Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 juillet 2015 1 13 /07 /juillet /2015 17:16
Lundi 13 juillet: le bourrexit.

On ne pourra pas dire qu'ils ne nous avaient pas prévenus... La menace planait: s'il devenait impossible de picoler toute la nuit, on allait connaitre un exode des cerveaux (et des foies) dont l'université aurait du mal à se relever.

Ils ont tenu parole. dès la publication de la loi scélérate du 1er juillet, on a vu les longues caravanes se former aux portes de la ville, en route vers des contrées moins arides et plus ouvertes à l vie intellectuelle.

Bien sur, dans la précipitation, ils n'ont pas pu s'encombrer de ce qui n'était pas le strict nécessaire, et ont du abandonner sur le trottoir ce qui était trop lourd ou encombrant, n'emportant avec eux que quelques bouteilles, un décapsuleur, pour les plus chanceux (et les plus fortunés) un tire bouchon...

Ma grand-mère me racontait, quand j'étais enfant, comment en juin 1940, elle avait été poussée sur le routes du nord de la France, par les hordes nazies qui, elles aussi, voulaient imposer une loi étrangère à nos valeurs. Cruel retour de l'histoire.

Lundi 13 juillet: le bourrexit.

Ici ce sont bien tous les quartiers qui ont été frappés.

Ci dessus, le quartier des Cardeurs (vous avez reconnu l'endroit, rassurez moi).

Ci contre, la rue Félibre Gault (qui rejoint la rue de la Verrerie)

Dramatique situation donc, d'abord pour tous ces cerveaux, qui, comme ils nous en on menacés dans leurs commentaires sur nos articles précédents, vont aller passer des thèses, déposer des brevets et créer des entreprises sous des cieux plus cléments où l'on saura mieux répondre à leur soif d'exister.

Une pensée émue aussi pour tous ceux qui ont perdu leur emploi nocturne et fuient à l'étranger à la recherche d'un travail. En espérant qu'iles retrouvent quelque chose d'équivalent, en tout cas la nuit, eux qui ont eu tellement à s'adapter au noir..

Ce qui est encore plus dramatique, c'est que, quoi qu'ils en pensent, ça ne va pas être si facile que ça. Figurez vous que les autres pays, cyniquement, fermant leurs frontières, même aux meilleurs talents.

Nous en voulons pour preuve cet article du Monde, qui révèle cette dure réalité...

Lundi 13 juillet: le bourrexit.

On vit vraiment une époque lamentable....

Repost 0
26 juin 2015 5 26 /06 /juin /2015 12:22

Ce n'est pas parce que j'ai passé le mois à courir en zigzag pour éviter les tirs de snipers que j'ai oublié le sujet favori de ce blog, avant que je ne sois détourné du droit chemin par des menteurs malhonnêtes. Voici donc un petit florilège de photos glanées au long de mon chemin...

On va donc commencer le 7 juin dernier, vers 11h du matin, en mon coin favori, angle Nostre-Seigne et Mérindol

Vendredi 25 juin: retour aux fondamentaux...

Et le 10 juin, vers 8h45 (l'heure du boulanger), rue Lieutaud. On y reviendra. Visiblement on a là une décharge professionnelle...

Vendredi 25 juin: retour aux fondamentaux...

Et puis le 19, à 11h, rue du Félibre Gault. Cela faisait longtemps que j'avais négligé ce petit coin toujours bien soigné...

Vendredi 25 juin: retour aux fondamentaux...

Il y en a un qui suit le blog et qui a senti ma fatigue, c'est l'ami Claude. Lui ne désarme pas. La preuve: les deux photos qu'il m'a envoyées ce matin à 9h30, j'aurais pu les prendre moi-même, si j'avais été moins blasé. C'était encore rue Lieutaud.

Vendredi 25 juin: retour aux fondamentaux...

Et juste en face, à l'endroit même où j'avais pris une photo le 10....

Vendredi 25 juin: retour aux fondamentaux...

Le Rat Noir revient toujours sur les lieux de son crime, éventuellement par la porte de derrière...

Enfin, positions: le Festival d'Art Lyrique commence cette semaine: bienvenue à nos visiteurs internationaux; et réjouissons nous que tout le monde fasse le maximum pour mettre en valeur le charme des petites rues du Centre Historique de la capitale de Provence.

