Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 17:23

L'intérêt des cartes postales, c'est qu'elles jouent sur deux émotions: d'abord, on partage instantanément un petit plaisir; ensuite on garde au long du temps un souvenir, éventuellement une nostalgie... Quelques exemples.

J'ai reçu cette semaine une carte d'une amie, que nous avions perdu de vue de puis longtemps...

Une carte de Caroline.

100_8170.JPG

"Un bonjour de la rue Mazarine, où j'ai trouvé un vieux copain!"

Effectivement, cette carte vient de loin. de l'autre côté du cours Mirabeau. Elle a mis du temps pour arriver, on peut comprendre...

 

Une autre carte de ma part, datée de samedi 11h, à l'attention de la mission archéologique du Vieil Aix:

271120101506.jpg

"Souvenir de l'entrée de la Rue Gaston de Saporta. Contre l'ancienne porte du Bourg Saint-Sauveur. on a retrouvé des traces de la démolition des murs qui séparaient la ville comtale de la ville épiscopale. Un trésor archéologique!" 

 

Une troisième carte de ce dimanche matin à 11h, depuis la place des Fontêtes, à l'attention de mon ami Nicolas:

281120101510.jpg

"Cher Nicolas, félicitations pour ta campagne d'affichage pour la réunion du CIQ Mairie-saint-Sauveur, lundi 29, à 18h30, salle Voltaire. Comme tu peux le voir, les gens du quartier font un maximum pour attirer l'attention et la mettre en valeur. Tu ne pourras pas dire que tu n'es pas soutenu..."

 

Une dernière carte, que j'envoie ce matin à 11h30,au Père Noël. Envoyée de l'angle des rues Mérindol et Nostre-Seigne.

281120101507.jpg

 "Petit Papa Noël, quand tu descendra du ciel, avec des joujoux par milliers, tu risques d'avoir un peu de problèmes pour trouver mes petits souliers. alors un tuyau: il y a dans le quartier des Termes un coin d e rue facilement repérable: c'est simple, il y a toujours un tas d'ordures. Tu te poses à coté et tu fais 20m vers le nord;

J'ai des carottes pour tes rennes, et un ami vient de me procurer un petit Saint Amour des plus goulayants.

mais avant de partir tu devras bien te couvrir..

Philippe" 

Repost 0
24 novembre 2010 3 24 /11 /novembre /2010 21:18

Quelques images glanées aujourd'hui au gré de mes pas... Et qui illustrent quelques-uns des principes de base qui régissent la vie des Rats Noirs.

Premier principe: Quand c'est non, c'est non!

241120101498.jpg

Rue de la Treille, à 8h30, le container est vide. Et alors?

241120101499

En plus, j'ai le choix: soit je suis sur le bon côté de la rue, et j'ai largement la place en dehors (c'est même pratique, ces petits crochets à sac).

Soit je suis de l'autre côté de la rue, et je ne vais quand même pas risquer de me faire écraser en traversant. surtout que c'est une rue très passante: le camion poubelle passe 4 à 5 fois par jour... Attention, danger!

 

 

Second principe: j'y suis j'y reste!

Rue Félibre Gault, nous avions déjà repéré cette oeuvre d'art...

241120101500.jpg

Sauf qu'elle se dissimulait timidement entre 2 containers.. Visiblement, en 4 jours, elle a pris de l'assurance D'autant plus qu'elle en a vu, des objets divers aller et venir autour d'elle. Bref, elle est installée. Faudra penser à l'inscrire à l'inventaire des Monuments Historiques et la signaler sur le guide vert..

 

Troisième principe: se garder le droit de changer d'avis.

241120101501.jpg

En haut de la rue Bédarrides, à l'angle de la rue Aude Nous sommes juste à côté d'un magasin d'informatique et de téléphonie. 

Que s'est-il passé?

Un invendu? Et la vitesse du processeur ou la capacité mémoire est devenue insuffisante?

Un retour client lié à un léger problème de défaut visuel de la carrosserie?

