Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 juillet 2011 7 03 /07 /juillet /2011 10:38

Pour vivre heureux, vivons cachés

Dans ces lignes, nous avons tendance à toujours privilégier le spectaculaire avant tout: appartements vidés sur le trottoir, totalité des cours de fac de l'année jetés au vent, électroménager victime d'obsolescence plus ou moins programmée.

N-12-0524-copie-1.JPG

Du coup, nous passons à coté d'images souvent insolites, voire poétiques, sous prétexte qu'elles semblent peu significatives. Bien sur, par réflexe, le chasseur va saisir ces images; mais ensuite, comment les placer en face d'un canapé défoncé ou d'un tas d'ordure.  Alors voici un petit florilège; des photos prises au cours du dernier mois à des endroits divers que vous reconnaîtrez peut-être au passage.

Ici à gauche, c'est facile; c'est quasiment de l'exhibitionnisme sur la place des Fontêtes. 

Mais il y a des tentatives d'être plus discret, comme ici rue des Muletiers

N-12-0506-copie-1.JPG

Cette fois, la tentative de camouflage échoue: les barreaux sont trop serrés (pourtant c'est un gag classique de BD, le gros qui ne passe pas entre les barreaux..)

On peut jouer aussi sur la hauteur à laquelle se situe la cachette

N-12-0620.JPG

Ici, à gauche, rue Mérindol, on est à 2 mètres du sol.

C'est ça, avoir le bras long; d'ailleurs, de nos jours, les étages élevés ont la côte... (saviez vous que l'invention de l'ascenseur est à l'origine du développement de la banlieue autour des villes? Avant, les riches habitaient au premier étage, les petits bourgeois au second et les ouvriers au dernier étage. Avec l'ascenseur, plus de honte à grimper les étages. Donc les prix des appartements ont eux aussi pris l'ascenseur. Et les étages ouvriers ont été remplacés pr les banlieues ouvrières. C'était la minute historique de tonton Chlorophile)

Et on peut combiner la hauteur et la protection contre les intrus... Comme ci dessous, rue Lieutaud.

N-12-0571.JPG

 

 

Ca a un petit coté mystère de l'Orient. Les belles mystérieuses derrière les moucharabiehs... ce qui est tout à fait logique: nous sommes à l'arrière d'un restaurant pakistanais (qui n'en peut mais)... relisez donc les Contes des Mille et Une Nuits (mais pas dans la traduction de Galland. prenez plutôt celle de Richard Francis Burton) Vous verrez que derrière les moucharabiehs, il y avait de l'ambiance et qu'on savait accueillir le Simbad de passage.

Bon c'est pas tout ça, nous parlons des étages chics, mai il exoste des entresols misérables te crasseux dont viennent maintenant 2 exemples poignants...

Chez les Thénardier, rue Nostre Seigne

N-12-0583.JPG

Et chez David Copperfield, rue de la Verrerie..

N-12-0587.JPG

Et puis, il y a le travail d'artiste; le truc devant lequel on ne peut tirer que son chapeau. Alors situons la scène.

Nous sommes sur le cours Mirabeau, devant une boutique plutôt branchée de vêtements plutôt leisurewear, comme on dit dans la quartier Mazarin. Pour égayer le dallage du trottoir, on y a disposé des arbustes (orangers?) dans des caisses de bois. Le pied de ces arbustes est protégé par des grilles de métal. On se demande bien pourquoi.

N-12-0549.JPG

Comme aurait dit Desproges, de deux choses l'une:

Ou bien les détritus ont été déposés avant la grille, et ça m'étonnerait quand même un peu.

Ou bien ils ont été déposés après, et ça m'étonnerait quand même beaucoup..

Repost 0
2 juillet 2011 6 02 /07 /juillet /2011 00:00

 conteuse.jpg

Tatie Caroline a une belle histoire à vous raconter, les enfants... Alors asseyez vous en rond, soyez sages et ouvrez grand vos oreilles.

Or donc, le 27 juin au soir, le Bon Roi René avait convié le ban et l'arrière ban de son bon peuple à s'esbaudir sur le cours, après les neuf heures et demi. Il s'agissait de lui faire entrevoir les fastes vocaux et musicaux que sa cour allait connaître dans les semaines à venir. A cet effet, il avait donc rassemblé au pied de sa statue nombres de musiciens et de choristes arrivés des brumes d'Albion afin d'accompagner un groupe de troubadours des deux sexes et de différents pays.