Repost 0
22 juin 2015 1 22 /06 /juin /2015 06:47

Une bonne nouvelle pour ceux qui cherchent un emplacement pour un bar ou une pizzeria à Aix - il en manque dramatiquement! Un nouvel espace se libère centre ville, juste en face du Palais de Justice. Il suffit de lire "la Provence".

Lundi 22 juin: une opportunité de business

Bon, d'accord, on est un peu enquiquiné par le marché 2 matins par semaine, mais en revanche, on doit pouvoir s'arroger une terrasse canon! Et en plus, en s'inscrivant en plein dans la stratégie de communication en vogue: il y a 40 000 étudiants à Aix! Qu'est ce que vous voulez qu'ils fassent avec autant de librairies en ville? Ils faudrait en fermer plus, sinon, ils vont partir étudier ailleurs....

Repost 0
Published by Phima13 - dans Billet d'humeur
commenter cet article
21 juin 2015 7 21 /06 /juin /2015 20:15

Dans le cadre du choc de simplification et en espérant faire réaliser des économies significatives à la communauté en particulier au niveau de la collecte des déchets), je vous propose un bon exemple de civisme:

C'est pourtant simple: et si on fusionnait la fête de la Musique et le Fête de la Bière?

Repost 0
Published by Phima13 - dans Billet d'humeur
commenter cet article
14 juin 2015 7 14 /06 /juin /2015 10:39

Je voudrais vous parler aujourd'hui d'un très grand film: M le Maudit de Fritz Lang. Ce film a été tourné en 1931. C'est le premier film parlant de Lang; c'est aussi le rôle qui révéla l'acteur Peter Lorre, qui, comme Lang, partira aux Etats Unis pour fuir le nazisme. Les deux y feront carrière.

Dimanche 14 juin: Ciné-club: M le Maudit

L'histoire se passe dans une grande ville allemande (Berlin, mais ce n'est pas explicitement dit). Un mystérieux individu enlève des petites filles et les assassine.La ville est terrorisée, et la police, menée par un sympathique commissaire Lohman qui se démène pour trouver l'assassin. Mais la police, malgré ses efforts, n'avance pas dans ses recherches. mais cette agitation embête beaucoup la pègre locale, qui ne peut plus faire ses petites affaires tranquillement...

Dimanche 14 juin: Ciné-club: M le Maudit

De ce fait, le chef de la pègre décide de prendre le choses en mains: il regroupe ses sbires, cherche lui même les indices, et, avec sa troupe, finit par coincer l'assassin dans une vieille usine. Et là, il organise un procès en bonne et due forme...

Dimanche 14 juin: Ciné-club: M le Maudit

La police officielle interviendra à temps pour empêcher le lynchage de l'assassin. Force reste à la loi, mais on ne sait pas la peine à laquelle le coupable sera condamné. Et la pègre reprend ses petites affaires comme avant.

Rappelons que ce film a été tourné à un moment où un parti d'extrême droite montait en force élection après élection et apparaissait comme le vainqueur du prochain scrutin, ce qui arrivera 2 ans plus tard. beaucoup d'historiens - Marc Ferro en tête- voient dans ce film la crainte de la montée de l'extrémisme et du débordement des structure légales. Il est vrai qu'au départ, Lang voulait appeler son film "les assassins sont parmi nous". Le propriétaire des locaux de tournage - qui portait un petite croix bizarre à la boutonnière- refusa et exigea que le titre fût changé. Se sentait-il visé?

Repost 0
12 juin 2015 5 12 /06 /juin /2015 14:36

Une boutique qui ferme dans le centre d'Aix, c'est assez courant. Quand c'est une librairie, ça fait quand même un drôle d'effet.

Vendredi 12 juin: les Vents du Sud...

N'empêche que la première fois que, arrivant de la place de l'Hôtel de Ville, j'ai vu cette installation, ça m'a vraiment fait un choc: cette image relève de l'iconographie coquine des années 60 à la gloire de Pigalle (pas le sculpteur).