Le service après-vente avait entrepris une réparation, et le technicien a filé sa dem? 

Bref, cette pauvre bécane se retrouve au rebut. Mais soyons prudent! C'est bientôt Noël. Les cadeaux high tech vont s'arracher. N eprenons pas le temps d'une rupture de stock.

Donc, on le garde sous la main. 

Si besoin est, il sera toujours temps de le récupérer, de lui filer un coup d e peinture, de rajouter 10 Go de mémoire et d'installer Windows 7. 

Business is business....

 

 

Quatrième principe: Faire preuve d'altruisme

Au diable les petits joueurs. Quand on balance,  rue du Cancel, on balance.

241120101502.jpg

On sait bien que le marché de la récupération est florissant. mais quoi de plus frustrant pour le récupérateur que d'avoir des systèmes incomplets, qui obligent à courir à droite et à gauche pour trouver le bon tuyau, le bon raccord, la bonne vis...

Ici, il ne manque que la documentation de montage. Et encore , elle est peut être dans le sac...

Notre ami Wonderpomme doit être vert d'envie...

 

Repost 0
23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 23:55

Hier mardi, et ce matin, quelques images à la volée, sans queue ni tête, au gré de mes pas.

231120101493

On démarre dans mon quartier, rue de la Treille, par une devinette plutôt facile, enfin, je crois: un de ces 2 objets ne devrait pas être là et encombre l'espace public... Vous avez 10 secondes.

Pas très loin, rue Nostre Seigne, le Père Noël est en avance.

231120101492

Quand j'étais gamin, j'avais reçu une fois un jeu de construction; il fallait contruire un chalet de type savoyard avec de barres de bois qui s'encastraient. C'est pareil, mais version pour adulte, non?

231120101494.jpg

Un peu plus loin, rue d'Entrecasteaux, le vent a fichu en l'air le beau château qu'un de nos Rats Noirs avait construit...

Il aurait du en prendre de la graine sur la Rotonde

231120101495

Quelques règles élémentaires: toujours se mettre à l'abri des vents dominants, et s'adosser à un élément solide. Eventuellement se rapprocher d'une construction qui renforce l'implantation... 

Comme qui dirait les règles du fen shui appliqués au dépôts sauvages. Ca devrait se vendre, ça, non?

 

Je termine par une image qui n'a rien à voir, mais qui m'a fait bien rire. Image prise rue des Bretons, c'est à dire juste à côté du collège du Sacré Coeur. ceci explique celà, sans doute.

231120101496

Près du Sacré Coeur, certes, mais il ne croit pas aux miracles!

 POST SCRIPTUM: Hubert me signale un blog intéressant à Marseille. il est ici link il est aussi à droite de cette page.

C'est toujours réconfortant de se dire que il y en a d'autres qui ont des problèmes...

Repost 0
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 17:28

La paresse m'envahit. Peut-être entré-je en hibernation... Va savoir. Bref, je n'avais pas l'humeur photographique ce jour. Mais, n'est ce pas, nous allions manquer de café, ce qui, reconnaissons le, est un cas d'urgence extrême, surtout au moment d'entre en hibernation.

191120101486.jpg

Donc, tout ça pour dire que sur les coups de 16h, 16h30, j'ai pris le chemin de la place Richelme.. Et puis, là, vous savez ce que c'est, l'homme est faible, et il résiste très peu à la tentation.

Déjà, au sortir de chez moi, au croisement de la rue Nostre-Seigne, je n'ai pu m'empêcher de sortir mon portable... Cela m'a rappelé un de ces graffitis lumineux de mai 68: "La culture, c'est comme la confiture. Moins on en a, plus on l'étale".

Vous me direz que comparer la culture et les boites à pizza, c'est gonflé. Je vous répondrai de grder vos réflexions pour vous.

En montant vers l'Hôtel de Ville, on passe bien sur à l'angle de la rue Félibre Gault, qui est à l'amateur de poubelles ce que la Casa del Habano est à l'amateur de cigare...  

191120101487.jpg

 

Si si, il y a une relation: dans les 2 cas, il faut de la tripe..

