Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 14:41

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un long voyage...

Le temps passe vite. Je ne reviendrai pas sur les théories de la relativité et leur influence sur la vitesse d'écoulement du temps, mais disons que j'ai pas mal voyagé ces dernières semaines. Je vais donc, une fois n'est pas coutume, vous gratifier d'une note de synthèse. mais pour me laisser récupérer de mon décalage horaire, je vais minimiser les déplacements. La totalité de cette chronique se rapporte donc à notre point test favori: l'angle des rues Nostre Seigne et Mérindol. Dites moi que cela vous surprend.

Nous l'avions abandonné le 30 avril dernier, avec un tas de gravats qui servait de point d'encrage à un dépôt plus diversifié. ( Mardi 30 avril: si tu ne vas pas à la décharge....) Eh bien , rassurez vous, ça a persisté...

Déjà, normal, le 1er mai:

Dossier-n-16-1325.JPG

et puis, ça va de soi, le 2 mai:

Dossier-n-16 1334

Tiens, pendant qu'on y est, le 3 mai

Dossier-n-16-1338.jpg

On dirait que vous aimez ça; alors, hop, le 4 mai

Dossier-n-16-1341.JPG

Et le 5 mai, demandes vous? ben, le 5 mai aussi...

Dossier-n-16-1344.JPG

Je ne dirais pas qu'on s'y fait, mais l'effet de surprise disparait. 

Là dessus, nous partons faire un beau voyage ( nous arrêtant à tous les pas, buvant du cidre à chaque village - enfin, du cidre, je me comprends..) Lorsque nous rentrons une semaine plus tard, les yeux éblouis et les pieds en compote, je pensais que les efforts combinés des services municipaux, de la <communauté de Communes et l'intervention de Zorro auraient résolu le problème. Que nenni, mes bons amis, que nenni.

car le 13 mai, au même endroit

Dossier-n-16-1422.jpg

Là dessus, soyons honnêtes, le lendemain, 14 mai, tout avait disparu. Le bruit de mon retour avait du se répandre et la crainte des représailles a tout fait rentrer dans l'ordre...

Mais là dessu, je m'absente à nouveau quelques jours, et paf, ça se relâche. A preuve ce jour, 21 mai, toujours au même endroit

Dossier-n-16-1428.jpg

Dossier-n-16-1427.jpg

Incontestablement, il y a un je ne sais quoi dans ce coin de rues. Et il y a aussi un je ne sais qui (à la réflexion, il sont peut-être plusieurs) qui aime l'ambiance de sordures.

N'est il pas merveilleux, que Dieu, dans sa grande sagess, nous ait tous fait différents les uns des autres? (Normalement, à ce moment là, la discussion devient philosophique...)

Repost 0
3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 17:13

J'ai toujours un peu peur de vous lasser, avec mes jérémiades et mon esprit ronchon. C'est pourquoi je ne vous inonde pas de photos de la place des Fontêtes et ses véhicules-bernicles (les escargots, eux, ils bougent); pourtant, j'aurais pu. regardez quelques exemples de la dernière semaine d'avril:

Dossier-n-16-1322.jpg

Dossier-n-16-1292-copie-1.jpg

Dossier-n-16 1318

Dossier-n-16-1301-copie-1.jpg

et puis voilà-t-y pas que le 1er mai au matin, alors que je passe devant la place, je vois une voiture stationnée, comme d'hbitude. je m'approche pour faire une photo, machinalement, et j'aperçoit un papier sur le pare-brise. Tiens, me dis-je, encore un qui informe qu'il sera de retour dans 5 minutes (cf  Mercredi 24 avril: question de temps). J'observe, je me pince, et là, surprise totale:

Dossier-n-16-1326.jpg

Hosanna! c'est un miracle, la conjonction de 3 évènements exceptionnels

  1. Un policier est passé.
  2. Le même policier s'est arrêté.
  3. Il a mis une contravention.

Ca m'a mis de bonne humeur pour toute la journée. 