Tout ça au pied de l'Atlante qui garde la porte voisine... Changement d'ambiance. Si j'étais un peu de mauvaise humeur, j'ajouterais que j'ai eu peur qu'on ait ouvert un (autre) bar...mais non, je ne vais pas gâcher l'ambiance avec une polémique

Parce qu'il y a des gens qui, eux, savent faire partager leur nostalgie et leurs regrets avec talent et tact. Au premier rang se trouve mon vieil ami Alain Paire, toujours aussi actif quand on parle de la vie intellectuelle d'Aix en Provence (et s'il n'en reste qu'un.....)

Vendredi 12 juin: les Vents du Sud...

L'histoire de la librairie "les Vents du Sud", c'est celle de Pierrette Lazerges, qui depuis 1947 à Alger, puis de 1962 à Aix-en-Provence en différents endroits de la ville, a poursuivi sa passion des livres, avec son compagnon Jean Simon, jusqu'en 2014. La librairie ne lui aura pas survécu.

Pour en savoir plus n'hésitez pas à vous connecter au site de la galerie Alain Paire, en cliquant sur le lien ci après: http://www.galerie-alain-paire.com/index.php?option=com_content&view=article&id=360:pierrette-lazerges-et-jean-simon-les-libraires-de-vents-du-sud&catid=7:choses-lues-choses-vues&Itemid=6

Le lundi 25 juin, il y aura, à la bibliothèque Méjanes, un hommage à Pierrette Lazerges, sous forme d'une série d'interventions de ceux qui l'ont connue et aimée. On y parlera d'elle et des Vents du Sud, mais aussi de la problématique des librairies indépendantes..

Le débat sera animé par Alain Paire.

Vendredi 12 juin: les Vents du Sud...
Repost 0
Published by Phima13 - dans Un peu d'air pur
commenter cet article
5 juin 2015 5 05 /06 /juin /2015 17:38

On a beau dire, je ne fais pas ce blog pour le gloire, mais il y avait des moments où c'est dur de se sentir négligé. Je pense souvent à ces journalistes du Figaro qui écrivent dans le Figaro des articles pour convaincre les lecteurs du Figaro de ne pas voter pour Hollande. (Si vous préférez, vou pouvez remplacer "Figaro" par "Libération" et Hollande par "Sarkozy"). Ils sont surs d'avoir du succès, ces journalistes, mais en même temps, je me demande s'ils font vraiment bouger les lignes... Bref, déprimé, j'étais. Et là, d'un coup, d'un seul ça y est, je me fais injurier: ce blog est un torchon, je fais de la diffamation, de la diarrhée verbale et tout et tout.

5 ans, que je trime, 5 ans que je dis du mal des Rats Noirs' et enfin, il y en a qui m'ont lu (ce qui contredit ceux qui prétendent qu'ils ne savent pas lire. Il savent même écrire, certains - pas tous- sans faute d'orthographe) Et ils ne me l'envoient pas dire. si vous avez loupé ça retournez lire "la Cour des Miracles" et "Rue du Cancel", j'en prends plein la poire. Et pas un Rat Noir, toute la horde: le 1er juin: 528 pages lues, 280 connections à partir de Facebook! Kim Kardashian peut aller se rhabiller. Enfin, pas trop quand même. Bref enfin un fan club.

Ca s'arrose!

Vendredi 5 juin: Enfin!
Vendredi 5 juin: Enfin!

Mais tout ça m'invite à revoir de près les témoignages qu'on m'envoie. Tenez, par exemple, prenez cette photo que mon ami Claude m'a envoyée la semaine dernière. Il prétend l'avoir prise sur le Forum un matin à 8h30. Au deuxième regard, elle ne vous parait pas louche? Pour tout dire, ça sent le Photoshop à plein nez...

Vous n'allez pas me faire croire que dans un lieu, classé seconde place préférée des Aixois, après la place d'Albertas (il parait que le DJ y est super, vous devriez l'essayer), qui ne vit que de et par la convivialité du lieu et l'appétit qu'elle entraine, les tenanciers d'établissement feraient de tels oublis dans le nettoyage minutieux des terrasses qu'ils font, sans bruit, après la fermeture...