Mais revenons au sujet. Au premier abord, une banalité presque décourageante. Mais au deuxième rabord (comme disait mon papa), c'est un peu différent, au second plan. Piqué au vif, je m'approche, et là...

191120101488

 

Iconoclaste! Sacrilège! C'est pas bouleversant? L'auteur de cet acte barbare a tellement honte qu'il a caché le corps du délit. Ou alors, la femme de ménage s'est dépêchée de dissimuler le marbre de Michel Ange qui décorait la salle de bain de la maîtresse de maison, et qu'elle a renversé d'un coup de plumeau...

 

 

Encore sous le choc, je prends ensuite la rue de la Verrerie, puis la rue des Marseillais. La corbeille à l'angle des 2 rues est aussi une halte recommandée par le Guide du Brouetteur.

Et là autre perversion: cuir et clous! Après les iconoclastes, les sado-masos. 191120101489.jpg

Quand je vais raconter tout ça à mon confesseur, je vais déguster...

191120101490.jpg

En redescendant, je passe rue de la Treille, comme ne pèlerinage. 

Première surprise, on retrouve, comme dans le rue Félibre Gault, une tendance à dissimuler ses forfaits derrière le container. La honte commencerait elle à gagner les Rats Noirs?

Allons voir de l'autre côté.

191120101491.jpg

 

 

Merci mon Dieu!

 

Je me demandais avec angoisse comment j'allais me sortir de cette rubrique sans queue ni tête. La providence me sort  très bien de l'impasse: un carton à pizza.

La boucle est bouclée. Nous sommes revenus au point de départ. Miracle de la providence.

Tiens, voici une idée (gratuite), pour un nom de pizzeria: l'alpha & oméga. Avec comme enseigne, une statue d'ange brisée. Ca aurait de la gueule, non?

Repost 0
17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 17:03

Au risque de passer pour un (dangereux) maniaque obsessionnel, j'avais entrepris de continuer mon travail quasi entomologiste de suivi des l'évolution de mon carton de la rue Mérindol (voir les épisodes précédents).

Donc, lundi matin, retour sur le lieu de l'expérience et relevé scientifique, vers 8h30 :

151120101480.jpg 

Développement intéressant; léger épaississement. Et apparition d'un "rejet" sur la droite. Structure en rhizome? 

Bref, je peaufinais déjà ma communication à l'Académie des Sciences, mais soudain tout s'effondre: à 16h30, plus rien! J'espère que ce n'est pas un concurrent qui m'a coupé l'herbe sous le pied...

Donc, ce matin, vers 8h40, je pars d'un pas hésitant... Au coin du Forum des Cardeurs, une image d'une banalité pas très encourageante...

171120101482.jpg

Oui, c'est l'automne; les feuilles mortes se ramassent à la pelle (les souvenirs et les regrets aussi, mais tout ça est au fond du sac..) Bref j'avais le blues.

Et bien j'avais tort. Ma curiosité a encore été frappée, et ce en 2 endroits distincts. Je vous le fait en 2 paragraphes séparés.

I/ Notre point test habituel (Mérindol, Nostre Seigne, ne me dites pas que vous avez oublié)

Première image: 8h40. Dans l'absolu, pas de quoi fouetter un Rat.

171120101483.jpg

Deuxième image: 10h:

171120101485.jpg

Tout s'est recroquevillé. Est ce l'effet du froid? Ou un maniaque du rangement?

 

II/ Rue Lieutaud (petit bout)

Première image: 8h40

171120101481.jpg

Il y a eu de l'agape hier soir. ou alors du foot à la télé...

Deuxième image: 10h: attention! hop!

171120101484.jpg

Glissement du pack de bière pour rejoindre les bouteilles. jusque là ça m'a l'air cartésien.

Mais la boite à pizza a disparu. Aurait on introduit dans le ramassage sélectif un critère d'épaisseur du carton?

Tout ça, c'est trop fort pour moi!

