Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 octobre 2013 6 19 /10 /octobre /2013 11:45

Non, il ne s'agit pas d'un hommage à Léo Ferré...

Cette chronique m'est inspirée par une image qui m'a frappée ce matin, alors que je passais rue des Etuves, devant l'entrée du parking public. J'ai eu immédiatement le réflexe clic-clac. car voici l'image:

J'ai eu une pensée émue pour tous ces braves gens qui débattent de l'opportunité d'installer d'avantage de corbeilles dans nos rues. L'idée étant bien sur de réduire le nombre de papiers (gras ou maigres) qui sont jetés sur le sol...

J'ai eu une pensée émue pour tous ces braves gens qui débattent de l'opportunité d'installer d'avantage de corbeilles dans nos rues. L'idée étant bien sur de réduire le nombre de papiers (gras ou maigres) qui sont jetés sur le sol...

Ceci n'est qu'une pièce au dossier, bien sur. Et ne saurait représenter un phénomène général, évidemment.

On parle aussi de mettre des cendriers pour limiter les mégots sur le sol... On fait une manip?

Repost 0
18 octobre 2013 5 18 /10 /octobre /2013 14:14
Vendredi 18 octobre: qu'est ce que je vais pouvoir vous raconter?

J'ai déjà du vous le répéter cent fois, c'est plutôt difficile de se renouveler dans l'art de chroniquer sur les hauts et les bas (soyons honnêtes, surtout les bas) de la vie de quartier. On a vraiment l'impression de bégayer, voire de radoter...

Pourtant, le ciel m'en est témoin, il y a des vrais efforts de la part de nos amis Rats Noirs... Là ce matin à 9h, rue de la Treille, bel effort! Je ne vais pas cracher dessus - quoi que personne ne le remarquerait, mais enfin, bon. C'est vrai, que des cuvettes de WC sur le trottoir, on en a vu plein. Mais la plaque chauffante directement dedans, ça vous donne un côté "Directement du producteur au consommateur" qui interpelle le spectateur.Pour le reste , je me contenterai de commenter par "peut mieux faire". j'ai confiance, ils vont continuer et progresser.

Vendredi 18 octobre: qu'est ce que je vais pouvoir vous raconter?

Continuons notre ballade et revenons à notre lieu favori, rue Nostre Seigne, à l'angle de ma rue Mérindol.

Cette fois, c'est assez innovant: des matelas, des sommiers, on en a eu des palanquées. cette fois, c'est original: c'est (probablement) une moitié (?) de fauteuil-lit d'appoint. Avec le pelochon. Alors là, on se perd en conjectures. Fondamentalement, je vois 2 hypothèses.

1/ Hypothèse "feuiileton du matin sur TF1": après une courte passion, Pablo et Conchita décident de divorcer. Le juge déclare le partage des biens, et Pablo, furieux, décide de couper les meubles en deux. Grand prince, il laisse la tête de lit à Conchita, Qui, dépitée jette les restes de leur couche nuptiale. ( c'est peut être aussi elle qui a jeté la cuvette de WC rue de la Treille)

2/ Hypothèse "le Rat Noir contre les pauvres dans le quartier": la dernière fois qu'un matelas a été jeté là (c'était cet été si je me souviens) il était resté là plus de 8 jours, parce que les services de ramassage avaient découvert, un soir, qu'un SDF dormait dessus. Alors comme notre Rat Noir est très porté sur des positions très mises en avant par les médias en ce moment, il se dit qu'en coupant le matelas en deux, il y a moins de risques.

Choisissez votre version!

Finalement, j'ai réussi à vous raconter des trucs. Bon, je suis d'accord, c'est pas terrible. Promis, j'essaierai de faire mieux la prochaine fois. je boirai un coup avant, pas après...

Repost 0
13 octobre 2013 7 13 /10 /octobre /2013 14:35

Comment ile disaient, déjà, à la télé, il y a 20 ou 25 ans? Mais si, dans le cadre de la campagne anti alccolique! Ah pui, ça me revient: "Les parents boivent, les enfants trinquent.".

 

 

 

Dimanche 13 octobre: happy hours...
Dimanche 13 octobre: happy hours...