Cendrillon avait très envie d'aller assister à ce spectacle, d'autant plus qu'elle savait que ses méchantes cousines seraient aux premières loges, à la terrasse des 2G. Elle pria donc sa marraine la Fée de lui fournir un véhicule lui permettant de se rendre sur les lieux? Ce que la marraine fit avec grand plaisir et en utilisant sa technique maraîchère habituelle. Et zou!

images.jpeg

"Oh dis donc, dit Cendrillon, j'aimais mieux le Carrosse de la dernière fois!"

"Oh là, répondit la Marraine  (avec un fort accent de Marseille) d'abord, le Cours va être cafi de monde, et en plus tu n'as pas le permis, alors commence pas à me faire des cagades, ça ira très bien. Et n'oublie pas comme la dernière fois, retour avant minuit, sinon, tu rentres à pied."

Cendrillon fit contre mauvaise fortune bon coeur et se rendit sur le Cours. Et là elle fut absolument subjuguée par le spectacle. C'étaient des extraits de la Traviata opéra de Verdi. Violetta était interprétée par Irina Lungu, une jeune Russe, aussi belle qu'elle, et dotée d'une voix ensorcelante. Les centaines de spectateurs venus là étaient absolument sous le charme, d'autant que les autres chanteurs tenaient leur rang sans problème... Du pur bonheur. (Accessoirement si la Marraine la Fée peut fabriquer des billets supplémentaires pour l'Archevéché à partit de feuilles de platane, nous sommes preneurs..)

Du coup, Cendrillon ne vit pas le temps passer. Elle courut autour des musiciens et chanteurs. Peut-être même chercha-t-elle à draguer le ténor  ou la basse qui était assez joli garçon (et en plus, il est barbu...)

Toujours est-il qu'à minuit, sur le bord du Cours, il y eut un grand flash et hop!

100_9746.JPG

Ben oui, quoi. Avec un citrouille, ça aurait fait une voiture beaucoup trop grosse! Et puis de toute façon, Cendrillon n'a pas le permis...

Repost 0
Published by Phima13 - dans Un peu d'air pur
commenter cet article
1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 10:58

Petit à petit, l'oiseau fait son nid.

Vous l'avez sûrement ressenti au fil de mes dernières chroniques, notre fameux point test, à l'angle des rues Mérindol et Nostre-Seigne, donne l'impression de s'améliorer.

Mais, il ne faut pas sous estimer la résistance des Rats Noirs, ni leur persévérance rusée. Et voilà que ça repart, doucement mais sûrement.

Mardi 28, à l'heure du boulanger, 8h30, petite surprise...

N-12-0605.JPG

Bon, que je me dis, c'est un incident de parcours. Nos super-nettoyeurs vont t'enlever ça en 2 temps 3 mouvements...  Ben non, le lendemain c'était encore là...

Et hier jeudi 30 juin, à la même heure (je suis comme Kant: une vie réglée comme du papier à musique), la situation s'est disons.... un peu dégradée...

N-12-0615.JPG

On remarquera au passage que, puisque les encombrants, c'est le problème d'un autre, ce qui est à côté devient illico encombrant; même un petit sac McDo.

Et ce matin vendredi 1er Juillet, toujours vers 8h30, visiblement l'abcès a pris...

N-12-0621.JPG

Sympa, on a laissé la prise d'eau libre pour pouvoir nettoyer ailleurs...

On va suivre, rassurez vous, demain est un autre jour...

(Message personnel: Caroline, un seau à glace!..)

Bon, c'était le proverbe du jour. Et à part ça? 

A aprt ça, la rue de la Treille continue, imperturbable, son petit bonhomme de chemin; ce matin, elle en était là...

N-12-0617.JPG

Et les coussins? Ils sont où, les coussins? Vous ne croyez quand même pas qu'on va aller les chercher place des Fontêtes? Sans blague....

 

Repost 0
27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 11:21

Aucun doute, il y a un Bon Dieu pour les blogueurs voute1-1.jpg, j'en veux pour preuve l'enchaînement d'image qui s'est produit ces derniers jours.