Mais le lendemain j'ai pris une douche froide: vers 11h, je croise l'ami Jean-Marie qui, tous les jours s'efforce de virer les voitures en stationnement pour pouvoir installer sa terrasse; "Ne m'en parle pas", qu'il me dit. "La semaine dernière, n'en pouvant plus, je suis monté à la Police Municipale pour me plaindre. On m'a expliqué que ceux qui prenaient un pv à cet endroit le faisaient régulièrement sauter, vu qu'il n'y a pas de panneau interdiction de stationner"? N'oublions-on pas que, à ce que nous ont dit les responsables des services municipaux, l'Architecte des Batiments de France s'oppose à ce qu'om pose un tel panneau, qui défigurerait la place. C'est vrai ça. alors que le pylone qui porte le panneau lumineux qui indique le nombre de places disponibles au parking des Cardeurs, lui, est en pur style gothique. Flamboyant, bien sur.

Repost 0
Published by Phima13 - dans Auto immobile
commenter cet article
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 14:41

Résumé des chapitres précédents: depuis 5 jours, Sisyphe constate que le cauchemar du dépôt d'ordures inépuisable de notre check-point habituel (angle Nostre Seigne - Mérindol) se perpétue. Il rêve qu'un matin au réveil, il aura diaparu... son espoir va-t-il se réaliser?

Dossier-n-16-1324.JPG

Mon pauvre Sisyphe... pourquoi donc t'es-tu réveillé ce matin? Tu aurais pu rester au chaud sous ta couette en rêvant à des villes pimpantes peuplées de bisounours et de véhicules aux couleurs pastel respectant les sens interdits et les places de parking...

Au lieu de ça, tu t'es bêtement levé, et tu as quitté ton cocon douillet pour sortir dans la dure réalité du Vieil Aix. Et ça n'a pas loupé, à 9h00, tu as pu constater que la réalité dépasse la fiction... Ben oui, mon vieux; le mythe de Sisyphe, comme tous les mythes, exprime en fait, de façon allégorique, la dure réalité de la condition humaine: tu étais poussière, tu retourneras poussière, mais entre deux, tu pataugeras dans les immondices.

bon, alors je vais essayer, sinon de te changer les idées, au moins de te réconforter en te montrant que tu n'es pas seul dans ta détresse: je vais te dresser un tableau rapide de ces derniers jours dans un autre coin réputé du secteur: la rue du félibre Gault, qui, rappelons le, s'est vu retirer ses containers au début du mois.

Dossier-n-16-1297.jpg

Ici, à gauche, c'était le 24 avril dernier, vers 17h30. La cabine téléphonique se pose en serre-file, et veille à l'alignement des différents dépots. Elle a même été coiffée d'une auréole assez emblèmatique.

Dossier-n-16-1317.jpg

Ici à droite, nous sommes le dimanche 28, à 11h15. On a pris ses distances avec le téléphone. Le pauvre a perdu son auréole. Cause ou conséquence de ce désamour? Les voies du Seigneur sont impénétrables, mais pas très propres... Et toutes les petites affichettes apposées sur le sportes, indiquant les nouvelle srègles d eramassage ont disparu. En fouillant dans les sacs, on devrait pouvoir en retrouver quelques unes... et pour compléter le panorama de la tache su Sisyphe local...

Dossier-n-16-1323.jpg

Lundi 29, 17h30. retour d'affection pour le cabine téléphonique, au pied de laquelle on se peletonne. faut dire que la température s'est refroidie depuis quelques jours...

Donc, mon vieux Sisyphe, comme te l'aurait chanté Jacques Brel: "Non Sis, t'es pas tout seul". Oui, je sais, ça ne réconforte pas vraiment. Mais ça fait réfléchir.