Bref, c'est de l'intox. honte à toi Claude, qui m'a ainsi mené sur le chemin de l'erreur, de la mauvaise fois et de la honte... Du coup, je me suis fait vomir (pour éliminer l'alcool), j'ai pris une douche pour me remettre le idées en place, et je suis allé voir de mes yeux... Et là, j'ai vu le Forum dans sa pureté et sa vérité vraie...

Vendredi 5 juin: Enfin!

Le paradis, je vous dit. Comment ai-je pu être aussi naïf?

D'ailleurs, du coup, je voudrais revenir sur un des commentaires qui m'ont été faits. Celui où l'on m'avertit que le patron du Woods a engagé des maitres-chiens - probablement pour m'empêcher d'approcher avec mon appareil photo. Alors, voilà, je voudrais lui dire, poliment: S'il vous plait, pensez à leur donner les petits sacs plastiques pour ramasser les déjections canines; ça serait dommage qu'ils fassent caca sur la plage...

Repost 0
23 mai 2015 6 23 /05 /mai /2015 10:27

Notre ami Claude nous a envoyé, hier matin à 8h30, une gentille carte postale depuis la rue Buscaillet

Samedi 22 mai: n'en jetez plus...

On appréciera au passage la délicate note souriante, presque humoristique... Ah, l'esprit aixois! Tout en finesse!

Repost 0
22 mai 2015 5 22 /05 /mai /2015 08:39
Vendredi 22 mai: Rue du Cancel

Vous y croyez, vous, aux noms prédestinés? Ma sainte femme de mère a souhaité toute sa vie avoir une fille qu'elle aurait appelée Sophie," parce que les Sophie(s?) sont rigolotes". Las, la pauvre, elle a eu seulement 3 fils. Mais ce n'est pas le sujet.

La rue du Cancel de sa percée au XIVe jusqu'au XIXe siècle était un cul de sac qui s'enfonçait dans le terrain du couvent des Ursulines. en fait son nom, lou canceou, signifiait (et signifie toujours) la rue bouchée.... Même s'il y a environ 150 ans, on l'a débouchée...

C'est là qu'intervient ma question de départ. est ce que le nom de la rue peut avoir un influence sur son destin. En tout cas, mon ami Alain, qui vit dans cette rue, se pose beaucoup de questions sur le sujet. Il est tendu l'ami Alain, parce que ça s'accumule par chez lui.

Vendredi 22 mai: Rue du Cancel

Il faut bien reconnaitre qu'il doit regretter un tantinet qu'un rigolo eut un jour l'idée de percer la rue jusqu'à la rue des Cardeurs; disons à la décharge (le mot est bien choisi) du rigolo sus-nommé qu'il ignorait que dans le futur, la dite rue se transformerait en paradis de l'ouvre-boite (de jour comme de nuit)

Est ce un début de barricade, pour barrer le passage aux inspecteurs du Michelin?

En même temps, le fait d'être dans un lieu tranquille permet à tous les talents de s'exprimer pleinement...

Vendredi 22 mai: Rue du Cancel

Bref, mon copain trouve que le lieu, s'il n'est plus bouché, est quand même peu fréquenté par le services chargés, en théorie, d'assurer un minimum de propreté dans notre bonne ville.

Mais, m'objecterez vous, oh lecteur scrupuleux, il y a bien une voie d'accès, pour aller rue du Cancel. c'est même cette fameuse rue des Cardeurs, même si elle n'est plus aujourd'hui que le côté pair du Forum du même nom. Certes, et c'est là le deuxième sujet qui énerve l'ami Alain; même qu'il aimerait l'utiliser pour ramener son automobile dans son garage, à côté de sa maison. Mais...

Car il y a un, voir plusieurs mais

Vendredi 22 mai: Rue du Cancel

Le premier "mais", si j'ose dire, c'est qu'il existe chez nous un règle bien simple en terme d'utilisation des voies: s'il n'y a pas beaucoup de circulation, c'est qu'on peut se garer.. je rappelle la question philosophique que je me pose depuis longtemps: est ce qu'il y a des voitures stationnées parce qu'il n'y a pas de trafic, ou bien est ce qu'il n'y a pas de trafic parce qu'il y a toujours des voitures en stationnement? Bref, ce n'est pas simple de se frayer un passage, parce que les braves chauffeurs, ils travailmoient.