(Accessoirement, un avantage de la fréquence un peu plus bass de ces chroniques, c'est qu'il devient plus facile de créer des articles thématiques, plutôt que chronologiques. mais je ne suis pas là pour vous parler de mon angoisse de la page blanche)

Toujours est-il que la Providence a mis sur mon chemin un certain nombre d'images convergentes. Ne boudons pas notre plaisir (!???!)

Nous sommes donc jeudi 23, il est 16h et je sors de chez moi, rue Mérindol:

N-12-0584.JPG

Tiens donc, la saison des grandes migrations commence.  On va donc voir les appartements se vider de leur superflu...

Dont acte. L'épisode suivant nous est fourni par l'infatigable Caroline, mais avec l'honnêteté intellectuelle qui la caractérise, elle nous annonce qu'il s'agit en fait d'images de seconde main, qui lui ont été transmises par des complices d'autres blogs. (A quand le grand rassemblement unitaire? Tous ensemble, tous ensemble, ouais, ouais!) 

Nous sommes donc maintenant dimanche 26, il est 19h, Place des 3 Ormeaux au coeur du Triangle des Bermudes (que nous pensions pacifié).

bel-ormeauA.jpg

Bel-ormeau-B.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vue de profil et vue de face. Même le garage à vélo y est passé. 

 

 

Pour finir la séquence, nous sommes maintenant ce lundi 27, il est 9h du matin, rue de Célony, pile à la grille d'entrée du Pavillon Vendôme, un des sites "délicieux" de l'Aix que nous aimons tous.

N-12-0601.JPG

le duc de Vendôme aurait il été exproprié? Ou a-t-il changé de maîtresse? En tout cas, du passé il fait table rase et de plus, il cache des choses aux yeux du public...

N-12-0602.JPG

Et de plus le jardinier a été viré... A moins qu'il n'ait enlevé la maîtresse du Duc (on se croirait dans Desesperate Housewifes) en tout cas, il a abandonné ses outils de travail.N-12-0603.JPG

Et finissons rue de la Treille, vers 10h. Un vrai cadeau pour ceux qui aiment laver leur linge sale en famille...

N-12-0604.JPG

 

Repost 0
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 18:18

Vous l'avez probablement remarqué, mais hier, mardi 21 juin, c'était la fête de la Musique. Si, si... Les grincheux auraient probablement dit "Si Mozart était encore vivant, il se retournerait dans sa tombe", mais personne ne les aurait entendus.. Mais ce n'est pas le sujet de cette chronique.

Nous allons donc vous narrer cette journée, avant, pendant et après...

claude.jpg

AVANT:  Tout a démarré comme une journée tout à fait normale.

Il était 9h30 quand l'ami Claude est passé rue du Cancel, devant la Mairie Annexe "Exemple de mobilier urbain" dit il, non sans une certaine ironie.

De mon coté, c'était même franchement une journée calme. sans cette touche de couleur, rue Nostre Seigne, je searis peut-être passé mon chemin sans me retourner.

N-12-0573.JPG

 

Coquetterie ou anticipation du contenu artistique de la journée. Va savoir...

 

Même rue de la Treille, on en était encore vers 17h à remplacer la faible quantité par un effort d'originalité. C'est quoi ces machins blancs, à droite?

N-12-0574.JPG

PENDANT: C'est dur de résister à la tentation d'aller voir ce qui se passe dehors quand, visiblement, ou plutôt acoustiquement, ça pulse... Nous voilà donc partis avec armes, bagages et petits enfants vers le cours Mirabeau...

N-12-0576.JPG

N-12-0575.JPG

Ci dessus et ci contre, nous sommes rue de la Masse. Il est environ 22h30. Ca, c'est de l'ambiance!

Ci dessous, nous somme sur le cours Mirabeau itself

N-12-0578.JPG

Scientifiquement, ma connaissance de l'espèce a bien progressé, et je crois même avoir trouvé un nouveau chapitre pour ma thèse "Moeurs sociales et sexuelles des Rats Noirs. Contribution à l'étude du comportement en groupe". Je pense que c'est général dans le monde animal: la réaction instinctive au plaisir: le chat ronronne; le chien remue la queue; le Rat Noir en fout partout.

 

APRES: Terminons par les séquelles ce matin, mercredi 22.