Si on fait un calcul rapide, avec le temps, les parents sont devenus les grands parents, les enfants les parents, et une nouvelle génération a émergé.

Alors les (nouveaux grands)parents ont continué à boire, il n'y a pas de raison... Mettez vous à leur place. (de fait, pour moi, c'est plutôt facile). Et les parents (nouveaux, enfin les anciens enfants), à force de trinquer ont fini par porter la coupe aux lèvres.

Ce qui amène à une vrai question: les petits enfants, enfin les enfants des enfants, ils font quoi, exactement aujourd'hui? Ils trinquent, ils boivent? En tant que riverains ou presque du Forum des Cardeurs, on peut juste témoigner qu'ils chantent des chansons à boire, pour le moins...Et on peut aussi vérifier qu'ils ne mangent pas les bouteilles.

PS: si vous avez le sentiment de vous perdre un peu dans les histoires de parents, enfants etc, buvez un coup, ça vous éclaircira les idées

PS: si vous avez le sentiment de vous perdre un peu dans les histoires de parents, enfants etc, buvez un coup, ça vous éclaircira les idées

Repost 0
8 octobre 2013 2 08 /10 /octobre /2013 16:24

Bon, d'accord, je me suis toujours douté qu'il se passait des choses pas très claires dans le quartier: les drôles de bruits la nuit (musique incantatoires, limite vaudou, avec tam-tam envoutant), les bouteilles vides aux étiquettes douteuses...  mais là ce matin à 9h, à mon lieu favori, mes derniers doutes se sont envolés: il y a dans le coin un savant fou, genre Frankenstein ou Kilikil, qui se livre à des recherches sur les animaux transgéniques! Et visiblement, si ce n'est pas fini, les premiers résultats sont encourageants....

 

Mardi 8 octobre: halte aux manipulations génétiques!

Incroyable: ils ont croisé un Rat Noir avec un millepattes! Je n'ose pas imaginer la chose! En plus, imaginez qu'il pue des pieds!

Je vais lancer une pétition contre les R.N.G.M.

Repost 0
7 octobre 2013 1 07 /10 /octobre /2013 10:16

Il y a quelques jours, j'attirais ton attention, chère lectrice, cher lecteur, sur le côté intellectuel de nos Rats Noirs à nous, qui n'hésitent pas à plonger dans des magazines hautement intellectuels. C'est vrai que la vie intellectuelle est  forte dans le quartier, il suffit de passer forum des cardeurs, par exemple, pour se plonger dans l'atmosphère enfiévrée de l'agora grecque et les débats philosophiques intenses entre cyniques et platoniciens. Mais nous sommes aussi dans une société de consommation, et une fois la substanfique  moelle consommée, on jette l'os.

C'est vrai pour l'écrit:

 

 

 

Lundi 7 octobre: quand j'entend le mot culture....

mais c'est vrai aussi pour l'audiovisuel: une fois le débat sur ARTE terminé, hop, poubelle! Enfin poubelle, façon de parler, bien sur..

Lundi 7 octobre: quand j'entend le mot culture....

Satisfaction; cette fois encore, Gutenberg et Mc Luhan sont renvoyés dos à dos...

Comme l'aurait dit le regretté Hermann Goering: " Quand j'entends le mot culture, je sors mon camion poubelle..."

Repost 0
4 octobre 2013 5 04 /10 /octobre /2013 17:36

Mea culpa! mea maxima culpa!

les copains, j'ai honte; parce que ça fait 3 ans que je n'arrête pas de ronchonner, voire d'ironiser (lorsque ma muse est rieuse) sur la propreté des rues ne notre capitale ex-aequo de la Culture. Eh bien j'ai grand tort! et je devrais faire plus attention aux initiatives de nos édiles (Que Dieu les ait tous en Sa Sainte Garde).

Heureusement, j'ai mon Jiminy Cricket à moi, sous la forme de ami Alain, qui m'envoie aujourd'hui une devinette:

"Mais qu'est ce?????"

Comm je suis feignant, je vous retransmets l'énigme telle quelle.