Je vous vois venir, vous allez me dire qu'ils ne sont pas là toute la journée...

Vendredi 22 mai: Rue du Cancel

Dont acte; mais vous oubliez le second principe aixois: si ce n'est pas un parking, c'est une terrasse.... Donc, en fin de journée la chaussée devient un aimable lieu de rendez vous. D'ailleurs tous nos édiles vous le diront, il faut bien que notre belle jeunesse trouve sa place pour s'esbaudir. Cela inclut le milieu de la rue.

Et si l'on a l'outrecuidance de vouloir passer en voiture, on se fait copieusement injurier, car a-t-on idée d'habiter dans une rue bouchée.

Je prends ça avec humour, mais l'ami Alain, ça ne le fait pas vraiment rire; parce qu'en février dernier, un incendie s'est déclaré chez lui, et que ceux qui ont eu du mal à passer, ce sont les pompiers: ils ont mis 25 minutes au lieu de 5 pour arriver chez lui... avec les conséquences que vous pouvez imaginer...

Alors de temps en temps, quand il a vraiment envie de rentrer chez lui, il s'énerve et essaie de porter plainte. La semaine dernière, il appelé la police municipale, qui lui a répondu qu'elle avait "d'autres priorités". Du coup, il a écrit à Madame la Maire ( en priant que Dieu l'ait en Sa Sainte Garde).

En attendant, nous, on se dit que, si la rue n'est plus bouchée, ce n'est pas le cas de tout le monde.

Repost 0
20 mai 2015 3 20 /05 /mai /2015 15:22

Je suis un bobo.

Non, ce n'est pas ça qui me fait honte: j'assume complètement. Je dis que je suis un bobo pour expliquer que je suis abonné à Telerama. Or, dans cet intéressant magazine, dans l'édition de ce jour, mercredi 20 juin, il y a tout un article consacré au futur campus qui doit se construire du côté de la Duranne.

Mercredi 20 mai: J'ai honte...

Je ne peux que m'enthousiasmer pour un tel projet. Tout, ma formation, ma culture scientifique et mon passé professionnel me poussent à applaudir. Bon, je passe sur l'expression garrigue pour décrire le quartier de la Duranne; mais vu de Paris, s'il y a des cigales...

Il y a aussi une deuxième photo très chouette, à la troisième page. Enfin, photo disons, pour les 2 illustrations qu'il s'agit bien sur d'images de synthèse, représentant l'état futur...

Mercredi 20 mai: J'ai honte...

C'est là que j'ai honte, vraiment honte. Car là  mon mauvais esprit ne peut s'empêcher de faire le lien avec une autre image, elle aussi de synthèse, et montrant ce que sera la réalisation future, en un autre lieu, plus central dans notre bonne ville d'Aix. Souvenez vous...

Mercredi 20 mai: J'ai honte...

C'était le Forum des Cardeurs, projeté en 2006... Alors je me dis qu'ils ont intérêt à bien choisir le maitre d'oeuvre et que....

Non, j'arrête, j'ai vraiment trop honte d'avoir des pensées pareilles...

Repost 0
Published by Phima13 - dans Forum des cardeurs
commenter cet article

Présentation

  • : Poubelle la vie
  • Poubelle la vie
  • : Les mésaventures d'un quartier qui ne veut pas devenir une décharge publique
  • Contact

Profil

  • Phima13

Que les choses soient claires

Poubelle la Vie n'est inféodé à aucune structure, aucune association, aucun parti. Le contenu éditorial de ce blog reflète les opinions et humeurs de ses rédacteurs, et n'engage qu'eux-même.
Ceci étant posé, ses colonnes sont ouvertes à toute information susceptible de faire avancer le débat.
Bien sur, sous le contrôle complètement arbitraire des rédacteurs. 

pour mémoire

 

Dossier-n-16-0777.JPG



Ce panneau est à la disposition de tous ceux qui souhaitent faire passer un message...

Pour nous contacter

si vous habitez Aix en Provence
si vous vivez une situation analogue
envoyez nous vos commentaires et photos
aix-poubelles@voila.fr