Chapeau, les équipes de nettoyage ont fait un sacré boulot. On les met ici suffisamment en boite le reste du temps pour reconnaitre que, tels les petits nains d ela Montagne (bergeronnette, verduret), ils ont fait une sacré besogne. Peut-être une remarque: partout ou il y a des petits pavés, il restait beaucoup de morceaux de verre...

Ceci dit le Rat Noir dort peu, et à 10h30, derrière la Cour d'Appel, la fête continuait!

N-12-0579.JPG

Repost 0
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 15:38

Caroline n'a vraiment aucune pudeur... Voilà-t-y pas qu'elle m'envoie ce message provocant:

"Phineschein n'a pas de chance ..... vraiment .... elle , elle a des crottes sous ses fenêtres alors que moi, j'ai droit à deux cartons de livres .  c'est injuste. enfin, ça dépend pour qui .... lalalalala .... "

100_9589.JPG

1fdc7b4b45f8458611f0089ad9860b2a.jpg

Du coup, elle propose même de rebaptiser la rue du Maréchal Joffre  " rue Bernard Pivot".

Attention Caroline, vous frisez la correctionnelle avec un tel manque de solidarité avec vos camarades et de respect vis à vis de nos monuments nationaux ...

Alors du coup, forcément, je me sens obligé de faire preuve de solidarité avec mes camarades d'infortune.  Faut dire que je n'ai pas à me fatiguer beaucoup. Suffit de se baisser.

Tenez, hier jeudi, par exemple, vers 8h du matin:

N-12-0545.JPG

C'est à notre point test: rue Mérindol et Nostre Seigne. Ne me demandez pas ce que c'est. C'était déjà là la veille dans l'après-midi. En tout cas, pas de regret, c'est vraiment démoli... Et ça n'a pas empêché l'utilisation en urinoir du recoin..

N-12-0546.JPG

Quelques minutes plus tard, rue Aude. C'est aussi une image familière. Les Rats Noirs locaux s'acharnent: non seulement on balance, mais en plus on empêche de nettoyer.

C'est vrai qu'on leur a beaucoup reproché une action désordonnée; ici, clairement, il y a un plan...

 

Ce vendredi matin, maintenant. J'ai reçu un gros paquet par Chronopost, et après l'avoir déballé, je me suis dit: "Il est 11h, à cet heure ci, le container a été vidé. Débarassons nous illico de l'emballage!" Me voilà donc parti rue de la Treille, en bon petit soldat. Et là, euh, comment dire...

N-12-0547.JPG

Pour tout vous dire, un autre monsieur est arrivé 10 secondes après moi. Il était assez furieux et m'expliqua qu'il avait appelé la mairie. Ce faisant, il tirait vers les autres sacs le fameux petit tas, qui en fait est un sac de ciment éventré. Dons, il aurait du être à droite de l'image, mais il a été astucieusement enfoui au milieu des sacs poubelles. On verra bien demain si le stratagème a fonctionné...

Enfin, je me suis fait un nouveau copain; et j'ai gagné un nouveau lecteur. Nananèèère!

Repost 0
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 18:00

Depuis le jour de son arrivée au sein de notre groupe, nous nous sommes toujours posé des question sur le mystérieux Hubert; souvenez vous, nous pensions qu'il était sinon agent secret, au moins impliqué dans des opérations pas très claires; et sa disparition à intervalles réguliers alimentait nos doutes...

En fait j'avais quelques doutes, et j'ai réussi à me procurer une video clandestine nous le montrant en pleine action.

En fait, j'avais découvert que notre ami Hubert était au Brésil. Et bingo, j'avais raison: il y a 2 jours, il nous a fait parvenir une série de cartes postales assez sympa.
" Quelques photos du tri sélectif des poubelles au Brésil: un festival de couleurs, pas toujours identiques, mais ça a l'air de fonctionner!

DSCF5020.JPG

N-12-1144.jpg

N-12-1133.JPG

N-12-1134.JPG

N-12-1137.JPG

N-12-1138.JPG

N-12-1141.JPG

N-12-1142.JPG

Ici, on voit un employé en train d'effectuer la relève des containers avec des sacs de couleurs différentes:

N-12-1139.JPG

Et pour finir en beauté, sur la plage d'Ipanema, à Rio, des poubelles qui en jettent!"