Repost 0
14 novembre 2010 7 14 /11 /novembre /2010 16:17

Allez savoir pourquoi, en contemplant la série de photos autour de laquelle je voulais construire cet article, le souvenir de Disney s'est imposé à moi. Non, pas de rapport entre Mickey la Souris et les Rats Noirs, rassurez vous. Je pensais plutôt à sa série de documentaires "true life adventure" qui faisait les délices en technicolor des premières parties des séances de cinéma de mon enfance. les équipes de Disney utilisaient en particulier un trucage facile, mais bluffant, qui consistait à prendre des photos, à partir d'une caméra fixe, à intervalle de temps régulier, d'une plante en train de pousser. Puis de projeter l'ensemble à 24 images par seconde. Le spectateur voyait ainsi en quelques secondes une pousse sortir de terre, se développer, une fleur s'ouvrir etc...

Quel rapport? Eh bien, si j eprends par exemple ma rue Mérindol, souvenez vous de cette image prise le 7 novembre (je vous l'ai déjà montrée):

061120101460 

Et bien on peut revenir le 12, et reprendre la photo

121120101471.jpg

Et puis le 13, pour vérifier

131120101473.jpg

Et on pourrait continuer: aujourd'hui le carton est toujours là... C'est l'avantage d'avoir un sujet inamovible.

Remarquez pour que le film soit instructif, il faut suivre de près l'évolution. S'il y a trop d'écart entre le sprises, on peut perdre le fil de l'histoire 

 

081120101468

Exemple, rue de la Treille:

Le 8 novembre, ici à droite

Et puis le 9, ci dessous:

091120101469

111120101470.jpg

Et puis le 11, ici à droite.

Et le 14 ci dessous.

141120101478.jpg

 

Indéniablement, comme vous le voyez, il y a un manque de fluidité flagrant: le scientifique a du mal à discerner des tendances et les règles de l'évolution...

Je vous le dis sans détour, la vie de chroniqueur scientifique, ce n'est pas de la tarte. Mais parfois une démarche routinière peut vous mettre par hasard sur une piste prometteuse...

 

071120101464.jpg 

Tenez par exemple, les containers de la rue Félibre Gault. Le 7 novembre, on avait le sentiment que c'était la routine; un peu high-tech, mais la routine...

Et le 14, il y a comme une rupture dans le continuum:

141120101475.jpg

Complexité du phénomène. Perplexité du scientifique, vous pouvez l'imaginer. Une mutation brusque?

Mais c'est là que la méthodologie entre en jeu. La mutation, elle n'est pas circonscrite à cet endroit. C'est en fait une épidémie.

Tenez, rue des Magniers, juste à côté, au même moment...

141120101476.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 Inquiétez vous braves gens, parce que l'épidémie est déjà arrivée à notre refuge, à l'angle des rues Mérindol et Nostre-Seigne

131120101472.jpg

Allez, c'est bien compliqué, la démarche scientifique.

Si seulement pouvait être aussi simple que rue Nostre Seigne: 

141120101479.jpg

 

Cette épave là, ça fait 3 à 4 semaines qu'elle est là. Elle n'a pas bougé d'un poil, elle n'a pas évolué d'un iota. De temps en temps, un ivrogne pisse dessus....

Le bonheur de l'ordurologiste....

Repost 0
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 18:53

je me suis permis de couper en deux le reportage de notre bon ami Hubert sur les cérémonies du 11 novembre. 

Comment parler de la Grande Guerre sans évoquer la brave Madelon, qui remplit nos verres, et trinque avec les poilus...

Dossier-n-10-0882.jpg

Visiblement, elle n'a pas chomé, la pauvre fille. Et l'on retrouve un peu partout des souvenirs de la la beuverie qui a célébré l'Armistice tant attendu...

Rue Manuel, on peut même dire qu'on n'y est pas allé avec le dos de la cuiller, voire de la louche

Dossier-n-10-0902.jpg

Mélanger, ça ne rend pas malade? Enfin, c'est pas nos oignons.

Rue d'Italie, il y a clairement eu fraternisation avec nos alliés d'Outre-Manche, à en juger par les restes...