Image.jpg

 

Toujours ausi feignant, je laisse Alain vous donner la réponse:

"Le grand programme d'embellissement entrepris par la Mairie d'Aix :

La nouvelle plaque des bouches  de récupération des pluviales avec les
armoiries d'Aix !!!
Ce matin la Rue du Cancel ( une quinzaine de plaques ).
J'ai remarqué que ce changement avait déjà été réalisé dans d'autres rues."

Alors que je croyais qu'Alain allait chanter les louanges de cette initiative, à ma grande surprise, voilà-t-y pas qu'il balance un ephrase quasi assassine : "Je ne connais malheureusement pas le budget de cette opération ...encore moins sa raison  ;-)"

Allons Alain, sois positif: c'est joli, c'est trop petit pour qu'on y installe des terrasses, et en tout cas, je suis sur que ça a couté moins cher que la "réhabilitation" (sic) du Forum des Cardeurs...

Repost 0
Published by Phima13 - dans Réactions
commenter cet article
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 15:50

Ne vous imaginez surtout pas que si je me fais plus rare, c'est que tout va bien dans mon quartier et que les Rats Noirs sont en voie de disparition. Que nenni, mes bons amis, que nenni! C'est juste que je suis de plus en plus blasé.

De temps en temps, mon sang ne fait qu'un tour. mais la dernière fois que mon sang a pris un virage un peu serré, ça ma joué un méchant tour; du coup, la Faculté m'a filé un de ces tranquilisants qui vous permets de regarder Michel Drucker en trouvant ça bien..

mais j'ai un devoir envers vous, alors, de temps en temps, j'essaie d erallumer le flambeau.

Alors aujourd'hui, vers midi, à mon endroit favori, rues Mérindol et Nostre-Seigne (si vous avez oublié)

Dossier-n--17-1638.JPG

 

Il y a du progrès, d'habitude, il n'y a pas de carton. Une conséquence positive du développement du commerce par Internet...

Repost 0
10 septembre 2013 2 10 /09 /septembre /2013 17:47

Déjà, on est Capitale Européenne de la Culture (ex aequo), mais en plus, nous avons les Rats Noirs les plus intellectuels du Monde!

Dossier-n--17-1606.jpg

Ils lisent "Psychologie magazine"! je suis sur que dans l'autre co capitale, ils lisent l'Equipe....

Repost 0
22 juillet 2013 1 22 /07 /juillet /2013 16:24

Non, non, je ne suis pas mort. Je survis à la canicule, malgré mon grand âge. Madame le Maire (que Dieu l'ait, elle aussi, en Sa Sainte Garde) m'a envoyé un courrier fort prévenant me conseillent de me signaler à sa vigilance. Et en plus, mon médecin m'a conseillé de boire beaucoup! Enfin un conseil facile à suivre.

toujours pour vous rassurer, j'ajouterai que les Rats Noirs tiennent aussi le choc... A preuve, hier dimanche 21, à 11h, ils manifestaient leur dynamisme, toujours au même endroit...

Dossier-n--17-1537.JPG

Désolé, je ne suis pas allé plus loin: trop chaud!

Repost 0
14 juillet 2013 7 14 /07 /juillet /2013 16:27

J'ai toujours été admiratif de ces gens qui sont capables d'en faire des tonnes sur des sujets insignifiants. Je regroupe dans mon admiration les rappeurs aux vers de mirliton, les politiciens aux diccours champignaciens, et même certains écrivains aux descriptions interminables. Je n'ai pas ces talents. Trop cartésien peut-être

Dossier-n--17-1519.JPG

. Donc, j'ai besoin de concret; heureusement j'ai, à deux pas de ma porte, un lieu sans cesse renouvelé: l'angle des rues Mérindol et Nostre-Seigne, décharge municipale honoris causa. ce qui est ben, C'est que c'est un sujet changeant. Souvenez vous (ou relisez ma précédente chronique) on l'avait laissé à la fin d'une semaine complète de matelas entassés et d'objets hétéroclites. Dans la nuit du 3 au 4 juillet, les encombrants sont finalement passés. mais le 4 au matin, vers 10h, le tas d'ordure avait repris ses droits.