N-12-1145.jpg

Bref, Hubert est rentré de Rio regonflé à bloc avec de la musique et des couleurs plein la tête. 

Et il est arrivé tout guilleret près de chez lui, le 13rue du Maréchal Joffre: et là PATATRAS!

"C'est sympa de retrouver sa bonne vieille ville avec ses habitudes: environ 15 m de linéaire, en plein après-midi..."

N-12-1151.JPG

N-12-1150.jpg

Et bien oui, mon cher Hubert, faut pas rêver. Il y a effectivement une différence entre le vieux continent et les anciennes colonies. C'était bien la peine de faire tant d'efforts: ils ne veulent pas faire comme nous....

Repost 0
Published by Phima13 - dans Les autres aussi
commenter cet article
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 18:34

Oulala  les copains, j'ai failli oublier. Le week end prochain c'est la nouvelle édition des Flâneries d'Art organisées par notre chère Andréa Férréol, comme tous les ans

Flaneries-2011.jpg

Cette année ça se passera dans 7 jardins du quartier Mazarin. Comme d'habitude, peintres, sculpteurs, plasticiens, et cette année beaucoup de musiciens et de récitants.

Tous les détails sur le site Aix en oeuvres, ici: link

Et si vous ne connaissez pas cette manifestation, vous pouvez vous rapporter à notre conseil de l'année dernière? en cliquant ici:  Spécial copinage: Aix-en-oeuvres

nous vous souhaitons une bonne ballade...

Repost 0
Published by Phima13 - dans Un peu d'air pur
commenter cet article
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 10:08

Conference1-ba664.jpg

Chers confrères et amis,

Notre séminaire de ce jour sera consacré à un autre volet du problème que nous avons l'habitude de traiter dans nos conférences.

Nous allons en effet nous concentrer sur l'abandon, non pas de déchets ou de détritus sur la voie publique, sur leur récupération et leur éventuelle réutilisation.

Pour ce faire je me suis entouré par des spécialistes, qui vont éclairer le débat, et nous apporter un éclairage nouveau.

Pour commencer, permettez moi de vous présenter un nouveau membre de notre cercle de conférenciers: il s'agit de Patrick, dont c'est la première déclaration publique. Je lui cède la parole, sous vos encouragements.

"Vous trouverez aussi une photo d'un scooter ligoté depuis plus d'un an et dans un très très mauvais état ! La fourrière ?"

N-12-0498-copie-1.JPG

Merci Patrick. Bon d'accord, c'est une intervention un peu courte; excusons Patrick, il est intimidé. mais je suis sur que nous allons le retrouver bientôt sur un autre sujet...

Pour continuer cette séance, je fais maintenant à l'une de nos plus brillantes conférencières, celle que toute la blogosphère nous envie, je veux parler de Caroline, qui sort enfin d'une longue période de silence... je lui cède la parole.

"Depuis que j'ai été cambriolée , un peu traumatisée, je n'ose plus trop roder la nuit pour aller farfouiller, mais voici quelques découvertes.

Un pull pour enfant et son echarpe,  tricotés main; aussitot offerts, aussitot jetés rue de la Treille." 

100_9187.JPG

"Et ensuite, un tableau immonde rue Granet qui va partir chez un Marseillais..."

 100_9563.JPG 

NDLR: je ne savais pas que Caroline en voulait aux Marseillais. C'est vache comme cadeau!

"et en face de chez monsieur Hubert, cette superbe échelle qui m'a mise en joie , la voici en plein decapage , elle va servir de porte plantes."

100_9261.JPG 

Mais ça n'est pas le plus beau, n'est ce pas Caroline?

"En effet, rue de la Treille, même poubelle, un iPhone.  

100_9565.JPG

J'ai réussi à retrouver la propriétaire, qui l'avait perdu en jetant sa poubelle...

Elle m'a remerciée en m'offrant un bouquet de fleurs..."

100_9574.JPG

Voilà qui montre que la morale finit toujours par triompher, quoi qu'on pense...

Et un petit mot de Caroline pour terminer.

"Sinon, c'est bien sympathique, je donne sur donnons.org et je rencontre plein de poubelleurs !!!"

je vous rajoute donc ce lien: cliquez ici link. Et je le rajoute dans la liste des liens sur le c^té de cette page.