Dossier-n-10-0912.jpg

 

Au fait, saviez vous que jusqu'au début du XIXeme les Anglais ne buvaient pas de whisky, qu'ils considéraient comme une gnôle réservée à ces ploucs d'Ecossais (Colin, if you read me, please forgive.. I'm just quoting) ou d'Irlandais. Ils préféraient de loin le cognac, qui en plus leur rappelait, comme le Bordeaux, la bonne vieille guerre de Cent Ans .

Pourquoi ont ils changé d'avis... devinez, c'est la faute à....

Dossier-n-10-0914.jpg

NAPOLEON! Avec le décret du blocus continental, il devint impossible de se procurer du cognac en Grande Bretagne, et ils se rabattirent sur le whisky. Vive l'empereur!

Rappelons que les Ecossais ne mettent pas de glace dans le scotch; en revanche, il est de bon ton de l'allonger avec de l'eau fraiche.

Dossier-n-10 0926

Connaisseurs, nos Rats Noirs..

 

Mais quand même, la reine de la nuit, ça reste la bière.

Dossier-n-10-0921.jpg

Boisson favorite de nos ancêtres les Gaulois, de nos alliés Belges, Hollandais et Britanniques..

Même les Chinois et les Japonais en fabriquent (au fait, vous savez que le saké est une bière, obtenue par fermentation, et non pas un alcool distillé)

Et on peut même la partager au nom de la réconciliation avec nos ennemis d'Outre Rhin...

Dossier-n-10-0922.jpg

La route est longue jusqu'à la paix universelle, mais on y arrivera...

On porte un toast?

Repost 0
Published by Phima13 - dans Les autres aussi
commenter cet article
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 00:00

Ce jour de gloire étant arrivé, Hubert est sorti de bon matin; sans nul doute pour aller assister à une prise d'armes. Mais sa marche en avant a été entrecoupée d'arrêts fréquents. Il nous propose ici une commémoration légèrement décalée..

Dossier-n-9 0875

Premier arrêt: il a bien fait d'attacher sa selle avec un antivol solide. sinon, on la lui aurait volée avec le reste de la bicyclette... On n'est jamais trop prudent... La première utilisation militaire de la bicyclette eut lieu pendant la seconde guerre des boers, en Afrique du Sud. Pendant la première guerre mondiale, la bicyclette fut utilisée intensément, tant dans l'infanterie que le renseignement, la transmission des ordres et le secours aux blessés..

Continuons notre chemin, place Ramus:

Dossier-n-9-0877-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'état-major est passé par là...

Dossier-n-9-0879.jpg

Poursuivons notre route, elle nous mène ensuite rue Verrerie: 

Dossier-n-9-0880.jpg 

Camouflage, dissimulation furent bien sur des arts développés avec ardeur sur le front On constatera qu'il reste trace, ici, de cette capacité à utiliser le moindre recoin...

Nous voici rue du Plan..

Dossier-n-9-0883.jpg

Certainement, nos braves poilus, qui passaient des semaines dans la boue sans pouvoir même se changer auraient apprécié le confort d'une machine à laver!

A l'angle de la rue Esquiche Coude:

Dossier-n-9-0886.jpg

Abandonnés par l'intendance, des emballages qui on du contenir des rations de "singe".

La nourriture était importante pour le moral des troupiers. mais elle était médiocre au front, et parfois dans les tranchées, il fallait la disputer aux rats, qu'on appelait les "gaspards" 

Et nous arrivons rue Gibelin:

Dossier-n-9-0887.JPG

 

 

Cette fois, nous avons indéniablement de quoi constituer un rempart, voire une fortification..

Bon d'accord, ça manque un peu de barbelé...

Ne desespérons pas, car impasse des Eyguières nous trouvons de quoi renforcer nos travaux de construction d'une casemate.

