-acte-iv-scene-4.html

Et vive la concurrence!

Repost 0
17 septembre 2014 3 17 /09 /septembre /2014 15:48

A tous les coups, c'est de ma faute! Je n'aurais jamais du asticoter l'équipe des Rats Noirs de Nostre-Seigne (US RNNS) sur la concurrence fébrile que leur livre l'Olympique Cancelois. Du coup, voilà-t-y pas qu'ils se prennent la rage et mettent les bouchées doubles. <<c'est comme qui dirait un festival depuis le début de la semaine.

On démarre lundi matin, à l'heure du boulanger.

Mercredi 17 septembre: sursaut!

Sur le moment, je me suis demandé si le chariot abandonné sur la droite de l'image, mais il semble que non. Ou alors il a été ramassé dans la matinée par un chineur... mais ça ne devrait pas entrainer de disqualification: je ne pense pas que les employés municipaux aient le droit de pratiquer la poussette. Enfin, ne chipotons pas...

Et mardi matin, belle continuité dans l'effort:

Mercredi 17 septembre: sursaut!

Alors là, vous n'allez pas chercher la petite bête! C'est rien que de la pure participation locale...

Et ce mercredi matin, toujours à la même heure, toujours au même endroit, le forcing continue. Quelle énergie!

Mercredi 17 septembre: sursaut!

Et y sont où, et y sont où, et y sont où les Cancelois?

nananananère, nananananère! (air connu)

Accessoirement, ils ne sont pas les seuls dont on se demande où ils sont....

Repost 0
Published by Phima13
commenter cet article
15 septembre 2014 1 15 /09 /septembre /2014 11:31

J'ai eu l'occasion ici, il y a peu de temps , (http://poubelle-la-vie.over-blog.com/2014/08/vendredi-29-aout-encore-un-scandale.html) de faire, sur le ton badin que vous me connaissez, une légère critique sur la façon dont les amphitrions du haut du Forum des Cardeurs tendaient, tels des gaz parfaits (mais non inodores, bien que sans saveur particulière) à occuper tout l'espace qui leur est offert (gratuitement). Je pointais en particulier l'encerclement de l'ascenceur du parking, en faisant remarquer que c'était un accueil peu amène pour les visiteurs. Il faut croire que ces braves et honnêtes gargotiers lisent cette chronique, et de surplus, qu'ils savent tenir compte de mes remarques.

Non pas qu'ils aient reculé leurs tables - faut pas rêver, mais ils se sont dit qu'il fallait améliorer l'accueil des clients. C'est ce qui ressort clairement de ce qu'on pouvait observer  hier dimanche vers midi.

Lundi 15 septembre: réponse de la bergère.

Il n'y a que les mauvais coucheurs qui diront qu'il auraient pu au moins mettre un canapé 2 places.

D'abord, ce qui compte, c'est le geste!

Et ensuite, qu'est ce qui vous fait penser qu'ils vont en rester là?

Repost 0
Published by Phima13 - dans Forum des cardeurs
commenter cet article
14 septembre 2014 7 14 /09 /septembre /2014 15:12

Vendredi de la semaine dernière, je faisais allusion à la compétition qui semblait s'installer entre deux équipes de Rats Noirs: mes petits protégés de la rue Nostre-Seigne, et les challengers de la rue du Cancel, qui sans vouloir les dénigrer, bénéficient de l'alliance objectives des bars à vin du Forum des Cardeurs. ( http://poubelle-la-vie.over-blog.com/2014/09/vendredi-5-septembre-saine-concurrence.html#). 

Le match a été relancé vendredi dernier par l'équipe du Cancel, qui, toute honte bue -mais pas seulement la honte- affichait clairement le support des alcoolophiles voisins.( C'est la chroniqu eprécédente, je vous épargne le lien)

Ce dimanche vers 11h, le combat reprend de plus belle, evec une attaque de la rue du Cancel, qui n'hésite pas à aborder le terrain favori de l'adversaire.