Pourquoi donc ces dépotoirs quasi officiels dans des quartiers assez fréquentés, en particulier par les touristes? J'ai peut-être une explication. Nous sommes entré en phase pré-électorale, et il est donc important que nos édiles (que Dieu les ait en Sa Sainte Garde) montrent à quel point ils sont soucieux du confort du petit peuple. Réfléchissons un pau: la déchetterie se trouve au lieu dit la Parade, à au moins 3 ou 4 km du Centre Ville. C'est donc un service de proximité, offert à nos concitoyens (et une économie d'essence; en plus, c'est un acte écologique!) Pas la peine de vous déranger:on vous apporte la décharge à côté de chez vous. En plus, à la Parade, quand vous arrivez en voiture, on note votre immatriculation et on vous demande si vous êtes Aixois. Ostracisme inacceptable! Avec la décharge de proximité, le touriste de passage peut jeter son papier de bonbon sur place, le festivalier balancer son carton à pizza après Don Giovanni (ou sa boite de choucroute après l'Or du Rhin) sans devoir aller au bout du monde.

Tiens voilà un slogan électoral qui pête le feu, et que j'offre gratuitement à l'équipe municipale (que Dieu l'ait en Sa Sainte Garde), et en plus, c'est gratuit: ça n'entre pas (non plus) dans les comptes de campagne:

 Si tu ne vas pas à la décharge, la décharge viendra-t-à toi.

Tout ça, ça donne envie voter... Vivement les élections!

Repost 0
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 18:11

Résumé des chapitres précédents: samedi dernier, nous avons laissé Sisyphe devant son tas d'ordure inépuisable... la malédiction de l'angle maudit va-t-elle s'arrêter?

Dimanche matin, vers 11h, notre Sisyphe tout guilleret, s'en part acheter la patisserie du dimanche (il s'en fout, ilprend des cachets contre le cholestérol). Et bien sur il passe devant le lieu maudit (rappel pour les étourdis, angle Mérindol Nostre Seigne) et ne peut s'empêcher de jeter un oeil.... Malheureux!

Dossier-n-16-1314.jpg

Dossier-n-16-1315.jpg

Malédiction, les 2 tas sont toujours là. Visiblement, ni les anges du Seigneur, ni les légionnaires de Zorro ne sont intervenus cette nuit.

Donc ce lundi matin, à l'heure de la ficelle fraiche du petit déjeuner - 8h30 - re-coup d'oeil plein d'espoir.

Dossier-n-16-1319.JPG

Caramba, encore raté! ne perdons pas espoir. la journée va arranger ça. du coup, à 16h, l'heure de la visite médicale, on espère encore...

Dossier-n-16-1320.jpg

Dossier-n-16-1321.jpg

Sisyphe, mon vieux sois courageux...je t'assure, on t'aime quand même. Va te coucher, bois un coup, ça va s'arranger. Je suis sur qu'il y a là haut, un ange gardien qui va te filer un petit coup de main.

On refait un point ensemble demain...

 

Repost 0
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 14:14

Lorsque j'ai repris, voici quelques semaines, la publication de ce blog, mon ami Nicolas m'a envoyé un mail sous forme de question. "Peut-on imaginer Sisyphe heureux?". Je ne m'étendrai pas sur le sujet, je suppose qu'en cette année commémorative autant que culyturelle, vous vous êtes tous (re)plongés dans la lecture de Camus, envers et contre tou(te)s.

N'empêche que l'ami Nicolas n'avait pas tort en faisant allusion à l'épreuve interminable et sans issue du malheureux père (putatif) d'Ulysse. Et pas la peine de descendre au Tartare pour ça: il suffit d'aller, je vous le donne en mille, à l'angle des rues Mérindol et Nostre-Seigne; ça vous la coupe, hein? Vous n'y auriez jamais pensé, je parie. Démostration:

L'histoire commence le mercredi 24, vers 17h30.

Dossier-n-16-1299.JPG

finalement, c'est l'humour (du texte sur le sac) qui l'emporte, et on se dit que, bon, après tout, il n'y a plus que 1h30 jusqu'à l'heure légale de sortie des poubelles, soyons tolérants, et que tout ça va disparaitre ce soir... Et passent les démons nettoyeurs dans la nuit.

Mais le jeudi 25, à 8h45, j'ai bien peur que tout ne soit à recommancer.