Dossier-n-9-0889.jpg

Dossier-n-9-0891.jpg

Dossier-n-9-0892.jpg

Dossier-n-9-0895.jpg

Quelques traces de combats furieux, ci- contre rue Constantin, 

 

ci dessous, rue des Epinaux

Dossier-n-9-0898.jpg

Les fins connaisseurs auront reconnu une des marottes de l'ami Hubert: le petit tas..;

 

Sur un champ de bataille, rien d'étonnant... 

 

 

Et la rue des Epinaux (axe du Triangle des Bermudes) n'en reste pas là, avec d'autres dépôts à nous offrir:

Dossier-n-9-0897.jpg

Dossier-n-9-0900.jpg

Non non ce n'est pas fini: souvenez vous, la guerre a été longue. Deux vues de plus.

A gauche, Rue Manuel.                                                                                 A droite rue de la Fontaine d'Argent

 

Dossier-n-9 0905

Dossier-n-9-0904.jpg

A gauche, rue de l'Opéra,                                          A droite place Ganay, étonnamment propre 

Dossier-n-9-0909.jpg

Dossier-n-9-0907.jpg

Continuons par un petit tour rue d'Italie...

Dossier-n-9-0913.jpg

Dossier-n-9-0916.jpg

Au passage, ne manquons pas la minute de silence au pied du platane de l'angle de la rue Fernand Dol. On notera qu'à l'occasion, il a été décoré d'un super tag rouge Non, ce n'est pas le logo de la superette..

Dossier-n-9-0915.jpg 

 

Dossier-n-9-0918.jpg

Retour dans les méandres des petites rues, avec la rue du petit Saint Esprit.

 

Hubert est en extase: encore un petit tas, et ce, juste au pied du panneau "défense de déposer des ordures".

 

Et en gestation, ce qui pourrait devenir un gros tas...

Dossier-n-9-0919.jpg

 

Dossier-n-9-0920.jpg

Au passage, perdu dans la campagne, un train de munitions...

Dossier-n-10 0910

Pour terminer cette évocation de la Grande Guerre, un dernier chapitre consacré au Maréchal Joffre, d'abord dans la rue qui porte son nom:

Dossier-n-10 0923

Dossier-n-10-0924.jpg

Je n'ai pas tout compris, mais il y a une histoire de poubelle baladeuse qui joue à cache cache avec les sacs à crotte... Bref, il y a de l'animation...

Dossier-n-10-0925.jpg

Et pour terminer, une petite image de l'impasse du maréchal déjà cité.

Dossier-n-10-0927.jpg

Pauvre Maréchal joffre.

Il s'est couvert d'honneur.

Il s'est couvert de gloire.

On l'a couvert de décorations.

On l'a couvert de louanges...

Je me demande s'il a mérité le genre de couverture que nos Rats Noirs lui imposent jour après jour...

Allez, repos. vous pouvez fumer; mais ne balancez pas vos mégots par terre, ils finiront dans l'Arc.....

 

 

 

 

Repost 0
Published by Phima13 - dans Les autres aussi
commenter cet article
6 novembre 2010 6 06 /11 /novembre /2010 17:28

Ce samedi après midi, vers 14h30, juste une petite course de 5 minutes, vers la cathédrale. 

En sortant, je prends la rue Mérindol à droite: rien n'a changé depuis jeudi:

061120101460.jpg

Bizarre, tout autour, depuis 3 jours, les sacs poubelles vont et viennent au rythme des passages du petit camion. ce "machin" reste, envers et contre tout. Une protection? pas encore assez encombrant...

En montant la rue du Bon Pasteur, deux images qui ont le mérite de faire sourire...

A droite d'abord, joli tableau minimaliste. Du Tapies en couleur

061120101463.jpg

A suivre!

Et plus haut le container de Sciences Po, chargé de second degré et d'images subliminales

061120101461.jpg

Au passage, on a jeté un oeil dans la rue de Venel. Image moins poétique, et malheureusement plus habituelle:

061120101462.jpg

Et oui, tout ça, samedi, à 14h30...

on fera de l'humour une autre fois, je suis à la bourre...