Dimanche 14 septembre: toujours la concurrence

Pas mal, même si on les sent un peu hésitants sur la verrerie...

Mais la défense de la rue du Cancel est intraitable et riposte immédiatement...

Dimanche 14 septembre: toujours la concurrence

Ah lalala! cher Jean-Mimi, quel match haletant!

Tout à fait, Thierry. Espérons que la commission anti-dopage ne vienne pas briser l'élan de ces deux belles équipes!

Repost 0
12 septembre 2014 5 12 /09 /septembre /2014 14:39

On va encore dire que je m'acharne. Mouais, peut-être.. En tout cas, ce coup-ci, je me sens moins seul, puisque c'est ma copine Picholine ( vous savez, cette olive à la douce amertume et au piquant léger), qui m'envoie cette image prise ce matin vers 8h, rue du Cancel, juste à l'angle du Forum des Cardeurs.

Je ne vais quand même pas revenir sur la transformation du bas du Forum en lieu de consommation de boisson, avec assez peu de modération, de discrétion, et de compacité. On en  largement couvert le sujet par exemple il y a quelques jours - http://poubelle-la-vie.over-blog.com/2014/08/mardi-26-aout-quand-il-n-y-en-a-plus-il-y-en-a-encore.html - ceci n'étant pas une étude exhaustive. Le bar à vins est en train de devenir l'activité la plus importante d'Aix, devant la high tech. 

Et derrière chaque expansion industriel, il y a toujours des effets plus ou moins prévisibles sur l'environnement. Ici aussi....

Vendredi 12 septembre: pour le progrès,contre la gueule de bois

Pour prendre un exemple que j'ai bien connu, l'industrie du semi-conducteur a été obligée, en particulier sous la pression du voisinage et, du coup, de la loi, de traiter ses rejets de sous-produits polluants afin de respecter l'environnement.

On pardonnera à nos législateurs de ne pas avoir encore réagi: le bar à vins est ici une industrie nouvelle, et les effets secondaires ne sont pas encore bien connus. Il faut sans doute créer une commission d'étude. Processus bien connu: on fait un réunion, on boit un coup (ça, ça devrait être facile) et on en recause...

En attendant, ben, les gars, un peu de patience, démerdez vous. Vous n'allez pas arrêter le progrès, quand même...

Repost 0
10 septembre 2014 3 10 /09 /septembre /2014 16:31

Tout espoir n'est pas perdu. Nous avons déjà, dans ces pages, évoqué les interférences entre l'art et nos poubelles. (17 avril: le coin des Arts, reportage d'Elisabeth).

Aujourd'hui, je suis redevable de l'image du jour à ma petite fille Charlotte, qui tient de son père le goût du "street art"...  elle a donc enregistré cette photo près du stade Carcassonne.

Mercredi 10 septembre: une lueur au bout du tunnel.

Il ya de l'espoir. Voilà une génération qui a trouvé un usage fort du container-poubelles.

Aix se positionnant comme une ville d'art et de culture, pourrait-on suggérer à la direction du Patrimoine de remettre en place les containers qui ont été enlevés il y maintenant 4 ans. On passerait un accord avec les étudiants de l'école des Arts, et ça pourrait peut-être convaincre les gens de mettre leurs ordures dedans plutôt qu'à côté, histoire de ne pas gâcher l'esthétique des lieux. J'ajouterais que ce n'est pas plus hérétique qu'une girafe ou un caribou peints sur le mur d'un troquet en plein secteur préservé...

Chiche!

Repost 0
5 septembre 2014 5 05 /09 /septembre /2014 15:08

Tous les spécialistes vous le diront: que ce soit dans le sport, l'industrie, la politique, et même la vie amoureuse, il ne faut jamais s'endormir sur ses lauriers.

Vendredi 5 septembre: Saine (???) concurrence.