Dossier-n-16-1300.jpg

c'est le début de la pente, mais on sent que ça va monter.. la preuve, à 14h15, le tas du fond s'est renforcé.

Dossier-n-16-1304.jpg

Mais on est serein, quoi! Une bonne nuit là dessus et on oublie.. Erreur, mes bons amis, erreur! car le lendemain matin, vendredi 26, 8h45:

Dossier-n-16-1306.JPG

Difficile de faire le tri entre les restes de la veille et les nouveautés du jour (comme dans un resto du Forum des Cardeurs). mais ce qui est sur, c'est qu'à 14h30, il y a du rab.

Dossier-n-16-1307.JPG

Et là, vous vous dites qu'on a atteint les limites, et que tout ça va s'arrêter là.  Eh bien non! vous allez rire, ce matin, samedi 27, à 10h45, ça continue...

Dossier-n-16-1308.JPG

Et même, comme si ça ne suffisait pas, à 3 mètres de là se crée un autre abcès de fixation, au kazou...

Dossier-n-16-1309.JPG

Bon, on va s'arrêter là pour aujourd'hui, Sisyphe va faire une petite pause.

reflexion faite, je crois quand même qu'il faut faire une légère correction: si nous parlons ici du mythe de Sisyphe, je pense que nou songions tous au rocher que le malheureux doit pousser. mais en fait ici, c'est la montagne qui se construit. Enfin, avec le vélo, il pourra monter plus facilement. Mais en danseuse: il n'y a plus de selle.

Repost 0
24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 12:05

Pour cet aricle, j'ai franchement hésité entre 3 dédicaces:

A Albert Einstein: application de la théorie de la relativité généralisée et dilatation du temps.(J'aurais ben mis une chouette équation, histoire de vous épater, mais l'éditeur de texte de ce blog ne possède pas le bon jeu de caractères)

A René Barjavel:  la paradoxe temporel dans "le Voyageur Imprudent" (il y a des palaquées de romans de science fiction bien meilleurs sur le thème, mais peu d'entre vous en auront entendu parler)

A Alphonse de Lamartine: finalement, vu que c'est le printemps et que ça nous rend tous poètes, c'est lui que j'ai choisi. Donc, vous avez le bonjour d'Alphonse:

Ô temps! Suspends ton vol, et vous heures propices,

Suspendez votre cours:

Laissez nous savourer les rapides délices

Des plus beaux de nos jours.

Dossier-n-16-1284.jpg

C'est beau, non? Alors là normalement, vous devriez vous demander où je veux vous emmener. Rassurez vous, pas bien loin, nous allons place des Fontêtes. vous savez, le parking le plus snob de France, le seul protégé par un Architecte des Batiments de France. Nous sommes lundi, il est environ 17h, et le guêt est endormi. Comme je jette un oeil furtif et furibond au véhicule, j'aperçois une feuille posée derrière le pare-brise. Tiens, me dis-je, il est peut-être en panne et il implor ela clémence du guêt sus-nommé; ce qui tend a prouver qu'il ne connait pas le quartier, car il surait que le guêt n'est pas concerné par ce porblème... Mais là, le lis:

Dossier-n-16-1286.jpg

Diantre le dis-je, 20 minutes, voilà une courte pause; Il est en train de chanter à l'amour de sa vie une bluette du genre "Dépêche-toi, mon amour j'suis garé en double file..." Tiens si jamais le guêt vient à passer (on peut rêver) je plaiderai sa cause...

j'ai toujours été un grand naîf (restez poli), car mardi à 9h20, au même endroit.

Dossier-n-16-1292.jpg

C'est là que j'ai commencé à me poser des questions sur mon repère spatio-temporel; la voiture n'a pas bougé d'un poil, et j'ai consté sur ma montre - et dans mon estomac - une différence de plus de 16h, alors que pour le conducteur de la voiture, moins de 20 minutes se sont écoulées... soit (environ) 960 minutes pour lui, 20 pour moi...