Repost 0
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 00:00

Au moment d'ouvrir cette page blanche, je ne peux m'empêcher de penser à la somme fournie hier par Hubert. Et quand je considère mon dossier du jour, je me sens tout petit. Mais enfin, on ne va pas se mettre à faire des complexes. Nous travaillons à un Grand Oeuvre, et chaque pierre de l'édifice compte: je vais donc me contenter de mon petit tour habituel de mon pâté de maisons.

021120101448.jpg

On démarre mardi 2 au matin, vers 8h30, rue Nostre Seigne.

 

Le monstre du Loch Ness est toujours là. Mais il ne bouge plus... Finalement, il n'a pas survécu à l'atmosphère d'Halloween. Objets inanimés, avez vous donc une âme?

 

En tout cas, il n'est pas mort de soif, parce que dans l'angle du renfoncement, de l'autre côté de l'épave du scooter, on trouve d'autres cadavres.

021120101449.jpg

On dirait une nouvelle tradition dans le quartier...

Un peu plus loin, rue de la Treille, autres images familières: le container déjà repu à cette heure matinale....

021120101450.jpg

Avec en prime, à coté, un supplément original: un vieux couvre lit, d'une blancheur surprenante.

021120101451.jpg

021120101452.jpg

Et en face, une poussette qui devrait pouvoir encore servir, ne serait-ce qu'à transporter des canettes de bière...

Et n'oublions pas le petit recoin-contre-la-boite-de-nuit, qui s'est remis en service.

021120101453.jpg

Mercredi 3, toujours vers 8h30, retour sur les lieux du crime.

A tiens, on a enlevé la dépouille du monstre du Loch Ness; on s'y était presque attaché...

031120101454.jpg

Heureusement, le scooter est toujours là. personne au niveau de la Police Municipale ne l'a encore remarqué (c'est vrai qu'il n'y a que 15 jours qu'il est là) En revanche, les buveurs nocturnes, eux, on bien remarqué qu'il pouvait être utilisé en toute liberté. Au moins, on a la preuve que ce ne sont pas des agents de l'ordre qui picolent en chantant la nuit...

Et ce matin, le container de la rue de la Treille est un peu moins gonflé...

031120101455.jpg 

 

041120101456.jpg

Ce jeudi 4, vers 8h45, il est redevenu discret. En fait rue de la Treille, un seul élément notable: c'est notre fameux petit recoin-contre-la-boite-de-nuit. 

A force de s'entendre répéter qu'il ne faut pas y déposer de sac poubelle, le Rat Noir local a bien reçu le message: pas de sac, on jette directement par terre (rappelons pour les nouveaux lecteurs que le container montré plus haut est à environ 5 mètres)

Aujourd'hui, c'est la rue Mérindol qui apporte sa contribution. Il y a un alignement de sacs dont je vous fait grâce; Nous ne nous intéresserons qu'à des traces de bricolage nocturne:

041120101457

Et quand je pense que l'on prétend que notre belle jeunesse se vautre dans le stupre et la fornication..

Non, Monsieur, la Jeunesse Française, la nuit, elle change ses ballons d'eau chaude. 

Prenez en de la graine!

Repost 0

Présentation

  • : Poubelle la vie
  • Poubelle la vie
  • : Les mésaventures d'un quartier qui ne veut pas devenir une décharge publique
  • Contact

Profil

  • Phima13

Que les choses soient claires

Poubelle la Vie n'est inféodé à aucune structure, aucune association, aucun parti. Le contenu éditorial de ce blog reflète les opinions et humeurs de ses rédacteurs, et n'engage qu'eux-même.
Ceci étant posé, ses colonnes sont ouvertes à toute information susceptible de faire avancer le débat.
Bien sur, sous le contrôle complètement arbitraire des rédacteurs. 

pour mémoire

 

Dossier-n-16-0777.JPG



Ce panneau est à la disposition de tous ceux qui souhaitent faire passer un message...

Pour nous contacter

si vous habitez Aix en Provence
si vous vivez une situation analogue
envoyez nous vos commentaires et photos
aix-poubelles@voila.fr