Ce message s'adresse en particulier à mes Rats Noirs favoris, ceux qui gèrent le décharge en partenariat public-privé de l'angle des rues Mérindol et Nostre Seigne. Je les ai suivi toute cette semaine; en fait, je suis un peu leur chargé de communication.

Et il faut reconnaitre que lundi, c'était plutôt réussi... Bon si on est puriste, on pourrait chipoter un peu sur l'harmonie des couleurs, et sur une légère faiblesse dans la régularité de la ligne, mais enfin, c'est fort... On sent la maitrise du sujet..

Vendredi 5 septembre: Saine (???) concurrence.

Le mardi, j'étais assez satisfait de mes poulains.

Deux commentaires s'imposent, encore une fois avec l'oeil de l'Amateur.

D'abord une amusante idée de réutiliser en partie les mêmes motifs qu ela veille, histoire de donner au spectateur un sentiment de confort intellectuel; une sorte de familiarité... Un peu comme si on disait au passant: "Toi aussi, tu as participé à ce tas d'ordures. C'est un peu le tien"

Ensuite, et c'est important pour la suite de cette analyse, on observe un allègement de la masse de l'installation. Un peu comme si les artistes étaient attirés par l'approche minimaliste..

Je ne veux surtout pas ici entamer un débat d'experts, mais il est clair que, au sein de l'équipe artistique, il y a des influences plus ou moins contradictoires qui s'expriment.

Cette écart de vue atteint son acmé mercredi, ou la simplification est poussée à l'extrême.

Vendredi 5 septembre: Saine (???) concurrence.

Bon, d'accord, c'est très fort! En plus, on appréciera la "citation" de Van Gogh, voire de la citation de Van Gogh par Masson. La classe!

ceci étant posé, il faut quand même regarder les choses en face: l'ultra-modernisme, ça a son charme, mais ne perdons pas de vue que la compétition pour l'attention du public est acharnée. Ajoutons que le "grand public" a parfois du mal à adhérer aux innovations trop brutales, et se raccroche volontiers aux schémas plus traditionnels.

Vendredi 5 septembre: Saine (???) concurrence.

Et justement, au même moment, un groupe rival investissait un autre lieu, très proche, puisqu'il s'agit de la rue du Cancel, juste à l'endroit ou elle rejoint le fameux Forum des Cardeurs, haut lieu de la vie branchée et culturelle de la ville d'Aix, là où l'on a déjà regroupé la fine fleur de l'architecture contemporaine et de la gastronomie créative, mais pas moléculaire..

Mais là les artistes, conscient peut-être de l'écart de sensibilité entre les deux clientèles, ont choisi le traditionnel, voire l'abondant. On est plus près de Mayol que de Giacometti, malgré l'utilisation astucieuse, quoique vraisemblablement opportuniste, du métal peint.

Toujours est-il que lundi l'équipe adverse attaquait.

Vendredi 5 septembre: Saine (???) concurrence.

Et, forte de son succès de la veille, elle portait mardi un second coup au même endroit. Inspiré par les rivaux de Nostre-Seigne (on peut se poser la question), ils reprennent l'idée de citer des éléments de l'installation de la veille...

Peut-être ont ils été aidés par un bienveillante complicité des services municipaux qui leur ont laissé l'essentiel sur place.

Mais pas de polémique inutile!

Néanmoins,le message est clair pour mes petits Rats Noirs de Nostre-Seigne: Attention le stars, attention! Ce n'est pas parce que vou bénéficiez d'une couverture médiatique de première classe (je suis bien placé pour en parler) qu'il faut croire que c'est arrivé...

Cent fois sur le métier remettez votre ouvrage!

J'allais faire un appel au peuple pour leur fournir un maximum de matière première. Mais franchement, ce n'est pas la peine: de la matière, il y en a tous les jours, en abondance, et variée..

Post Scriptum: les photos de la rue du Cancel nous ont été fournies par notre vieil ami Alain, que nous n'avions pas croisé ici depuis longtemps. Merci à lui.