Merci à tous...

Repost 0
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 16:24

Et vous, ce lundi se Pentecôte, vous l'avez passé comment? Au boulot? En week-end étendu? Pas simple. Et ne croyez pas que ce soit plus simple pour les retraités: doivent-ils remercier ceux qui bossent de leur solidarité active, ou bien pester contre les égoïstes qui ne pensent qu'à leur bronzage? Bon, ce n'est pas le sujet. Revenons à notre week end de chasse au Rat Noir. lui ne connaît pas la RTT. 

N-12 0529

Vous vous souvenez que samedi, j'avais trouvé un vieux téléviseur sur le trottoir, à deux pas de chez moi, rue Mérindol. Visiblement, il n'a pas résisté (en tout cas, pas plus que mon sommeil) à la sortie des boites de nuit. Et en plus, non seulement nos noctambules se sont éclatés (ouaf, l'astuce!), mais en plus ils avaient amenés leurs chiens... Donc dimanche, vers 10h, l'extase..

N-12 0530

Eloignons nous de quelques pas, et nous arrivons rue des Muletiers. Encore un témoignage des agapes du samedi soir. Je vous épargne les répétitions (ne jamais lasser le client) mais de sscènes comme celle ci, il doit y en avoir 4 ou 5 dans un rayon de 25m.

Terminons notre petit tour par le sacro-saint container de la rue de la Treille, qui poursuit vaillamment sa carrière... 

N-12 0534

Ce vaillant petit container s'accroche vraiment en tête du classement. En effet, lundi, à 11h du matin, il a même fait des efforts:

N-12 0535

L'ami Hubert appréciera le petit tas qui entame sa troisième semaine...

Dans l'après midi, nous sommes allés faire un tour en ville. Pas trop loin, je vous rassure, et par nos chemins habituels. Donc, vers 15h30, nous croisons de sites remarquables.

N-12-0537.JPG

D'abord rue d'Entrecasteaux, qui fait preuve ici d'une sobriété rare. Nous sommes plus habitués là à des empilements de sacs et de cartons... partage de territoire?

N-12-0539.JPG

Ensuite, Rue des Tanneurs; jour calme: la plus part des commerces sont fermés, les restaurants le sont tous...

Du cop, la rue des Bernardines est propre! C'est bizarre, non?

Et en fin d'après midi, nous avons pris notre courage à 2 mains et nous avons traversé le cours Mirabeau! J'avais peur d'^tre malade à cause du changement d'air, mais, bon, j'ai survécu... je vais vous dire: je ne regrette pas. Je suis allé comme en pèlerinage, devinez où... Bravo, fidèle lecteur, tu as trouvé: au célèbre square Fabrice Lucchini, à l'angle de la rue d'Italie et de la rue Fernand Dol. Quel bonheur, rien n'a changé...

N-12-0540.JPG

Je me demande depuis combien de temps ça m'attendait. Surtout que là encore, les commerces étaient fermés, y compris la petite supérette attenante. 

J'étais tellement zému que j'en ai oublié d'aller jusqu'à la place Ganay. je pense que j'ai du louper quelque chose.

C'est aps grave, on y retournera..

Et pour finir, ce mardi matin comme un lundi, à 8h30, rue de la Treille.. le train train reprend ses droits.

N-12-0544.JPG

Repost 0

Présentation

  • : Poubelle la vie
  • Poubelle la vie
  • : Les mésaventures d'un quartier qui ne veut pas devenir une décharge publique
  • Contact

Profil

  • Phima13

Que les choses soient claires

Poubelle la Vie n'est inféodé à aucune structure, aucune association, aucun parti. Le contenu éditorial de ce blog reflète les opinions et humeurs de ses rédacteurs, et n'engage qu'eux-même.
Ceci étant posé, ses colonnes sont ouvertes à toute information susceptible de faire avancer le débat.
Bien sur, sous le contrôle complètement arbitraire des rédacteurs. 

pour mémoire

 

Dossier-n-16-0777.JPG



Ce panneau est à la disposition de tous ceux qui souhaitent faire passer un message...

Pour nous contacter

si vous habitez Aix en Provence
si vous vivez une situation analogue
envoyez nous vos commentaires et photos
aix-poubelles@voila.fr