Pardonnez moi, mais finalement, je vais changer de registre, et me replonger dans la relativité, rassurez vous, restreinte; alors adieu Alphonse, salut Albert. Essayons d'appliquer la transformation de Lorentz à nos horloges respectives. je vous fait grace des détails, qui sont plutôt simples, mais rappelons le, je n'ai pas ici de façon simple de noter les racines carrées et les fractions, alors faites moi confiance., on arrive au résultat que sa vitesse est d'à peu près 0,98 fois celle de la lumière; soit 299 727 433,8 mètres par seconde.

je ne veux pas jouer les rabat-joie, mais je rappelle que dans la vieille ville, la vitesse est limitée à 30 km/h, même pour les piétons. S'il se prend un cycliste à contre-sens rue Mérindol, ça va faire un carnage...

 

Repost 0
Published by Phima13 - dans Auto immobile
commenter cet article
23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 16:12

Comme le chantait feu Ricet Barrier "Isabelle, v'la l'printemps". S'est il fait désirer, cette année. Mais enfin, ça y est. Le thermomètre est arrivé enfin à remonter la pente. Et commencent la farandole de petits zoziaux, la floraison des amandiers, l'allègement des tenues féminines.

Dossier-n-16-1280.JPG

Et puis, bien sur, c 'est la début des grands nettoyages de printemps. Quand la nature revêt sa nouvelle tenue, forcément, ça donne des idées: et le petit Rat Noir entreprend de dégager son terrier afin que sa petite Rate Noire nettoie tout à fond du sol au plafond, comme une Souris Blanche.

Dans le quartier (ne me dites pas que vous n'avez pas reconnu mon coin de rues favori, angle des rues Mérindol et Nostre Seigne, pour le nouveaux arrivants) ça a commencé hier, le 22 avril, dès le matin: ici, il est 8h30 à peu près. Ce n'est qu'un début mais comme disait l'autre, un petit tas pour l'homme, mais il n'y a que le premier tas qui coûte...

On le sentait bien que ça ne pouvait pas en ersterlà, et que la journée serait fertile en travaux divers et en allègement de la charge du plancher chez ces rats là. Et c'est sans surprise que vers 17h, la situation avait bien évolué.

Dossier-n-16-1283.JPG

Ben dites donc, ça en fait du boulot! C'est vrai que si on ne fait pas ça pendant les vacances, on en en plus les Ratons dans les pattes et ça n'aide pas. En tant que voisin, j'espère quand même qu'ils ont mis du plancher pour remplacer la moquette.C'est plus simple d'entretien, et la pose de plancher, c'est fastoche (à la télé).

Dossier-n-16-1285.JPG

Quoi que... Lorsque des gens débarrassent le plancher, ça fait quand même pas mal de volume, et ça n'intéresse pas grand monde. Encore, en hiver, on pourrait faire du feu avec. Youkaïdi, yokaïda! Souvenez vous, et relisez  16 février: blogus interruptus mais au printemps...

Alors que la moquette, ça a toujours ses amateurs: ça se découpe, ça s'adapte. Voire, ça se fume. Si, si! En fait, je ne sais pour quel usage, la moquette a disparu cette nuit, et ce matin à 8h45, la place était nette. Façon de parler, bien sûr. Rappelons qu'à défaut de tri sélectif, nous avons le ramassage différencié... Mais ne rvenons pas là dessus, c'est le printemps, nous sommes de bonne humeur.. 

Et il y a un je ne sais quoi qui me fait pressentir qu'on en reparlera.

 

Repost 0
13 avril 2013 6 13 /04 /avril /2013 16:11

Il est de tradition que je vous oriente vers des activités sympathiques à l'intérieur d'Aix. Permettez moi de faire une exception, et de vous indiquer une initiative passionnante, qui devrait vous faire sortir de nos murs. Rassurez vous, vous ne devriez pas souffrir trop du changement d'air: je vou spropose d'aller à la Ciotat.