Repost 0
31 août 2014 7 31 /08 /août /2014 17:05
Dimanche 31 août: le grand dérangement

Je ne sais pas si l'on peut sérieusement comparer la grande transhumance qui commence à agiter notre beau quartier avec la migration forcée des Canadiens Français vers la Louisiane; et qui transforma accessoirement les Acadiens en Cajuns. Je ne suis pas sur non plus que ce soit de très bon goût...

Mais enfin, le bon goût n'est pas non plus ce qui caractérise le mieux ce qui se passe ces derniers jours dans notre bonne rue Mérindol... Et dans le départ, on laisse derrière soi ce qu'on ne pourra , ou ne voudra plus utiliser dans sa nouvelle vie.. Adieu ma couche moelleuse, témoin de folles nuits...

C'est quand même brutal d'abandonner un élément aussi important de son confort, non?

Dimanche 31 août: le grand dérangement

Dès lors, il n faut pas s'étonner que des objets moins "fondamentaux" soient aussi délaissés sur le trottoir d'en face.... En plus, on dirait plutôt un lampe de bureau qu'un lampadaire de salon.

Donc, ça fait plus penser au boulot qu'à de soirées intimes. Alors vlan.. pas de pitié.

Dimanche 31 août: le grand dérangement

Plus difficile de décrypter le obtenu de ce tas, en notre lieu favori (rappel pour le nouveaux venus: angle Mérindol - Nostre Seigne. Prenez note, parce qu'un de ces jours, je vais me lasser de le répéter..)

On distingue vaguement un sèche cheveux, et pour le reste, on dira un truc du genre "Jetez les tous, Dieu reconnaitra les siens"

En tout cas, c'est ce que je me suis dit hier soir, samedi...

Dimanche 31 août: le grand dérangement

Je ne sais pas si j'ai eu tort ou raison, mais ce dimanche matin, le stock était renouvelé... Au même endroit bien sur (ce n'est pas pour rien que cet endroit est mon favori depuis 4 ans maintenant)

Cette fois ci, la disposition est plus claire, ce qui permet de reconnaître un certain nombres d'objets usuels. En particulier un qui, s'il ne trône pas dans les salons, est quand même un objet de la vie quotidienne..

Dimanche 31 août: le grand dérangement

A quelques pas de là, rue des Muletiers, cela fait trois jours que ce tapis, dont tout porte à penser qu'il est d'une facture de tout premier ordre, reste tristement sur le trottoir..

Personne n'en veut, ni un chineur, ni un éboueur... Un drame comme ça, ça me rend triste.

Pensons à celui ou à celle qui, au départ, l'a acheté pour donner à son domicile un peu de chaleur, de confort et d'esthétique. Elle ou lui qui répétait, en le regardant:

"Ici, tout n'est que beauté

Luxe, calme et volupté"

Et vlan, sur le trottoir, comme un vulgaire rond des cabinets..

Ca fait réfléchir, des trucs pareils....

Repost 0

Présentation

  • : Poubelle la vie
  • Poubelle la vie
  • : Les mésaventures d'un quartier qui ne veut pas devenir une décharge publique
  • Contact

Profil

  • Phima13

Que les choses soient claires

Poubelle la Vie n'est inféodé à aucune structure, aucune association, aucun parti. Le contenu éditorial de ce blog reflète les opinions et humeurs de ses rédacteurs, et n'engage qu'eux-même.
Ceci étant posé, ses colonnes sont ouvertes à toute information susceptible de faire avancer le débat.
Bien sur, sous le contrôle complètement arbitraire des rédacteurs. 

pour mémoire

 

Dossier-n-16-0777.JPG



Ce panneau est à la disposition de tous ceux qui souhaitent faire passer un message...

Pour nous contacter

si vous habitez Aix en Provence
si vous vivez une situation analogue
envoyez nous vos commentaires et photos
aix-poubelles@voila.fr