On vous append ça dans les écoles de guerre et de marketing, ne jamais laisser à l'ennemi ni au client le moindre répit. Autre astuce, alterner judicieusement le lourd et le léger. Ils se fatigueront bien avant vous.. C'est le B.A. BA du métier.

Dossier-n--17-1520.JPG

Démonstration, le lendemain 5 juillet, vers 8h30, prolongation de l'action et astuce. Le séchoir à linge, c'est trop gros pour le balayeur, pas standard pour les poubelles et trop léger pour les encombrants.. Heureusement qu'il y a des glaneurs.

Nous avons eu un peu de répit (je vous fait grâce des sacs poubelles plus ou moins fermés.

Mais le 7 juillet au matin, nouvelle pique pleine d'esprit:

Dossier-n--17-1522.jpg
Heureuse période de l'année, où les chambres d'étuduants se vident et se remplissent avec la calme périodicité des marées; et laissent sur la plage débris et bois flottés. Y a pas à dire, c'est le pied! Mais ça fera sans difficulté le plaisir  d'un poète bricoleur qui saura en faire une lampe de chevet, une broche à chawarma, voire un siège d'appoint...

Laissons passer encore quelques jours, seulement rythmés par des sacs poubelles en plastique ou en papier (rien que je ne vous aie déjà montré mille fois).

Mais là dessus il faut que je vous en narre une bien savoureuse, que malheureusement je ne peux illustre que partiellement; Vous allez comprendre pourquoi.

Vous vez remarqué que, finalement, je suis assez casanier, et un peu maniaque. Tous les matins, vers 8h30, frais, dispos et fleurant bon l'after shave, je sors acheter mon journal et deux ficelles fraiches et croustillantes chez le boulanger. Après tout, si l'on accepte le snuisnces sonores et olfactives du Centre Ville, c'est bien parce qu'il existe des compensations. La ficelle croustillante au petit déjeuner en est une.

Donc, vendredi 12, à 8h38, me voilà parti, smartphone prêt à l'emploi. Et là, tenez vous bien, double surprise. 

1/ c'est nickel chrome! tout bien lavé, par un papier gras.

2/ campé fièrement sur ses 4 pieds, un détachement de la Brigade Verte! Si, si, je vous jure!

Je n'ai bien sur pas pris de photo, je suis bien trop timide; et pourtant la moitié féminine du détachement était charmante (le prestige de l'uniforme, sans doute) J'aurais du.. parce que, mon petit tour prens normalement entre 5 et 7 minutes. je suis donc repassé au même endroit à 8h45. Plus de pandores mais à leur place:

Dossier-n--17-1524.jpg

Faut-il pleure, faut-il en rire? Comme dit la chanson, on ne voit pas le temps passer. Mais il y a dans l'action des Rats Noirs une synchronisation qui laisse rêveur.

Et ensuite, la vie reprend son cours..

Samedi 13, vers 11h on recommence à accumuler..

Dossier-n--17-1525.jpg

Et ça continue, puisqu'à 16h

Dossier-n--17-1526.jpg

Et ce dimanche 14, vers 10h, la parade bat toujours  son plein.

Dossier-n--17-1527.jpg

Vous voyez qu'on peut meubler quand on n'a rien à dire....

Repost 0

Présentation

  • : Poubelle la vie
  • Poubelle la vie
  • : Les mésaventures d'un quartier qui ne veut pas devenir une décharge publique
  • Contact

Profil

  • Phima13

Que les choses soient claires

Poubelle la Vie n'est inféodé à aucune structure, aucune association, aucun parti. Le contenu éditorial de ce blog reflète les opinions et humeurs de ses rédacteurs, et n'engage qu'eux-même.
Ceci étant posé, ses colonnes sont ouvertes à toute information susceptible de faire avancer le débat.
Bien sur, sous le contrôle complètement arbitraire des rédacteurs. 

pour mémoire

 

Dossier-n-16-0777.JPG



Ce panneau est à la disposition de tous ceux qui souhaitent faire passer un message...

Pour nous contacter

si vous habitez Aix en Provence
si vous vivez une situation analogue
envoyez nous vos commentaires et photos
aix-poubelles@voila.fr