Parmi mes vieux amis et complices, il y en a qui ne sont pas forcément très raisonnables. Mon ami Guy fait parti de ces gens capables de s'enflammer, comme ça, sur des sujets un peu hors des clous. Donc, il a entrepris, à travers une association,  de relancer l'Eden Théatre à la Ciotat. celà ne vous dit rien? mais si, souvenez vous: la CIotat, le cinéma, les frères Lumière..

En 1895, Raoul gallaud, propriétaire de l'Eden Théatre rencontra Antoine Lumière et lui proposa d'organiser des projections de cinématographe dans le théatre...

Bref, c'est un monument de l'histoire du Cinéma... L'idée est donc, dans ce lieu chargé  de souvenirs de créer un espace à la fois musée, cinéma, mais aussi d'y organiser des festivals et des évènements autour du cinéma.

je vous suggère de vous connecter sur le site de l'organisation, qui se trouve ici:link

On y trouve toutes les infos, le lien pour charger une appli pour smart phone (tous types, Guy n'est pas raciste), les programmes, et même comment payer sa cotisation à l'association....

Et vive le Cinéma!

Repost 0
Published by Phima13 - dans Un peu d'air pur
commenter cet article
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 15:03

Tous les pédagogues vous le diront, avec plus ou moins d'emphase ou de vocabulaire: faut pas lâcher le morceau. Nous allons donc effectuer un controle continu - autant que faire se peut - sur la rue du félibre Gault à qui le surveillant général vient de retirer ses 2 containers. (si vous avez loupé un épisode,  Mardi 19 mars: au pied de la lettre ) Nous avons déjà pu observer que l'habitude reste forte; ou que des riverains distraits n'ont pas remarqué la différence... Souvenez vous, le 1er avril, nous avions ça:

Dossier-n-16 1239

Le 7 avril, un peu plus léger...

Dossier-n-16-1247.JPG

Difficile de porter un jugement objectif: il y a 4 ou 5 ramassages par jour. Alors, forcément, ça va, ça vient.

le 8 avril, toujours dans la matinée

Dossier-n-16-1250.jpg

Il convient de dire que le camion poubelle arrivait juste derrière moi et a ramassé. ben oui, quoi, nous avons un servive de collecte de poubelles le dimanche matin entre dix et onze heures. de quoi oserions nous nous plaindre...

Et ce matin, vendredi 12, vers 9h30.

Dossier-n-16-1256.JPG

Les gens ont tellement l'habitude de jeter leurs déchets des 2 côtés des containers, que même après leur disparition, ils respectent la distance entre les 2 extrèmités. cela me rappelle un souvenir d'étudiant: nous avions à l'Ecole des travaux pratiques d'électronique. L'un de ces TP consistait à tracer les caractéristiques de composants éléctroniques. Bien sur, comme nous étions plutôt cossards, nous nous repassions de promotion en promotion les comptes rendus de la promotion précédent, que nous reproduisions avec soin. Un assistant me confia un jour qu'en fait, un des tubes avait été changé 4 ans auparavant, mais que les copies des étudiants, elles, n'avaient pas changé, et que le même courbe apparaissait toujours sur les copies, sans aucun rapport avec le vrai composant.... 

Pour en revenir au sujet du jour, appréciation: des progrès, mais peut mieux faire....

Repost 0
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 14:31

Il est bien difficile aujourd'hui de prendre parti dans la querelle Gutenberg contre Mc Luhan - surtout avec le livre numérisé, aussi garderai-je une neutralité de bon aloi, comme dansla querelle entre les amateurs de Bordeaux et ceux qui préfèrent le Bourgogne... Nous allons néanmoins consacrer cette chronique à l'écrit, et donc à la lecture.

Dossier-n-16-0185.jpg

Le premier chapitre nous est proposé par l'incontournable Caroline, toujours dans les poubelles haut de gamme...

"Face au GTP, une main anonyme dépose toutes les semaines une petite pile de (vieux) livres. "

Une fois passée la réaction de surprise et de réprobation (ce n'est pas la première fois que Caroline nous montre un tel spectacle), nous sommes tentés de réfléchir un peu au contenu de cette pile de livres.

Bon, d'abord, un abrégé des Contes de Voltaire, on sent l'esprit qui cherche un peu les lumières, mais point trop n'en faut.. mais enfin, on ne peut pas dire en société qu'on a jamais lu Voltaire, on passerait pour un rustre. tant qu'on ne vous demande pas d'avoir lu "la Princesse de Clèves"!

Ensuite, "lesTaxis de la Marne". ben dites donc, du Jean Dutourd. Académicien, monarchiste et se revendicant homme de droite, et participant régulier aux "Grosses Têtes" de Bouvard. Bon, ben, ce n'est pas un Mélanchoniste qui lisait ça. Quoique.

Enfin, un "Que sais-je" sur l'épargne et l'investissement.Diantre, dans le contexte politico-médiatique actuel (pour les historiens qui analyseront mon oeuvre dans 250 ans, nous sommes en plein dans l'affaire dite Cahusac) voilà un écrit sulfureux, ou, sans nul doute, on parle de compte omnibus, de paradis fiscal et de secret bancaire. on comprend que le propriétaire s'en soit séparé; en cas de descente de la Brigade Financière...

Y a-t-il un profileur dans la salle?

 

J'ai trouvé le second sujet dans "la Provence" du lundi 8, et il m'a fait sursauter:

Pollution : "Les Aixois perdent 9 à 10 mois d'espérance de vie"

Reconnaissez qu'il y a de quoi se sentir concerné. Et on y lit des trucs que je n'aurais jamais osé écrire,comme:

Pour l'heure, à Aix, il n'y a pas de réelle volonté de lutter contre la pollution de l'air ! On ne peut pas jeter la pierre aux élus qui étaient en place il y a 20 ans, ou même 10 ans, parce qu'on a eu confirmation seulement l'an dernier, par l'OMS, que la pollution d'air a des effets cancérigènes avérés. Donc on ne peut plus dire qu'on ne sait pas mais les gens savaient aussi avant, car la première loi sur la pollution de l'air date de 1995.

Si vous voulez vraiment tout lire, servez vous un coup de gnôle un peu forte et cliquez ici:link

Quand je pense qu'il y en a qui m'accusent, dans ce blog, de dénigrer notre belle ville et de faire preuve d'un esprit négatif, je ne sais pas si je dois me fâcher ou éclater de rire... Comme quoi j'ai tort de ne pas lire la PQR. mon côté bobo me perdra.

 

aix-3b91eab.jpg

Pour terminer, et puisqu'il faut bien occuper les quelques mois qui nous restent à vivre sous le ciel de Provence, je me permets de vous rappeler qu'actuellement se déroulent chez nous les Rencontres du Neuvième Art; un certain nombres d'expositions sont déjà ouvertes (sans gros tapage, reconnaissons le). Une trentaibne de boutiques ont été décorées par le dessinateur Lolmede. Mais le point culminant sera le week-end prochain, avec plein de signatures partout et à la Cité du Livre.

Là encore je ne saurais que vous recommander de vous renseigner à la source, en cliquant ici:link

 

Bonnes lectures à tous...

Repost 0
Published by Phima13 - dans Réactions
commenter cet article

Présentation

  • : Poubelle la vie
  • Poubelle la vie
  • : Les mésaventures d'un quartier qui ne veut pas devenir une décharge publique
  • Contact

Profil

  • Phima13

Que les choses soient claires

Poubelle la Vie n'est inféodé à aucune structure, aucune association, aucun parti. Le contenu éditorial de ce blog reflète les opinions et humeurs de ses rédacteurs, et n'engage qu'eux-même.
Ceci étant posé, ses colonnes sont ouvertes à toute information susceptible de faire avancer le débat.
Bien sur, sous le contrôle complètement arbitraire des rédacteurs. 

pour mémoire

 

Dossier-n-16-0777.JPG



Ce panneau est à la disposition de tous ceux qui souhaitent faire passer un message...

Pour nous contacter

si vous habitez Aix en Provence
si vous vivez une situation analogue
envoyez nous vos commentaires et photos
aix-poubelles@voila.fr